17/04/22 - 11:15
Terminé
Course en ligne - Messieurs
0km
?km
Paris - Roubaix • Etape1
avant-match

Course en ligne - Messieurs

Paris - Roubaix - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 17 avril 2022 et débute à 11:15. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

The livemap is currently unavailable. Please come back later to follow the riders in real time.
    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
17:08 

Merci de nous avoir suivis et à très vite sur Eurosport.fr !

Finish 

C'est finalement Wout van Aert qui termine 2e ! Photo finish entre Küng et Devriendt pour la 3e place !

1km 

Ils sont 4 à se disputer le sprint pour le podium !

Finish

VICTOIRE DE DYLAN BAARLE !

1km 

Dylan van Baarle entre sur le vélodrome de Roubaix seul en tête !

2km

Attaque de Stefan Küng ! Van Aert saute dans sa roue.

4km 

1'13" d'avance pour Dylan van Baarle qui devrait pouvoir profiter dans le vélodrome.

4km 

Lampaert a été repris par le groupe van der Poel.

5km 

Mohoric est repris par Devriendt, Küng et van Aert ! Ce sera la bataille pour le podium !

6km

Grosse chute de Yves Lampaert ! Le Belge a touché un spectateur avant du chuter lourdement sur le dos.

8km 

Dylan van Baarle s'envole vers son premier Monument ! Il possède près d'une minute d'avance sur Mohoric-Lampaert !

12km 

Van Baarle est donc premier avec 20" d'avance sur Lampaert et Mohoric. Küng, Devriendt et van Aert pointent à 52" désormais ! Van der Poel est juste derrière le Suisse et le Belge.

13km 

Van der Poel est en train de revenir sur Küing mais il en manque encore.

15km 

Stefan Küng s'est manqué dans un virage et tente de revenir sur van Aert qui est parti.

16km 

Dylan van Baarle creuse l'écart avec 42" d'avance sur Küng-van Aert à l'entrée sur le Carrefour de l'arbre !

17km

Chute de Ben Turner !

17km 

Küng et van Aert pointent à 35" de la tête !

17km 

Dylan van Baarle a pris 5 secondes d'avance sur Mohoric et Lampaert.

18km

Van Baarle accélère à l'avant ! Mohoric tente de le suivre mais le Néerlandais est très fort. Devrient est lâché !

19km 

C'est parti pour l'enchaînement Camphin-en-Pévèle (4 étoiles) et Carrefour de l'arbre (5 étoiles) !

20km

Crevaison de Jasper Stuyven ! Le coureur de la Trek Segafredo change de vélo et repart mais le mal est fait.

21km 

Van Aert et Küng reviennent sur Stuyven. Le trio pointe à 32" de Mohoric, Devriendt, Lampaert et van Baarle.

21km 

Mathieu van der Poel est dans les cordes, il ne peut pas suivre !

22km

Et van Aert y retourne ! Seul Küng peut suivre ! Ils sont partis à deux !

23km

L'écart remonte à 40" ! Attention pour les favoris. Mais van der Poel accélère et se fait contrer par Stuyven !

25km 

C'est fait pour van Baarle qui a rejoint les trois hommes de tête ! 35" de retard pour les favoris.

26km 

Mohoric, Lampaert et Devriendt sont donc en tête avec 7" d'avance sur van Baarle et 26" sur les favoris !

28km

Fin de l'échappée pour Devriendt, repris par Lampaert et Mohoric partis à deux en tête !

28km

Van Baarle est parti tout seul ! Personne ne peut suivre. Stuyven y va finalement avec van der Poel dans sa roue.

29km

Attaque de Ben Turner. Tout le monde saute dans sa roue ! L'écart plonge à 12" !

31km 

Le groupe s'étire mais le Belge ne s'échappe pas.

31km

Nouvelle accélération de van Aert !

32km 

Plus que 25" d'avance pour Devriendt sur les 10 hommes de chasse.

33km 

Le groupe se reforme mais les coups tactiques commencent.

33km

Attaque de Küng ! Mohoric saute dans sa roue. Van Aert et Turner y vont directement aussi.

36km 

Wout van Aert vient de faire la jonction avec le groupe des favoris qui pointe à 36" de Devriendt.

