Getty Images

Eurosport Ranking : Alaphilippe solide leader, De Plus nouveau membre du top 100

Eurosport Ranking : Alaphilippe solide leader, De Plus nouveau membre du top 100

Le 19/08/2019 à 11:58Mis à jour Le 20/08/2019 à 09:06

EUROSPORT RANKING - Pas de changement dans le top 10. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) demeure un toujours aussi solide leader devant Egan Bernal (Team INEOS) et Alejandro Valverde (Movistar). Vainqueur pour la première fois de sa carrière à l’occasion du BinckBank Tour, Laurens De Plus (Jumbo-Visma) fait, lui, son entrée dans le top 100.

Le classement du 18 août

A une semaine d’une Vuelta riche en points à prendre ou à défendre, Julian Alaphilippe est un leader assez tranquille. Le puncheur de la Deceuninck-Quick Step compte toujours 1225 points d’avance sur Egan Bernal (Team INEOS) et 1337 sur Alejandro Valverde, qui l’accompagnent sur le podium. Si le top 10 n’a connu absolument aucun bouleversement, Olivier Naesen s’en est fortement rapproché. Le Belge d’AG2R-La Mondiale, vainqueur d’étape et 2e du BinckBanck Tour, gagne cinq places pour remonter au 11e rang. Il profite de la chute de Michael Matthews (Sunweb), 2e de l’épreuve en 2018 et absent cette année.

Vidéo - Naesen a réglé Van Avermaet au sprint

01:47

Respectivement 3e et 4e de l’épreuve belgo-hollandaise, Tim Wellens (Lotto-Soudal, 22e) et Greg Van Avermaet (CCC Team, 14e) demeurent, eux, à leur place d’il y a une semaine. Moins efficace sur l’Artic Race que l’an dernier (une victoire cette année contre deux succès et le maillot vert), Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus) perd 60 points et sort du top 20 (21e), que réintègre Adam Yates (Mitchelton-Scott). Absent du Tour de Burgos dont il avait pris la 2e place (+ une étape) en 2018, Miguel Angel Lopez (Astana) perd trois places et tombe au 16e rang.

Vainqueur surprise du BinckBank Tour, sa première victoire individuelle chez les pros, Laurens De Plus réussit le grand bond de cette semaine. Gagnant plus de 200 places, il fait son entrée dans le top 100 en passant de la 328e à la 90e position. Si leurs remontées ont été moins spectaculaires, Alexey Lutsenko (Astana, 48e) et Daryl Impey (Mitchelton-Scott, 47e) font, eux, leur entrée dans le top 50 grâce à leur victoire respective au général de l’Artic Race et sur le Czech Tour. Enfin, vainqueur de trois étapes de suite sur le BinckBank Tour, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) gagne seize places. Le voici désormais 31e de l’Eurosport Ranking.

Laurens De Plus (Jumbo Visma)

Laurens De Plus (Jumbo Visma)Getty Images

Le Top 20 de l'Eurosport Ranking :

Classement Nom Equipe Nationalité Points Evolution
1 Julian Alaphilippe Deceuninck-Quick Step France 4115 =
2 Egan Bernal Team INEOS Colombie 2890 =
3 Alejandro Valverde Movistar Espagne 2778 =
4 Elia Viviani Deceuninck-Quick Step Italie 2696 =
5 Primoz Roglic Jumbo-Visma Slovénie 2641 =
6 Jakob Fuglsang Astana Danemark 2474 =
7 Thibaut Pinot Groupama-FDJ France 2269 =
8 Peter Sagan Bora-Hansgrohe Slovaquie 2246 =
9 Simon Yates Mitchelton-Scott Grande-Bretagne 2128 =
10 Pascal Ackermann Bora-Hansgrohe Allemagne 2093 =
11 Olivier Naesen AG2R La Mondiale Belgique 1825 + 5
12 Caleb Ewan Lotto-Soudal Australie 1857 =
13 Michael Matthews Sunweb Australie 1730 - 2
14 Greg Van Avermaet CCC Team Belgique 1669 =
15 Dylan Groenewegen Jumbo-Visma Pays-Bas 1629 =
16 Miguel Angel Lopez Astana Colombie 1594 - 3
17 Richard Carapaz Movistar Equateur 1522 + 1
18 Alexander Kristoff UAE Team Emirates Norvège 1457 + 1
19 Vincenzo Nibali Bahrain-Merida Italie 1446 + 1
20 Adam Yates Mitchelton-Scott Grande-Bretagne 1420 + 1

Le "vétéran" de l’été : Ben Hermans (Israel Cycling Academy)

Ce n’est pas parce que l'on a dépassé la trentaine et que l’on est redescendu en Continental Pro que l’on ne peut plus avoir des jambes de feu. Ce n’est pas Ben Hermans qui dira le contraire. Le Belge de 33 ans, qui a passé huit ans au plus haut niveau du côté de la Radioshack puis de BMC, vit un été prolifique sur les routes. Vainqueur début juillet du Tour d’Autriche (+ une étape) pour la deuxième année consécutive, le natif d’Hasselt a ensuite pris la 2e place de l’Adriatica Ionica Race. Et cette semaine, il a facilement remporté le Tour de l’Utah en enlevant deux étapes. De quoi marquer 206 points et faire son entrée dans le top 100 (87e).

