Getty Images

Rohan Dennis convole, Tom Dumoulin enrage

Dennis convole, Dumoulin enrage

Le 24/02/2018 à 14:36Mis à jour Le 24/02/2018 à 16:56

TOUR D’ABOU DABI - Fraîchement marié, Rohan Dennis (BMC) a profité des malheurs de Tom Dumoulin (Team Sunweb) pour dominer sans contestation le contre-la-montre de samedi, à la veille de l’arrivée à Jebel Hafeet, qui décidera du vainqueur final.

Rohan Dennis (BMC) s’est offert un joli cadeau de mariage, samedi. Pour sa première course depuis ses noces, à la mi-février, le champion d’Australie du chrono a dominé la 4e étape du Tour d’Abou Dabi, un contre-la-montre de 12,6km qu’il a avalé en 14’21” (52,7km/h). Tom Dumoulin (Team Sunweb), qui étrennait son maillot arc-en-ciel de champion du monde, a été bien moins heureux, 12e à l’arrivée (+31") après avoir été victime d’un incident mécanique. Dennis prend également le maillot rouge de leader.

Dumoulin menait pourtant la danse après 7,1km, avec un temps intermédiaire 1” plus rapide que celui de Rohan Dennis. Mais le Néerlandais a ensuite subi une crevaison de la roue arrière qui, sur un tracé aussi court, a ruiné ses espoirs de victoire. L'Espagnol Jonathan Castroviejo (Team Sky, +14”) et l’Australien Miles Scotson (BMC, +16”) complètent le podium de l’étape.

Valverde et Alaphilippe se placent avant Jebel Hafeet

Réputé pour ses qualités contre-la-montre, Rohan Dennis espère démontrer dimanche sur l’ascension de Jebel Hafeet (10,8km à 6,6%) qu’il est un coureur complet, capable de lutter pour le classement général. “C’est une ascension difficile mais elle peut s’aborder comme un contre-la-montre”, analyse l’Australien. “Je pense que Valverde est le coureur le plus dangereux. Évidemment, Dumoulin est encore dans le coup. Mais Valverde m’est apparu très fort lors des bordures. Et c’était tout plat. Donc s’il est bon sur le plat, on peut imaginer ce que ça donnera quand ça grimpe.

Avant la dernière étape de dimanche, Alejandro Valverde (Movistar) est à 24” du maillot rouge de Rohan Dennis. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) a également signé un bon chrono pour pointer à 35” au classement général. Les Sunweb de Dumoulin pourront également s’appuyer sur Wilco Kelderman (+16”), tandis que les purs grimpeurs comme Miguel Angel Lopez (Astana, +49") et Fabio Aru (UAE Team Emirates, +51”) espèrent encore tout renverser dans Jebel Hafeet.

0
0