37km

Problème mécanique pour Matej Mohoric qui s'arrête ! Tom Devriendt se retrouve seul en tête de la course ! Le Slovène repart avec le groupe de chasse Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Stefan Küng (Groupama-FDJ), Dylan van Baarle, Ben Turner (Ineos Grenadiers), Laurent Pichon (Arkéa-Samsic), Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) et Adrien Petit (Intermarché-Wanty Gobert).

39km

Crevaison de van Aert ! Il est pris en charge par la voiture Jumbo-Visma. Le Belge va devoir rentrer seul.

40km 

Le trio royal a été repris par ses anciens compagnons. Ils sont désormais de nouveau une dizaine à faire la chasse à 32" du duo Mohoric-Devriendt.

43km

Un trio van Aert, van der Poel et Küng s'est formé ! Les trois grands favoris courent ensemble désormais à 34" de la tête de course !

45km

Attaque de van Aert ! Adrien Petit le prend en chasse, van der Poel est juste derrière ! Stuyven, Lampaert sont lâchés.

45km 

Dylan van Baarle revient à moins de 30" de la tête de course ! Le groupe des favoris pointe à 48".

46km

Laurent Pichon est lâché ! Mohoric et Devriendt ne sont plus que 2 à l'avant !

47km 

Mathieu van der Poel se porte pour la première fois à l'avant de son groupe à l'entrée du secteur 5 étoiles. 17" de retard pour eux sur van Baarle.

48km 

C'est parti pour Mons-en-Pévèle (3000m, 5 étoiles) !

48km 

Plus que 44" d'avance pour les trois hommes de tête sur van Baarle et les favoris juste derrière !

49km 

Van Baarle a pris une dizaine de secondes d'avance sur le groupe des favoris.

50km 

Le trio de tête est finalement sorti intact de ce secteur pavé !

50km

Chute de Stybar et Swift à l'arrière, dans le peloton.

51km

Attaque de Dylan van Baarle dans le groupe de chasse !

51km

Accélération de Mohoric à l'avant ! Pichon peine à rester dans les roues.

52km 

Les coureurs entrent dans le secteur d'Auchy-lez-Orchies (4 étoiles) !

53km 

L'écart tombe à 1'12" entre le trio de tête et le groupe d'une dizaine de coureurs : van der Poel, Van Keirlsbulck, van Aert, Küng, Van Baarle, Turner, Lampaert, Sénéchal, Stuyven, Petit, Ven der Hoorn et Trentin.

56km

Attaque de Wout van Aert ! Un petit groupe d'une dizaine de coureurs dont van der Poel, Sénéchal et Küng se détache ! Asgreen n'est plus là.

57km 

L'écart vient de fondre sous l'impuslion de Van Hooydonck ! Plus que 1'30" de retard pour le peloton avant le secteur de Mons-en-Pévèle.

57km

Michal Kwiatkowski est lâché, il a beaucoup travaillé pour ses équipiers.

58km 

Les Jumbo-Visma se mettent en action. Van Aert est en deuxième position du peloton dans la roue de son coéquipier Nathan Van Hooydonck.

60km 

Attention à l'enchaînement des secteurs d'Orchies (3 étoiles), Auchy-lès-Orchies (4 étoiles) et Mons-en-Pévèle (5 étoiles) ! Toujours 2' d'avance pour le trio de tête sur le peloton.

62km 

Le peloton est en train de s'étirer sur les pavés de Beuvry-la-Forêt.

64km 

Devriendt, Pichon et Mohoric n'ont plus que 2' d'avance sur le peloton qui revient petit à petit.

65km 

C'est terminé pour le quatuor intercalé entre le trio de tête et le peloton qui vient de reprendre C. Pedersen, Swift, Bissegger et Ballerini.

68km

Crevaison pour Adrien Petit dans le peloton.

68km 

C'est difficile pour Laurent Pichon dans le secteur 4 étoiles de Tilloy-les-Marchiennes à Sars-en-Rosières. Mais le Français s'accroche à l'avant !

72km 

Küng a réintégré le peloton tandis que le trio de tête augmente son avance à 2'27" !