Ben Hermans (Israel Cycling Academy), vainqueur de la 3e étape du Tour de l'Utah

Ben Hermans (Israel Cycling Academy), vainqueur de la 3e étape du Tour de l'UtahGetty Images

Le top 5 des remontées de la semaine :

+ 238 places (+ 360 pts) pour Laurens De Plus (Jumbo-Visma, 491 pts), de 328e à 90e

+ 87 places (+ 100 pts) pour Marc Hirschi (Sunweb, 290 pts), de 241e à 154e

+ 44 places (+ 75 pts) pour Warren Barguil (Arkéa-Samsic, 347 pts), de 170e à 126e

+ 31 places (+ 100 pts) pour Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale, 426 pts), de 132e à 101e

+ 16 places (+ 290 pts) pour Sam Bennett (Bora-Hansgrohe, 1102 pts) de 47e à 31e

Vidéo - Pour à peine un boyau, Bennett a soufflé la politesse à Groenewegen

02:35

Le top 5 des dégringolades de la semaine :

- 50 places (- 325 pts) pour Matej Mohoric (Bahrain-Merida, 420 pts), de 52e à 102e

- 1133 places (- 261 pts) pour Sepp Kuss (Jumbo-Visma, 6 pts), de 167e à 1301e

- 26 places (- 65 pts) pour Dylan Van Baarle (Team INEOS, 310 pts), de 118e à 144e

- 113 places (- 105 pts) pour Gregor Muhlberger (Bora-Hansgrohe, 155 pts), de 172e à 285e

- 11 places (- 95 pts) pour Jasper Stuyven (Trek-Segafredo, 722 pts), de 46e à 57e

Les Français

Pas de changement sur le podium national. Julian Alaphilippe est bien évidemment toujours leader avec près de 2000 unités d’avance sur Thibaut Pinot (Groupama-FDJ, 7e mondial) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale), qui est remonté de deux places (23e) cette semaine, sans courir. Même opération pour Arnaud Démare (Groupama-FDJ), passé de la 27e à la 25e place mondiale, malgré un BinckBank Tour décevant (un seul top 5 d’étape).

Les deux seules victoires françaises de la semaine sont donc venues de Bryan Coquard et de Benoit Cosnefroy. Le sprinteur de la Vital-Concept B&B Hotels a remporté la 2e étape de l’Arctic Race - devant un certain Mathieu Van der Poel. Son 8e succès de la saison lui permet de faire son entrée dans le top 50 (50e) où on retrouve de nouveau cinq Tricolores. De son côté, le puncheur d’AG2R-La Mondiale a gagné sa troisième classique de la saison (après Paris-Camembert et le GP de Plumelec) en s’imposant avec brio et en solitaire sur la Polynormande.

Vidéo - Coquard s'impose lors de la 2e étape devant Van der Poel et Laporte

02:32

Leader au départ de la dernière étape, Warren Barguil (Arkéa-Samsic) est passé tour près de remporter l’Arctic Race. Mais le champion de France s’est fait piéger par Lutsenko (Astana) dans le dernier kilomètre et finit 2e de l’épreuve, à 1’’ du Kazakh. Solide toute la semaine, Lilian Calmejane (Total-Direct Energie) prend la 4e place du général. Enfin, les grimpeurs français se sont montrés à leur avantage sur le Tour de Burgos avec la 5e place de Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert, 85e mondial) et la 7e de Pierre Rolland (Vital-Concept B&B Hotels). Simplement le deuxième top 10 de la saison simplement pour le 4e du Giro 2014.

Vidéo - Warren Barguil perd l'Arctic Race pour une seconde !

02:36

Les Français du top 50 :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 4115 pts (=)

7. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 2269 pts (=)

23. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 1299 pts (+ 1)

26. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 1250 pts (+ 2)

50. Bryan Coquard (Vital-Concept B&B Hotels), 784 pts (+ 5)

Le top 5 des coureurs qui ont le plus à perdre cette semaine :

  • Nicolas Edet (Cofidis), 110 de ses 160 points
  • Tim Merlier (Corendon-Circus), 110 de ses 301 points
  • Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 260 de ses 1250 points
  • Wout Van Aert (Jumbo-Visma), 180 de ses 1263 points
  • Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 400 de ses 2696 points
Arnaud Démare et Elia Viviani partagent une bière sur le podium de la Cyclassics de Hambourg 2018

Arnaud Démare et Elia Viviani partagent une bière sur le podium de la Cyclassics de Hambourg 2018Getty Images

Le calendrier de la semaine :

EuroEyes Cyclassics Hamburg (catégorie 4)

400 pts pour le vainqueur

260 pts pour le deuxième

125 pts pour le troisième

Les 15 premiers (25 pts pour le 10e, 1 pt pour le 15e) marquent des points

GP Stad Zottegem (catégorie 7)

100 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (2 pts pour le 10e) marquent des points

Veenendaal-Veenendaal Classic (catégorie 7)

100 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (2 pts pour le 10e) marquent des points

Schaal Sels Merksem/Johan Museuuw Classic (catégorie 7)

100 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (2 pts pour le 10e) marquent des points

GP des Marbriers (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Tour du Danemark (catégorie 6)

100 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (4 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (50, 25 et 10) et les 3 premiers des classements annexes (10, 5 et 1)

Tour d’Indonésie (catégorie 7)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (30, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

Tour du Limousin (catégorie 7)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (30, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

0
0