On l'avait quitté au soir de la 16e étape du Tour de France. Egan Bernal avait terminé 127e à Villard-de-Lans, coincé entre Elia Viviani et Bryan Coquard. La veille, il était en larmes sur les pentes du Grand Colombier et des douleurs au dos allaient le contraindre à abandonner son rêve de doublé sur le Tour. Quatre mois et demi plus tard, le Colombien d'Ineos retrouve la compétition. Ce sera en France, une première depuis 2016, à l'occasion de l'Étoile de Bessèges.
Qu'a fait Egan Bernal pendant quatre mois et demi ? Beaucoup de choses évidemment. Il a pansé les plaies d'une saison 2020 aussi frustrante sur le plan mental que meurtrière sur le plan physique. Son dos, qui l'avait déjà fait souffrir sur le Dauphiné, lui a causé d'immenses douleurs sur le Tour. Il a fallu se reconstruire. Au détour d'une interview, le vainqueur de la Grande Boucle 2019 reconnaissait qu'il faisait avec ces problèmes depuis longtemps. Et qu'ils étaient dus à une jambe, la gauche, plus courte que l'autre. Alors Bernal a travaillé patiemment pour redevenir compétitif.

274 kilomètres, 2845 mètres de dénivelé, 38 km/h de moyenne : la folle sortie de Bernal

Tour de France
Pinot, Bernal… Pourquoi les grimpeurs boudent le Tour
18/01/2021 À 17:16
D'abord à la salle afin de muscler ses jambes et son dos, ensuite sur le vélo. Comme chaque hiver, Egan Bernal impressionne, et inquiète parfois, par les données de son compte Strava, application qui enregistre un ensemble de données sur chaque entraînement. S'il est resté "sage" (au moins en apparence) en novembre (888 km parcourus), il a carrément explosé les compteurs en décembre et janvier.

Nouvelle saison, nouvelles tenues : les maillots des équipes World Tour pour 2021

Sur l'unique dernier mois de l'année, Bernal a passé 96 heures sur le vélo pour 26 sorties (sur 31 jours donc) et parcouru plus de 3 000 kilomètres, quasiment l'équivalent d'un Tour de France. Pire, ou mieux c'est selon, il affiche 35 000 mètres de dénivelé positif (une grande étape de montagne d'un grand tour se situe autour des 4 000 m). De quoi rassurer sur son état de forme et sa volonté de revenir au plus haut niveau. D'autant qu'en janvier, il n'a pas ralenti (3 009 kilomètres pour 43 000 mètres de dénivelé positif). Le 31 décembre, il s'offrait même une sortie de 274 kilomètres à 2 845 mètres de dénivelé. Le tout à 38 km/h de moyenne. Une folie.

Un programme encore flou jusqu'au Giro… ou au Tour ?

"Ça va beaucoup mieux, je me sens bien. Ce qui compte, c'est d'avoir retrouvé de bonnes sensations pour rivaliser au plus haut niveau", assurait-il à La Gazzetta dello Sport il y a peu. Une interview dans laquelle il clamait son envie de courir le Giro cette saison, l'évoquant comme son "objectif numéro un" puisqu'il arrivait, calendairement parlant, avant le Tour de France. Une manière à peine voilée d'imposer ses desiderata à son équipe qui l'imaginait sans doute en leader sur la Grande Boucle. Si Bernal dispute effectivement le Giro, il lui deviendra très difficile, voire impossible d'espérer jouer la victoire sur les routes françaises à l'été.
D'ici-là, le programme d'Egan Bernal est plutôt flou. Et pour cause. Alors qu'il avait choisi l'Espagne et le Tour de Valence pour sa reprise, le grimpeur a dû revoir ses plans et se rabattre sur l'Etoile de Bessèges, dont le plateau sera XXL (Bernal, Thomas, Van Avermaet, Nibali, Ackermann…) après le report de la course espagnole.
Ineos aborde l'épreuve française avec une formation très solide puisque Thomas donc mais aussi Kwiatkowski et Ganna accompagneront Bernal. Preuve qu'en 2021, courir tant qu'on peut sera la meilleure des idées. Pour Bernal, la suite devrait s'inscrire sur des courses à étapes (Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Tour de Catalogne, du Pays Basque, de Romandie…). Reste à savoir lesquelles auront lieu et si Ineos accède à sa demande et l'envoie au Giro.

Paret-Peintre : "Le Tour 2021, tous les coureurs en rêvent…"

Adriatica Ionica Race
Viviani remporte au sprint la 1re étape de l'Adriatica Ionica Race
IL Y A 36 MINUTES
Tour de France
Pogacar-Roglic : deux préparations différentes en vue du Tour de France
IL Y A UNE HEURE