AFP

Paris-Nice : Carlos Betancur s'offre l'édition 2014, Arthur Vichot la dernière étape

Betancur s'invite dans la cour des grands

Le 16/03/2014 à 16:44Mis à jour Le 16/03/2014 à 17:23

Jamais inquiété dimanche, Carlos Betancur (AG2R) est devenu le premier Colombien à remporter Paris-Nice. Arthur Vichot a enlevé la dernière étape.

Grand sourire pour le champion de France, belle gamelle pour le champion du monde et triomphe attend pour le maillot jaune. La dernière étape de Paris – Nice a été mouvementée, tout particulièrement dans ses derniers hectomètres, mais n’a pas renversé Carlos Betancur (AG2R).

Le jeune Colombien a résisté aux derniers assauts de Rui Costa (AG2R) pour remporter sa plus belle victoire à 24 ans. Arthur Vichot (FDJ.fr), lui, a eu raison de croire en ses chances jusqu’au bout : il remporte au sprint son premier succès depuis son titre de champion de France l’été dernier. Moins de réussite pour le maillot arc-en-ciel : Rui Costa a fini son sprint dans les barrières avant de se relever péniblement pour aller chercher sa deuxième place au général devant Vichot.

Vichot sur le podium pour une seconde

Très attentif, le champion de France a joué une partition parfaite pour imprimer les principaux changements dimanche. Il a laissé les coureurs d'AG2R et Movistar contenir la grande offensive du jour (17 coureurs dans l'échappée). Il a laissé Carlos Betancur marquer Rui Costa dans le col d'Eze, dernière ascension de ce Paris - Nice. Il ne s'est pas plus affolé derrière Frank Schleck et Simon Spilak, seulement repris dans le dernier kilomètre après avoir attaqué dans la descente vers Nice. Et il a débordé au moment parfait pour s'imposer d'une demi-roue devant Jose Joaquin Rojas.

La petite seconde de bonification grattée au sommet du col d'Eze lui permet de monter sur le podium, derrière Carlos Betancur et Rui Costa, un souffle devant Rojas. Arthur Vichot est le grand vainqueur de cette fin de Paris - Nice avec Betancur. Zdenek Stybar (OPQS) en est le grand perdant. Trop juste dans le col d'Eze, le très polyvalent Tchèque peut se rassurer : il est en forme avant les classiques flandriennes. Pareil pour Vichot, très attendu sur Milan - Sanremo dimanche prochain, et Carlso Betancur, prêt à faire parler son punch dans les ardennaises.

0
0