73km

REVIVEZ L'ENTREE DU PELOTON DANS LA TROUEE D'ARENBERG : C'est toujours un moment épique. L'entrée dans la Trouée d'Arenberg, un des trois secteurs pavés classés en 5 étoiles, et de loin le plus célèbre de le Reine des Classiques, est intervenu à un peu moins de 100 kilomètres de l'arrivée. Wout van Aert y a connu un changement de vélo, et tous les coureurs ont retenu leur souffle. Nous aussi.

Vidéo - Le clou du spectacle : Revivez le passage de la Trouée d'Arenberg

01:27
74km 

Casper Pedersen est repris par le trio Ballerini, Swift, Bissegger.

75km

Crevaison pour Stefan Küng !

76km 

Mohoric, Devriendt et Laurent Pichon possèdent 2' d'avance sur le peloton van der Poel-van Aert avec tous les favoris. Casper Pedersen, victime d'une crevaison, est désormais intercalé tout comme un trio Ballerini, Swift, Bissegger qui voient le peloton revenir sur eux.

79km 

Wout van Aert aurait changé de vélo dans la Trouée d'Arenberg, ce qui expliquerait son passage difficile.

80km 

Les coureurs entrent dans le secteur de Hornaing à Wandignies-Hamage (3700m, 4 étoiles), dit du Château d'eau.

82km 

Ils ne sont plus que trois à l'avant, puisque C. Pedersen a été lâché. Wout van Aert vient lui de réintégrer le groupe principal à 1'52".

84km 

A l'avant, le quatuor Mohoric, C.Pedersen, Devriendt et Pichon roule avec 1'30" d'avance sur le groupe van der Poel. Le groupe van Aert est pointé à 2'05".

86km 

Wout van Aert a remonté tout son groupe pour se replacer à l'avant du "peloton". Peut-être a-t-il connu un souci mécanique plutôt qu'une méforme dans la Trouée d'Arenberg.

88km 

Accélération de Mathieu van der Poel tandis que Wout van Aert est loin derrière. Le Néerlandais fait la jonction sur le groupe Ganna, Küng, Kwiatkowski, Politt, Stuyven. Ils pointent à 1'18" de la tête !

89km 

Aucune chute dans la Trouée d'Arenberg mais ce secteur historique a fait mal aux organismes. Il y a désormais plusieurs petits groupes.

92km 

L'écart s'est creusé entre les 4 hommes de tête et les poursuivants. A la sortie d'Arenberg, Politt et Swift pointent à 1'07" et le peloton à 2'15" ! Le peloton est en file indienne sur les pavés défoncés de la Trouée.

92km 

Dylan Teuns est également distancé.

93km 

Wout van Aert est distancé ! Le Belge ne semble pas au mieux et perd beaucoup de terrain.

93km 

Le peloton entre désormais dans la Trouée !

94km

Crevaison de Ballerini en tête !

93km 

Au tour de Politt et Swift de rentrer dans la Trouée d'Arenberg avec 55" de retard.

95km 

C'est parti pour la Trouée d'Arenberg (2300m, 5 étoiles) ! Ballerini, Mohoric, Pichon, C. Pedersen et Devriendt entrent en tête ! 1'40" d'avance sur le peloton des favoris.

103km 

C'est parti pour le secteur d'Haveluy à Wallers (2500m, 4 étoiles). La jonction est faite entre le groupe van der Poel et le groupe Ganna ! Ils n'ont plus que les 5 hommes de tête en ligne de mire à 1', ainsi qu'un duo Swift-Politt, intercalé à 35".

105km 

Le groupe van der Poel-van Aert revient à 32" de la tête de course ! La suite risque d'être animée !

km

Crevaison de Dylan van Baarle ! Il change de vélo et repart.

km 

Mais avant Arenberg, place au secteur d'Haveluy (2500m, 4 étoiles) dans 4km.

109km

Attention à un des moments-clefs de ce Paris-Roubaix. Les coureurs vont entrer dans la Trouée d'Aren,berg (secteur 5 étoiles, 2300m). Wout van Aert et Mathieu van der Poel vont être obligés de réaliser un gros effort pour combler la minute qui les sépare du groupe de tête, car 5 hommes viennent de se détacher à l'avant, dont Matej Pohoric et Laurent Pichon.

