Getty Images

Eurosport Ranking : Alaphilippe reste leader, Kwiatkowski dégringole

Eurosport Ranking : Alaphilippe reste leader, Kwiatkowski dégringole

Le 13/08/2019 à 08:49Mis à jour Le 19/08/2019 à 03:38

EUROSPORT RANKING – De repos cette semaine, Julian Alaphilippe reste un large leader avec plus de 1000 points d’avance. Egan Bernal (Team INEOS) et Alejandro Valverde (Movistar) complètent le podium alors que Michal Kwiatkowski (Team INEOS), grand perdant de la semaine, sort du top 30.

Le classement du 11 août

Il n’a pas couru cette semaine mais il n’en demeure pas moins un très solide leader. De repos depuis la Clasica San Sebastian où il avait d’ailleurs abandonné, Julian Alaphilippe conserve largement la tête de l’Eurosport Ranking. Avec 4115 points, il devance de plus de mille unités Egan Bernal (Team INEOS) et Alejandro Valverde (Movistar), qui complètent le podium. Le reste du top 10 est relativement inchangé, à l’exception de Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) qui passe devant Simon Yates (Mitchelton-Scott), le Britannique perdant les points de sa 2e place du Tour de Pologne 2018.

Simon Yates (Mitchelton-Scott) durant la 19e étape du Tour de France 2019

Simon Yates (Mitchelton-Scott) durant la 19e étape du Tour de France 2019Getty Images

Vainqueur il y a un an de son tour national, Michal Kwiatkowski n’a cette fois pas pris le départ de l’épreuve. Le coureur du Team INEOS perd ainsi 515 points et dégringole de la 17e à la 33e place, derrière Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma, 31e avec 1068 pts) et Nairo Quintana (Movistar, 32e avec 1055 pts). L’autre grand perdant de la semaine se nomme Alvaro Hodge. Le sprinteur colombien de la Deceuninck-Quick Step, vainqueur d’étape et deux fois deuxième l’an dernier, perd 25 places et chute au 94e rang. On n’oubliera pas non plus Raul Alarcon (W52-FC Porto), vainqueur en 2018 du Tour du Portugal et absent cette année, qui perd 449 places et sort du top 500 (648e).

Vidéo - Un chef-d'oeuvre pour terminer : Mohoric a donné la leçon lors de la dernière étape

01:51

Le Top 20 de l’Eurosport Ranking :

Classement Nom Equipe Nationalité Points Evolution
1 Julian Alaphilippe Deceuninck-Quick Step France 4115 =
2 Egan Bernal Team INEOS Colombie 2890 =
3 Alejandro Valverde Movistar Espagne 2778 =
4 Elia Viviani Deceuninck-Quick Step Italie 2696 =
5 Primoz Roglic Jumbo-Visma Slovénie 2641 =
6 Jakob Fuglsang Astana Danemark 2474 =
7 Thibaut Pinot Groupama-FDJ France 2269 =
8 Peter Sagan Bora-Hansgrohe Slovaquie 2246 + 1
9 Simon Yates Mitchelton-Scott Grande-Bretagne 2128 - 1
10 Pascal Ackermann Bora-Hansgrohe Allemagne 2093 =
11 Michael Matthews Sunweb Australie 2010 =
12 Caleb Ewan Lotto-Soudal Australie 1857 =
13 Miguel Angel Lopez Astana Colombie 1744 =
14 Greg Van Avermaet CCC Team Belgique 1639 =
15 Dylan Groenewegen Jumbo-Visma Pays-Bas 1609 =
16 Olivier Naesen AG2R La Mondiale Belgique 1554 =
17 Mathieu Van der Poel Corendon-Circus Pays-Bas 1478 + 2
18 Richard Carapaz Movistar Equateur 1472 =
19 Alexander Kristoff UAE Team Emirates Norvège 1457 + 1
20 Vincenzo Nibali Bahrain-Merida Italie 1446 + 1

La "malédiction" de la semaine : Joni Brandao (Efapel)

Décidément, c’est à croire qu’il n’y arrivera jamais. Pour la 5e fois sur ses cinq dernières participations, Joni Brandao a brillé sur le Tour du Portugal avec un top 5 au classement général. Mais, une nouvelle fois, le Lusitanien n’est pas parvenu à s’imposer sur son Tour national. Pire, il en a pris la 2e place pour la troisième fois !

Déjà 2e en 2015 et 2018, le coureur de 29 ans pensait pourtant bien y arriver cette année. Dans le top 10 du général depuis le prologue, il s’était emparé du maillot de leader au terme de la 7e étape, une première pour lui sur l’épreuve. Au matin du chrono final en direction de Porto, Brandao était d’ailleurs encore leader, pour quelques centièmes. Pas assez pour résister à Joao Rodrigues (W52-FC Porto), vainqueur du Tour du Portugal pour la première fois.

