C'est au sprint que Christophe Laporte a remporté la première étape. Le Français a devancé Nacer Bouhanni (Arkea-Samsic) et le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Le Varois, âgé de 28 ans, n'était plus venu sur l'épreuve depuis 2019, année où il avait décroché deux étapes et le classement général. "Depuis cet hiver, je suis très motivé, surtout après une année 2020 pas terrible", a-t-il confié.
Christophe Laporte s'est imposé au prix d'un effort violent dans la côte de la Tour de la Madone, une montée de 600 mètres aux pourcentages élevés (+10% par endroits). Il a contré l'attaque de Nacer Bouhanni, qui a lancé le sprint de loin. Les deux hommes ont terminé dans le même temps, avec deux secondes d'avance sur le peloton réglé par Pedersen. "C'est le genre d'arrivée que j'apprécie et c'est une course que j'aime aussi", a expliqué le routier-sprinteur varois, à l'aise dans les arrivées en montée.
Etoile de Bessèges
Wellens a tenu avec brio, Ganna a écrasé le chrono
07/02/2021 À 16:21
Cette première étape en Terre d'Argence a été marquée dès le départ par le forfait de l'équipe Sport Vlaanderen-Baloise. La formation belge a en effet enregistré un cas positif de Covid mardi soir au sein de son encadrement et a préféré jeté l'éponge par précaution. Le scénario de course fut des plus classiques, avec une échappée de trois coureurs comptant jusqu'à six minutes d'avance en première partie de journée. Le trio a été absorbé dans le final par les équipes de sprinteurs. Jeudi, la 2e étape ne propose pas plus de relief. Elle relie Saint-Geniès de Malgoirès à La Calmette sur 153,8 kilomètres.
Etoile de Bessèges
En solitaire et en costaud, Ganna s'offre l'étape
06/02/2021 À 16:12
Etoile de Bessèges
Wellens s'offre la 3e étape en solitaire et le maillot corail
05/02/2021 À 16:40