113km

REVIVEZ LA CHUTE DE TURGIS : C'est le lot d'un Paris-Roubaix. A défaut de passer entre les gouttes dans cette édition ensoleillée et très sèche, il faut pouvoir éviter les chutes. Anthony Turgis, une des meilleures chances françaises, s'est retrouvé au sol dans le 4e secteur pavé du jour. Le coureur de TotalEnergies, 2e de Milan-Sanremo, a été contraint à l'abandon.

Vidéo - C'est fini pour Turgis : la chute fatale du Français dans le 4e secteur

01:48
115km 

On s'approche de la Trouée d'Arenberg !

116km 

Désormais, le groupe de tête possède 1'22" d'avance sur le groupe van Aert-van der Poel. Une petite cassure est faite dans le groupe de tête, tandis que Reynders est lâché. C'est dur pour Ganna également.

116km 

Reynders est donc repris par les poursuivants sous l'impulsion des Quick-Step Alpha Vinyl ! Reynders est reparti avec ces hommes.

117km

Crevaison pour l'homme de tête Jens Reynders !

119km

Chute de Filippo Ganna qui est reparti sans attendre. Mais l'Italien avait déjà crevé plus tôt dans la course.

122km

Reynders est parti en solitaire à l'avant et détient 25" d'avance sur le groupe Ganna.

122km 

Plusieurs crevaisons sont à noter dans ce secteur pavé.

123km

Nouvelle crevaison pour Mads Pedersen ! La deuxième pour le coureur de la Trek Segafredo.

123km

Chute de deux coureurs : un Ineos-Grenadiers et un Bahrain Victorious ! Ils sont repartis de suite.

125km 

Mads Pedersen est enfin rentré sur le groupe MDVP-van Aert. hilippe Gilbert, Mohoric, Politt, Durbridge et Swift ont, eux, fait la jonction avec le groupe de tête.

126km 

L'écart entre la tête et le groupe van Aert-van der Poel ne cesse de grandir : 1'50" désormais !

129km

Abandon d'Anthony Turgis ! Le Français avait été pris dans la grosse chute.

130km 

Olivier Le Gac emmène un gros tempo pour tenter de ramener le groupe Küng, van Aert, van der Poel.

131km

Voici la composition du groupe de tête : Niki Terpstra (TotalEnergies), Timo Roosen, Mike Teunissen (Jumbo-Visma), Filippo Ganna, Ben Turner, Dylan Van Baarle (Ineos Grenadiers), Davide Ballerini, Yves Lampaert, Florian Sénéchal, Jannik Steimle (Quick-Step Alpha Vinyl), Maciej Bodnar, Daniel Oss (TotalEnergies), Nikias Arndt (Team DSM), Sebastian Langeveld, Stefan Bissegger (EF Education-EasyPost), Juan Sebastián Molano (UAE Team Emirates), Max Kanter (Movistar Team) et Jens Reynders (Sport Vlaanderen).

133km 

Victime d'une crevaison, Christophe Laporte est pointé à 2'25" de la tête de course.

134km 

Seul Florian Sénéchal est présent aux avants-postes parmi les Français.

135km 

Niki Terpstra est repris par ses poursuivants ! A l'arrière, les favoris (van Aert, Küng...) sont en train de se mettre en action. Mais van der Poel reste derrière.

137km 

Les secteurs pavés s'enchaînent. Van Aert et van der Poel sont dans le troisième groupe à 1'34" de la tête.

138km

Changement de vélo pour Tim Merlier.

139km 

Une quinzaine de coureurs sont à la poursuite de Terpstra. Sont notamment présents Ganna, Lampaert, Sénéchal, Bodnar, Oss, Arndt, Langeveld, Bisseger...

142km 

Niki Terpstra s'est échappé et possède 29" d'avance sur ses premiers poursuivants. Un troisième groupe navigue à 1'20 de la tête de course.

143km

Crevaison pour Christophe Laporte ! Il va devoir rentrer tout seul sur le peloton, qui n'en est plus un car plusieurs petits groupes sont en train de se former.

