Imago

Gilbert au finish

Gilbert au finish
Par Eurosport

Le 13/03/2011 à 16:30Mis à jour Le 13/03/2011 à 21:40

Sur le fil, Philippe Gilbert (Omega Pharma) a remporté la 5e étape de Tirreno-Adriatico dimanche, en devançant le Néerlandais Wouter Poels sur la ligne. L'Australien Cadel Evans (BMC) prend la tête d'un classement général où les cinq premiers se tiennent en cinq secondes !

Le temps aura été aussi pourri sur Tirreno-Adriatico que sur Paris-Nice ce week-end. Le temps aura été aussi pourri sur Tirreno-Adriatico que sur Paris-Nice ce week-end. Un week-end éprouvant pour les participants de la Course des deux mers: 240 kilomètres sous la pluie samedi et à nouveau 240 kilomètres, toujours sous des cordes, dimanche. D'autant que ces deux étapes présentent un profil particulièrement sélectif. Dans ces conditions, pas étonnant de retrouver les meilleurs devant. Et le meilleur, dimanche, c'était Philippe Gilbert. Un tout petit peu en retrait la veille, le Belge avait retrouvé son punch phénoménal à Castelraimondo.

C'est au prix d'une énorme dernière ligne droite que le leader d'Omega pharma a réussi à s'imposer. Echappés depuis le kilomètre 7, Andrey Amador (Movistar) et Davide Malacarne (Quick Step) ont été avalés par le groupe des favoris à 300 mètres de la ligne à peine. Wouter Poels (Vacansoleil) a alors démarré, pour de bon semble-t-il. C'était sans compter sur Philippe Gilbert, venu le sauter sur la ligne. Une semaine après sa victoire dans les Strade Bianche, le natif de Verviers confirme qu'il est en excellente condition avant la campagne de classiques. Il espère prolonger son rythme d'une victoire par week-end dans une semaine, à Sanremo.

Ce final épique en annonce un autre, lors des deux dernières étapes, en ce qui concerne la lutte pour le classement général. Le maillot de leader a en effet encore changé d'épaules dimanche. Cadel Evans (BMC) a pris les commandes, mais la marge de manœuvre de l'ancien champion du monde est proche du néant. A 48 heures de l'arrivée, les cinq premiers se tiennent en effet en cinq secondes! Evans compte deux secondes d'avance sur Ivan Basso (Liquigas), trois sur Damiano Cunego (Lampre) et cinq sur Michele Scarponi (Lampre) et Robetr gesink (Rabobank), dépossédé de la première place lors de cette étape.

0
0