Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) était bien décidé à frapper un grand coup. Frustré de sa deuxième place jeudi derrière Julian Alaphilippe, le récent vainqueur des Strade Bianche a remporté haut la main ce vendredi la troisième étape de Tirreno-Adriatico. Le Néerlandais n’a laissé aucune chance à Wout Van Aert (Jumbo-Visma), toujours leader du général, au bout d’un faux-plat montant, juge de paix de l’arrivée à Gualdo Tadino. Davide Ballerini (Deceuninck – Quick-Step) complète le podium après un travail colossal de Zdenek Stybar.
Jusqu’au 21 mars, l’abonnement à l’application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la saison de cyclisme en LIVE et sans PUB
Tirreno - Adriatico
Bardet, Alaphilippe, Pinot : Trois courses différentes mais le même constat encourageant
17/03/2021 À 10:45
Mathieu van der Poel a réagi à l’instar d’une bête blessée. Avec orgueil. Loin d’attendre l’emballage final, le dernier vainqueur du Tour des Flandres et sa formation ont animé les débats, et ce dès la première moitié de l’étape lancée à Monticiano. Flairant les portions soumises au vent de côté, l’équipe Alpecin-Fenix a tenté de scinder le peloton en plusieurs morceaux. Une opération vaine, mais qui aura tout de même découragé Caleb Ewan. Le sprinteur australien de la Lotto Soudal a abandonné à un peu moins de 100 km de l’arrivée.

Du petit frère de Mbappé à Van der Poel : histoire d’une célébration

Egan Bernal retardé

Des sprinteurs découragés mais aussi des attaquants déterminés. Ils étaient cinq ce vendredi matin à tenter l’aventure sur les routes de Toscane dès le kilomètre 3. De ce quintet, un trio (Terpstra, Padun, Boivin) s’est extirpé dans les 10 derniers kilomètres, avant d’être repris à 3 bornes de l’arrivée par un peloton lancé à plein régime. Victime de la nervosité ambiante, Egan Bernal (Ineos Grenadiers) a été retardé par une chute survenue à quelques centaines de mètres des 3 derniers km. Le Colombien perd 18 secondes (48ème) dans l’affaire.

Bernal a lâché un peu de temps : La chute qui lui coûte 18 secondes

Au classement général, Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui n’a pas quitté le podium depuis le départ de cette édition 2021, conserve sa tunique bleue de leader. Grâce aux bonifications, Mathieu van der Poel s’empare de la place de dauphin devant Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick-Step). La grande explication est attendue demain au sommet du Prati di Tivo. L’occasion pour les grimpeurs, Tadej Pogacar et Egan Bernal en tête, de sortir enfin de l’ombre des trois grands protagonistes de ce début de Tirreno-Adriatico.
Tirreno - Adriatico
Pogacar, toujours plus complet, toujours plus dominant
16/03/2021 À 17:36
Tirreno - Adriatico
Un temps canon, une première place assurée avec brio : l'arrivée de Pogacar en vidéo
16/03/2021 À 16:00