145km

Le deuxième groupe vient de faire la jonction avec le premier peloton. Une seconde course commence ! A l'avant, Niki Terpstra est parti en solitaire !

145km

Grosse chute avec Anthony Turgis notamment ! Plusieurs Ineos-Grenadiers sont pris dont Magnus Sheffield, le récent vainqueur de la Flèche Brabançonne !

147km 

Le prochain secteur pavé se situe à Saint-Python (1500m, 2 étoiles).

148km 

Filippo Ganna vient de rentrer tandis que le deuxième groupe revient à 45" seulement de la tête !

148km 

Plus que 26" de retard pour Ganna qui revient comme une bombe ! Le deuxième peloton est, lui, descendu sous ola minute : 53" de retard.

149km

Crevaison de Florian Vermeersch, deuxième l'an dernier sur Paris-Roubaix !

150km 

Luke Rowe s'est arrêté pour dépanner Filippo Ganna qui vient de repartir à 45" de la tête.

150km 

Attention à ce nouveau secteur pavé de Quiévy à Saint-Python (3700m, 4 étoiles).

151km

Problème mécanique pour Filippo Ganna, contraint de s'arrêter ! Il devrait repartir entre les deux pelotons.

152km

Chute de trois coureurs dont un nouveau Trek-Segafredo, Alex Kirsch !

153km 

C'est parti pour le deuxième secteur pavé.

154km

REVIVEZ LA BORDURE QUI A PIÉGÉ LES FAVORIS : Il restait environ 210 kilomètres dans cette édition 2022 quand est intervenu le premier moment-clé : à la faveur d'un petit coup de vent, le peloton s'est cassé en deux, bien avant les premiers secteurs pavés. Ils ne sont plus que 72 à l'avant de la course. Derrière, dans le deuxième peloton, de nombreux favoris, dont Mathieu Van der Poel, Wout Van Aert ou Christophe Laporte.

Vidéo - Le coup de force : Van der Poel et Van Aert piégés avant même les premiers pavés

01:26
155km 

Prochain secteur pavé dans 2 km : de Viesly à Quiévy (1800m, 3 étoiles).

156km 

Le premier groupe sort de ce secteur pavé avec 1'22" d'avance sur le peloton van der Poel-van Aert. Il y a déjà eu de la casse !

157km 

Plusieurs crevaisons sont aussi à noter. Mais aucune pour des favoris ou outsiders.

158km

Plusieurs nouvelles chutes viennent d'intervenir sur ce secteur pavé. Sans gravité pour le moment. Silvan Dillier, coéquipier de van der Poel, est notamment allé à terre.

160km

Chute dans le deuxième groupe ! Mads Pedersen et Kasper Asgreen sont notamment à terre ! Les deux hommes se sont relevés pour repartir mais cet incident pourrait leur coûter cher pour la suite. Clément Russo a également chuté.

160km 

C'est parti pour le premier secteur pavé ! Les Ineos-Grenadiers se sont remis en tête de premier groupe.

163km 

Le premier peloton va entamer le premier secteur pavé : de Trioisvilles à Inchy (3 étoiles, 2200m).

164km

C'était attendu mais c'est désormais officiel, Clément Davy abandonne la route de Paris-Roubaix.

165km 

72 coureurs sont présents dans le premier peloton.

167km 

Plus que 10km avant d'arriver à Troisvilles pour le premier des 30 secteurs pavés.

168km

Avant d’entamer l’Enfer du Nord, Filippo Ganna a parfait sa préparation autant au niveau matériel qu'au niveau physique, car "si vous n’avez pas les jambes, c’est compliqué". Prétendant à la victoire finale, le coureur italien d’Ineos-Grenadiers va tout donner dans une course qu'il attend "très intense".

Vidéo - "Du départ à l’arrivée, je vais tout donner" : Paris-Roubaix, le jour de Ganna ?

01:39
170km 

Le groupe de tête arrive dans le département du Nord avec 1'19" d'avance sur le groupe de chasse.

172km 

Il avait chuté en début de course, Clément Davy (Groupama-FDJ) est en train d'être lâché par le groupe de chasse.

