Un coéquipier de choix pour Peter Sagan. Mais aussi un sacré leader de rechange pour la Bora-Hansgrohe. Nils Politt s'est engagé pour les trois prochaines saisons avec la formation allemande, comme celle-ci l'a annoncé ce lundi. Le solide rouleur de 26 ans a notamment terminé 2e de Paris-Roubaix en 2019 (soit trois rangs devant... Sagan). Il a également pris la cinquième place du Ronde cette même année, et la septième de l'Enfer du Nord, un an plus tôt.

"Une situation nouvelle" pour Politt

Milan - Sanremo
Alaphilippe détonateur frustré, Van Aert vainqueur futé
08/08/2020 À 16:26

Politt court cette année sous les couleurs de l'équipe Israel Start-Up Nation, beaucoup moins armée que la Bora-Hansgrohe en vue des "flandriennes". "Pour les classiques, nous aurons une très forte équipe l'année prochaine (avec Peter Sagan, donc, mais aussi Marcus Burghardt ou encore Daniel Oss, ndlr) et c'est une situation nouvelle pour moi", a déclaré le coureur allemand. "Ces dernières années, j'étais davantage un guerrier solitaire. Tactiquement, cela nous offrira certainement un vaste éventail d'opportunités".

Avec "seulement" deux Monuments, Sagan peut-il être considéré comme la référence des années 2010 ?

Un allemand de plus chez Bora

Dans le World Tour, Politt a fait ses débuts en 2015 chez Katusha avant de rejoindre sa formation actuelle en début d'année. "En tant que meilleure équipe allemande", a commenté son responsable Ralph Denk, "nous aimerions bien sûr avoir tous les meilleurs coureurs allemands sous contrat. Mais nous sommes toujours à la recherche de talents internationaux. Notre objectif n'est pas de devenir une équipe nationale allemande mais de gagner le World Tour". Bora compte déjà dans ses rangs les Allemands Pascal Ackermann, Emanuel Buchmann et Maximilian Schachmann, les trois noms de coureurs cités par Denk dans son commentaire.

"Après l'Enfer, le Paradis" : Schachmann savoure son sacre

Cyclisme
Avec "seulement" deux Monuments, Sagan peut-il être considéré comme la référence des années 2010 ?
01/06/2020 À 12:28
Cyclisme
Le phénomène Sagan a 10 ans... Et maintenant ?
10/05/2020 À 04:23