Depuis le 21 mars dernier, les insultes pleuvent. Et Nacer Bouhanni (Arkea-Samsic) a décidé de ne rien laisser passer. Interrogé dans les colonnes de l'Equipe lundi, le sprinteur avait confié que cela faisait "déjà huit jours" qu'il recevait "des centaines de messages", et que ça tournait "au harcèlement". Les insultes racistes dont est victime l'ex-champion de France surviennent après son déclassement pour son comportement jugé dangereux lors du sprint final de l'épreuve Cholet-Pays de la Loire.

Forfait au GP de l'Escaut

GP de l'Escaut
Une victoire historique pour Wiebes : le résumé du premier GP de l'Escaut féminin
07/04/2021 À 17:20
Mercredi, l'Union cycliste internationale (UCI) a décidé de réagir. Dans un communiqué publié sur son site internet, l'instance affirme "condamner très fermement les attaques à caractère raciste dont le coureur français Nacer Bouhanni a été la cible sur les réseaux sociaux." L'UCI a tenu à rappeler "son engagement inconditionnel contre toute forme de discrimination." Annoncé au départ du Grand Prix de l'Escaut, dont il était l'un des favoris mercredi entre Terneuzen aux Pays-Bas et Schoten en Belgique, Nacer Bouhanni a déclaré forfait peu avant le départ. "Suite aux événements récents, Nacer Bouhanni n'est pas en pleine capacité pour prendre le départ du Grand Prix de l'Escaut", a ainsi indiqué l'équipe Arkea-Samsic sur Twitter.

Laporte et le Tour : "Le maillot vert n'est pas un objectif, je préfère gagner une étape"

GP de l'Escaut
Bennett et Cavendish ont joué, Philipsen l'a emporté : l'arrivée en vidéo
07/04/2021 À 15:43
GP de l'Escaut
Deceuninck et Cavendish surpris, Philipsen empoche le gros lot
07/04/2021 À 14:56