174km 

Statu quo entre les deux groupes sont l'écart tourne toujours autour des 1'15". Nils Politt, 2e de l'épreuve en 2019, est, lui, de retour à l'avant après un souci mécanique.

182km 

Toujours 1'15" de retard pour le groupe van Aert-van der Poel, alors que le premier secteur pavé se rapproche.

183km 

Incident mécanique pour Stybar ! Il est néanmoins rapidement dépanné et parvient à réintégrer le groupe de tête.

188km

Alexys Brunel a des "petits frissons" avant d’entamer cette 119ème édition de Paris-Roubaix. Le Nordiste né à Boulogne-sur-Mer est "à la maison" pour la "Reine des Classiques". Le coureur français de l’UAE Team Emirates aime particulièrement les pavés et cette partie technique. Il compte donner le maximum pour son équipe et son leader Matteo Trentin, en l’absence de Tadej Pogacar.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

189km 

A 30km du premier secteur pavé, environ 800m et 1'18" séparent les deux groupes. L'écart ne réduit clairement pas pour le moment. Ce sont les Groupama-FDJ , les Alpecin-Fénix et les Trek-Segafredo qui mènent le deuxième groupe pour tenter de revenir. Les voitures de managers viennent, elles, de s'intercaler entre les deux groupes.

192km

PARIS-ROUBAIX EN VIDEO :

La course s'anime déjà. Suivez en DIRECT et en intégralité l'Enfer du Nord version 2022 !

195km 

Mads Pedersen fait également partie des coureurs piégés, à l'inverse de son coéquipier Jasper Stuyven (Trek-Segafredo).

197km 

Les Alpecin-Fénix de Mathieu van der Poel se sont enfin organisés pour prendre le premier groupe en chasse et ramener leur leader. L'écart à combler est de 1'12".

201km 

L'avance ne cesse de s'accroître pour le premier groupe qui s'envole à plus d'une minute 10 ! Van Aert et van der Poel sont-ils en train de perdre Paris-Roubaix avant même les premiers secteurs pavés ?

202km

Adrien Petit évoque ce sentiment unique et l’adrénaline qui monte avant de débuter cette mythique course. Le français de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert se sent bien et est prêt à saisir les opportunités qui se présentent : "ça va rouler très vite".

Vidéo - Paris- Roubaix, un "sentiment unique" pour Adrien Petit

01:13
202km 

Madouas, van Aert, Sénéchal, van der Poel... Beaucoup de favoris et d'outsiders ont été pris dans la cassure. A l'avant, on n'attend personne et les Ineos-Grenadiers sont épaulés par les Quick-Step Alpha Vinyl.

204km 

Le premier peloton possède déjà 44" d'avance sur le deuxième groupe ! La totalité de la formation Ineos-Grenadiers est en train de rouler ! Quel coup de la part des Britanniques.

206km 

Profitant de l'opportunité, les Ineos-Grenadiers se mettent en ordre de marche à l'avant du peloton et veulent éliminer van Aert et van der Poel, piégés à l'arrière ! Ils sont aidés par les Bora-Hansgrohe. 73 coureurs sont au sein du premier peloton.

207km 

Laurent Pichon (Arkea-Samsic), Owain Doull (EF), Aleksandr Riabushenko (Astana) viennent d'être repris tandis que les groupes à l'arrière tentent de faire leur retard. Cependant, les favoris ne semblent pas s'affoler.

208km

Attention, les premières bordures interviennent à cause du vent ! Van Aert et van der Poel ont notamment été piégés dans un troisième groupe.

210km 

Les grosses écuries se replacent à l'avant-garde du peloton. On y voit notamment deux Jumbo-Visma et deux Ineos-Grenadiers.

214km 

Ca relance à l'avant du peloton et pourtant le trio de tête gagne encore du terrain et pointe à 38".

215km

Wout van Aert, de retour après un Covid 19 qui lui a fait manquer le Tour des Flandres et l'Amstel Gold Race, a faim. Le coureur d ela Jumbo-Visma, pour qui il était "dur de regarder les courses à la télé", est presque soulagé de retrouver le haut niveau. Cependant, il ne s'estime pas à 100% : "J'espère que mes jambes seront assez bonnes pour que je sois dans le final".

