Mayo lâche Euskaltel

Mayo lâche Euskaltel
Par Eurosport

Le 12/10/2006 à 09:15Mis à jour

Iban Mayo a confirmé qu'il ne prolongerait pas chez Euskaltel. Agé de 29 ans, le coureur n'a pas souhaité adhérer au code de conduite interne de sa formation. Le Basque est désormais très proche d'un accord avec Saunier Duval qui a déjà enrôlé un autre Eu

Arrivé au terme de l'ultimatum imposé Euskaltel, Iban Mayo a fini par communiquer sa décision pour l'année prochaine. Il a annoncé qu'il quittait la formation basque pour rejoindre Saunier Duval. "Par une brève conversation, Iban Mayo nous a confirmé les doutes que nous avions depuis plusieurs jours, a expliqué Euskaltel dans un communiqué. Son désaccord avec le code de conduite interne a été la raison brandie par le coureur pour ne pas continuer dans l'équipe."

Iban Mayo a également évoqué de son côté ce problème de code de conduite interne. "Euskaltel m'a fait une autre offre mais je les ai recontactés en expliquant que je ne pouvais pas accepter. Ils ont sorti un code interne et voulaient que j'accepte une séries de normes de conduite et de sanctions qui ne me paraissaient pas logiques". Le Basque de 29 ans est donc fortement pressenti désormais comme un futur coureur d'une autre formation espagnole, Saunier Duval, qui tient la corde.

Saunier vide ses poches

Très "peiné de quitter une famille où il a passé 7 ans" , Mayo pourrait y retrouver une tête connue, Iker Camano, ancien Euskaltel qui lui a déjà signé. Mayo s'est déclaré très intéressé par Saunier Duval qui lui a fait visiblement une proposition alléchante. "Ce n'est pas signé. Il a des offres sur la table mais nous ne sommes pas les seuls, a déclaré Mauro Gianetti, manageur de Saunier Duval. J'espère que nous parviendrons à un accord, avant le milieu de la semaine prochaine", a ajouté le responsable de l'équipe.

Iban Mayo a considérablement peiné à rester au plus haut niveau depuis sa victoire dans le Critérium du Dauphiné 2004. Ses trois dernières participations au Tour de France se sont conclues par deux abandons et une 60e place au classement général (2005). Cette saison, Mayo a remporté une étape du Dauphiné, une étape et le classement final du Tour de Burgos ainsi que la Subida a Urkiola. Avec le départ de son leader, Euskaltel va devoir tourner une page.

0
0