Il y a des jours comme ça où rien ne va... Dimanche, Florian Sénéchal a pourtant longtemps effleuré son rêve de remporter Paris-Roubaix. Il a même fait partie du groupe des favoris, avant que "l'Enfer du Nord" ne lui fasse comprendre pourquoi ce surnom lui était apposé. Il y a tout d'abord eu une vilaine chute dans le secteur de Mons-en-Pevèle, à 45 kilomètres de l'arrivée. En cause, l'attitude d'un spectateur imprudent. Le résultat ? "La tête a tapé directement le sol. Un peu secoué, et la course (pour s'imposer, ndlr) était terminée pour moi", a-t-il confié dans un message posté sur Twitter.
Je suis plus furieux sur le spectateur qui m’a jeté l’urine
Paris - Roubaix
Van Aert - Van der Poel : deux grands battus pas vraiment déçus
17/04/2022 À 18:39
"J’ai jamais dit qu’un spectateur m’avais touché. J’ai bien mentionné que c’est en voulant éviter le spectateur que je suis tombé. C’est moi qui suis parti à la faute", a-t-il toutefois précisé. Ce qu'il regrette le plus ? Avoir reçu... de l'urine. "Je suis plus furieux sur le spectateur qui m’a jeté de l’urine mélangée avec de la bière sur un autre secteur", a révélé Sénéchal, visiblement amer sur sa fin de course. Margaux Sénéchal-Staelens, son épouse, s'est également révoltée.

De Lie répond à Gilbert : "Gagner Paris-Roubaix est un rêve, dans quelques années peut-être"

"Tu t’es permis d’uriner dans ton gobelet de bière chaude pour lui envoyer en plein visage, après qu’il ait trouvé le courage de se relever réalisant que son rêve le plus ultime venait de tomber lui aussi en désillusion, a-t-elle écrit sur Instagram. Va voir du tennis et c’est le silence lors du service. Va voir de la F1 et tu n’auras jamais accès aux paddocks. Ici on te donne tout… la gratuité de l’événement, l’accès aux bus et tu as même le droit à leur bidon d’eau arrivant déshydraté et encore éreinté que tu arraches souvent de la main des enfants."
Insta Senechal
Paris - Roubaix
Van der Poel : "Une course un peu étrange"
17/04/2022 À 18:32
Paris - Roubaix
Pichon, 8e de Paris Roubaix : "Je suis mort mais j'ai vécu un truc de fou"
17/04/2022 À 16:29