Vidéo - "C'était dur de regarder les courses à la télé" : Van Aert soulagé de disputer ce Paris-Roubaix

01:01
218km 

L'échappée augmente son avance qu'elle porte à 27" désormais, tandis que le peloton entre dans le département de la Somme.

219km

Dans quelques mois, le Tour de France empruntera certaines routes de Paris-Roubaix. Un avant-goût de cet été...

221km

Un trio vient de se détacher avec un peu plus d'aisance que les attaques précédentes. Il s'agit de Laurent Pichon (Arkea-Samsic), Owain Doull (EF) et Alexandr Riabushenko (Astana) qui possèdent 15 secondes d'avance sur le peloton.

225km 

Clément Davy a fait son retour dans le peloton après sa chute de début de course.

228km

Avant le départ de Paris-Roubaix, Mathieu van der Poel a évoqué sa relation particulière avec cette course, que la souffrance des cyclistes rend célèbre : "Une relation d'amour, (...) c'est douloureux". Enjoué d'attaquer une course aussi ouverte, MVDP a également évoqué ses adversaires : "C'est une classique que beaucoup de coureurs peuvent gagner, ça va être très excitant".

Vidéo - "Une relation d'amour" : Van Der Poel en amoureux avant le départ de Paris-Roubaix

01:26
230km 

Le duo est finalement rapidement repris, tandis qu'un gros groupe essaye de se dégager. Mais le peloton ne laisse pas vraiment partir pour l'instant.

232km

Au tour de Vito Braet (Sport Vlaanderen-Baloise) et Tom Scully (EF Education-Easypost) de tenter leur chance à l'avant.

233km

De Compiègne à Roubaix, Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) vous dévoile les points clés de la Reine des Classiques en exclusivité pour Eurosport. Les secteurs pavés bien sûr, mais aussi d'autres pièges moins connus du public, comme certains îlots directionnels sources de danger pour les coureurs.

Vidéo - Suivez le guide : La reconnaisance du parcours avec Philippe Gilbert

01:44
235km

PARIS-ROUBAIX EN VIDEO :

Sachez que vous pouvez également suivre la Reine des Classiques en vidéo grâce au Player d'Eurosport ! Un direct sans pub et en INTEGRALITE !

236km

Un premier abandon est notifié par la direction de Paris-Roubaix. Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) quitte prématurément la route de l'Enfer du Nord.

237km 

La première échappée a failli se dessiner. Deux hommes ont faussé compagnie au peloton pendant de courtes minutes avant de se faire reprendre par le peloton. Il s'agit de Mathias Jorgensen (Movistar) et Stanislaw Aniolkowlski (Bingoal Pauwels).

238km

Première chute au sein du peloton pour le Français Clément Davy. Le coureur de la Groupamat-FDJ est reparti mais il est très touché sur le flanc gauche, avec la peau à vif...

240km 

Les coureurs roulent pour le moment à 52km/h de moyenne.

241km 

A l'image de Mathieu van der Poel ou Mads Pedersen, les favoris restent bien au chaud à l'arrière du peloton. A l'avant, rien n'est encore dessiné et l'échappée matinale n'est pas encore formée.

249km

Cela fait un quart de siècle qu'un Français n'a plus triomphé à Roubaix. Le dernier à y être parvenu est Frédéric Guesdon, en 1997 alors qu'il n'était qu'outsider au départ de l'enfer du Nord. Voici comment le coureur de la Française des Jeux a glané le plus grand succès de sa carrière sur le vélodrome roubaisien devant Jo Planckaert (2e) et le champion du monde Johan Museeuw (3e).

Vidéo - Dernier Français sacré : Comment Guesdon a déjoué les pronostics en 1997

03:08
253km 

Le premier des 30 secteurs pavés du jour se situe à 93km, entre Troisvilles et Inchy. Pour le moment, aucun coureur n'est parvenu à se détacher du peloton.

255km

Les premières attaques sont lancées pour former l'échappée matinale du jour. Aucun favori ne devrait bouger dans les 100 premiers kilomètres, mais plusieurs formations ont l'occasion de se montrer à l'avant de la course.