Le top 5 des remontées de la semaine :

+ 1121 places (+ 220 pts) pour Jai Hindley (Sunweb, 225 pts), de 1319e à 198e

+ 170 places (+ 136 pts) pour Joao Rodrigues (W52-FC Porto, 259 pts), de 343e à 173e

+ 101 places (+ 360 pts) pour Pavel Sivakov (Team INEOS, 614 pts), de 174e à 73e

+ 20 places (+ 85 pts) pour Sergio Higuita (EF Education First, 489 pts), de 109e à 89e

+ 15 places (+ 100 pts) pour Diego Ulissi (UAE Team Emirates, 706 pts), de 76e à 61e

Pavel Sivakov célèbre sa victoire lors du Tour de Pologne

Pavel Sivakov célèbre sa victoire lors du Tour de PologneGetty Images

Le Top 5 des dégringolades de la semaine :

- 459 places (- 188 pts) pour Raul Alarcon (W52-FC Porto, 50 pts), de 188e à 647e

- 46 places (- 101 pts) pour George Bennett (Jumbo-Visma, 271 pts), de 118e à 164e

- 25 places (- 158 pts) pour Alvaro Hodge (Deceuninck-Quick Step, 473 pts), de 69e à 94e

- 16 places (- 515 pts) pour Michal Kwiatkowski (Team INEOS, 998 pts), de 17e à 33e

- 5 places (- 146 pts) pour Dylan Teuns (Bahrain-Merida, 957 pts), de 32e à 37e

Dylan Teuns et Guillaume Martin lors de la 2e étape du Critérium du Dauphiné 2019

Dylan Teuns et Guillaume Martin lors de la 2e étape du Critérium du Dauphiné 2019Getty Images

Les Français

Leader mondial, Julian Alaphilippe est bien évidemment également leader du classement national. Le puncheur de la Deceuninck-Quick Step a, sans courir, augmenté son avance sur son dauphin, Thibaut Pinot. Le grimpeur de la Groupama-FDJ, qui a perdu ses points du Tour de Pologne 2018e (3e) est désormais repoussé à 1846 unités. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) et Arnaud Démare (Groupama-FDJ) profitent eux de la dégringolade de Kwiatkowski pour gagner une (24e) et deux places (27e).

Mais c’est l’habituel lieutenant de Bardet en juillet, Pierre Latour, qui a signé la meilleure semaine du côté des Tricolores. Le grimpeur d’AG2R La Mondiale, en panne de résultats depuis le début de la saison et longtemps blessé, a pris la 6e place du Tour de Pologne, son meilleur résultat depuis mars 2018 (3e du Tour de Catalogne). Pas suffisant pour retrouver le top 500 (523e), au contraire d’Adrien Guillonnet (Interpro, 422e), vainqueur du Tour de Guadeloupe.

Pierre Latour (AG2R La Mondiale) sur le Tour de Pologne 2019

Pierre Latour (AG2R La Mondiale) sur le Tour de Pologne 2019Getty Images

Si son évolution à l’Eurosport Ranking est moins sensible (+ 5 places) Marc Sarreau (Groupama-FDJ, 77e) n’en a pas moins réalisé une performance notable sur le Tour de Pologne. En décrochant le maillot par points, le sprinteur vierzonnais est devenu le premier Français à réussir pareille performance en World Tour depuis… Arnaud Démare sur le Critérium du Dauphiné 2017. Soit plus de deux ans de disette !

Les Français du top 50 :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 4115 pts (=)

7. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 2269 pts (=)

24. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 1299 pts (+ 1)

28. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), 1249 pts (+ 1)

Le Top 5 des coureurs qui ont le plus à perdre cette semaine :

  • Sepp Kuss (Jumbo-Visma), 265 de ses 267 pts
  • Riccardo Zoidl (CCC Team), 131 de ses 181 pts
  • Matej Mohoric (Bahrain-Merida), 325 de ses 745 pts
  • Ivan Sosa (Team INEOS), 190 de ses 321 pts
  • Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus), 135 de ses 1478 pts
Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus), à l'attaque sur l'Amstel Gold Race 2019

Mathieu Van der Poel (Corendon-Circus), à l'attaque sur l'Amstel Gold Race 2019Getty Images

Le calendrier de la semaine :

BinckBank Tour (catégorie 4, sept étapes)

320 pts pour le vainqueur

Les 15 premiers du général (20 pts pour le 10e, 1 pt pour le 15e) et les 3 premiers (25, 10 et 5) des classements annexes marquent des points, ainsi que les 5 premiers (75, 40, 20, 5 et 1) de chaque étape.

Tour de Burgos (catégorie 6, cinq étapes)

100 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (4 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (50, 25 et 10) et les 3 premiers des classements annexes (10, 5 et 1)

Tour de l’Utah (catégorie 6, sept étapes)

100 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (4 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (50, 25 et 10) et les 3 premiers des classements annexes (10, 5 et 1)

Artic Race of Norway (catégorie 6, quatre étapes)

100 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (4 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (50, 25 et 10) et les 3 premiers des classements annexes (10, 5 et 1)

Tour de République Tchèque (catégorie 7, quatre étapes)

80 pts pour le vainqueur final

Les 10 premiers du général (2 pts pour le 10e) marquent des points ainsi que les 3 premiers par étape (30, 15 et 5) et les 3 premiers des classements annexes (5, 3 et 1)

La PolyNormande (catégorie 7)

100 pts pour le vainqueur

Les 10 premiers (2 pts pour le 10e) marquent des points

La Puchar Mon (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Memorial Henryka Lasaka (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Puchar Uzdrowisk Karpackich (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

Fyen Rundt - Tour of Funen (catégorie 8)

65 pts pour le vainqueur

Les 5 premiers (5 pts pour le 5e) marquent des points

0
0