Julian Alaphilippe a annoncé qu'il n'allait pas disputer Milan-Sanremo, où il s'était imposé il y a près d'un an sur la Via Roma pour signer son premier succès sur un monument.
"Si je faisais Milan-Sanremo, ça faisait un peu trop dans mon programme", a expliqué, lors d'un point presse sur les Boucles Drôme Ardèche, l'ex-numéro un mondial français, qui prendra pour la première fois le départ du Tour des Flandres (5 avril). "Si je commence là et que je dois aller jusqu'à Liège (Bastogne-Liège), Milan-Sanremo ça aurait été un peu de trop", estime Julian Alaphilippe.
Milan - Sanremo
Van Aert ou l’éloge de la polyvalence
08/08/2020 À 20:44
"Après Paris-Nice, je vais partir quasiment directement en Belgique pour faire quelques reconnaissances", a précisé le grand animateur du Tour de France 2019, "très impatient de découvrir" le Ronde van Vlaanderen le 5 avril, "vraiment une course qui fait rêver" : "(J'ai) envie de gagner des courses que je n'ai pas encore gagnées", a expliqué l'homme de juillet, aux 14 journées en jaune.
Milan - Sanremo
Alaphilippe : "Deuxième, aux yeux de certains, c’est nul..."
08/08/2020 À 18:43
Milan - Sanremo
Entre Alaphilippe et van Aert, cela s'est joué à une demi-roue : l'arrivée en vidéo
08/08/2020 À 16:41