257km

C'EST PARTI ! Le départ réel vient d'être donné !

11:13

DU COTÉ DES FRANCAIS :

Si Jacky Durand se plaint de voir son téléphone portable s'agiter chaque année à l'approche du Tour des Flandres, Frédéric Guesdon, le dernier vainqueur tricolore de l'enfer du Nord, pourrait en dire autant. Un quart de siècle après son succès, il n'a toujours pas trouvé de successeur mais des motifs d'espoir existent, notamment grâce au duo Christophe Laporte - Florian Sénéchal.

11:11

PARIS-ROUBAIX 2021 :

L'édition 2021 a vu la victoire de l'Italien Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) à l'issue d'un sprint à trois dans le vélodrome avec Florian Vermeersch et Mathieu van der Poel. Une victoire et une joie qui resteront dans les mémoires pour longtemps. Revivez les meilleurs moments commentés par le vainqueur du jour, qui n'a pas pris le départ cette année.

Vidéo - "Chaque matin, je vois le pavé" : Sonny Colbrelli raconte son succès sur Paris-Roubaix 2021

05:37
11:08

FAVORIS :

Deux hommes font cette année figure de favoris dans l'enfer du Nord pour un duel que l'on attend au sommet. Vainqueur du Tour des Flandres, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fénix) porte évidemment la pancarte et pourrait bien lutter contre Wout van Aert. (Jumbo-Visma) Malheureusement pour lui, le Belge a connu une préparation chamboulée après avoir attrapé le Covid-19. Outre ces deux hommes, Stefan Küng (Groupama-FDJ) fait partie des prétendants. Quant à Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), sa préparation sur les vélodromes pose question avant ce Paris-Roubaix 2022.

Vidéo - Küng, Van der Poel, Ganna : les favoris d'un Roubaix "très, très ouvert"

05:58
11:03

Ils sont 168 coureurs à avoir pris le départ fictif à Compiègne il y a quelques minutes. Seul Chun Kai Feng (Bahrain Victorious) est annoncé non-partant.

10:55

PROFIL DE LA COURSE :

Paris-Roubaix nous emmène de Compiègne au vélodrome de Roubaix à travers 257.2km de course, dont 54.8km de secteurs pavés, répartis en 30 sections. Chaque secteur est noté de 1 à 5 étoiles suivant sa difficulté. Vous aurez l'occasion de les connaître au fil de la course sur ce live !

10:51

Il a neigé en France comme en Belgique en avril. Il est encore trop tôt pour qualifier de pourri le printemps 2022. Il en va de même pour Wout van Aert (Jumbo-Visma) mais les chances du Belge, forfait sur le Tour des Flandres, de prouver le contraire ne sont plus légion. A bien y regarder, Paris-Roubaix ressemble à une dernière occasion pour un coureur de sa classe.

10:49

Une nouvelle fois, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fénix) s'approche sur un Monument en tant que favori. C'était déjà le cas sur le Tour des Flandres et il l'avait emporté de très belle manière. Ce succès lui ouvre les portes d'un doublé que seuls dix coureurs ont réussi avant lui. Sur Paris-Roubaix, Van der Poel a rendez-vous avec l'histoire.

10:46

PARIS-ROUBAIX FEMMES :

Hier se courait la deuxième édition féminine de la Reine des Classiques. L'Italienne Elisa Longo Borghini a décroché la victoire. Revivez son sacre en vidéo !

Vidéo - Borghini victorieuse en solitaire, Balsamo disqualifiée : le résumé de Paris - Roubaix dames

03:12
10:42 

Bienvenue dans l'enfer du Nord ! Après une édition 2020 annulée à cause de la pandémie de Covid-19, puis un report en octobre 2021, la Reine des Classiques retrouve, à une chose près, sa place dans le calendrier. En effet, le premier tour de l'élection présidentielle a permis à l'Amstel Gold Race d'être courue juste après le Tour des Flandres, et donc Paris-Roubaix deux semaines après le Monument belge.

10:38 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre EN DIRECT commenté et en intégralité la 119e édition de Paris-Roubaix. Départ de la course à 11h15 !

10:35 

COURSE EN LIGNE MESSIEURS - PARIS-ROUBAIX 2022