La 62e Vuelta partira le 1er septembre de Vigo pour se terminer comme d'habitude dans la capitale espagnole le 23 septembre. Vingt-et-une étapes sont au programme, dont quatre de haute montagne et deux contre-la-montre individuels, sur un parcours total de 3241 km. En l'absence du vainqueur, le Kazakh Alexandre Vinokourov, le Russe Denis Menchov, vainqueur en 2005 après le déclassement de Roberto Heras, l'Espagnol Oscar Pereiro, 2e du Tour de France, et son compatriote Alejandro Valverde, 2e de la Vuelta, ont été les "stars" de la présentation.

Les organisateurs avaient même fait appel à Pedro Delgado, une fois vainqueur en France et deux fois en Espagne et aujourd'hui commentateur pour la télévision espagnole. "La Vuelta est toujours une course intéressante", a-t-il assuré. Cette participation tranchait singulièrement avec le désert de l'année dernière où il s'agissait de faire profil bas après le contrôle antidopage positif de Roberto Heras, alors tout frais quadruple vainqueur de l'épreuve.

Tour d'Espagne
Bouhanni abandonne
31/08/2012 À 14:36

"Spectaculaire et propre"

Les personnalités qui se sont succédé sur l'estrade n'ont cessé de vanter les mérites de l'édition 2006: " spectaculaire" pour le directeur général de la Vuelta, Victor Cordero; "spectaculaire et propre" pour le secrétaire d'Etat aux Sports, Jaime Lissavetzky. Forts de la présence cette année de deux grands absents du Tour, Valverde et Vinokourov, les organisateurs se veulent encore plus ambitieux pour 2007. Avec l'idée de montrer à l'Union cycliste internationale que la Vuelta est toujours une grande course. Même si elle perd chaque année spectateurs et téléspectateurs.

Mercredi les organisateurs ont voulu envoyer un message à l'UCI qui songe à faire coïncider le Tour d'Allemagne avec la Vuelta et raccourcir la course de trois à deux semaines. M. Cordero ne s'est d'ailleurs pas gêné pour envoyer une petite pique à l'UCI: "Nous sommes toujours le plus court des trois grands tours... sur la distance bien sûr". M.Lissavetzky avait tout fait pour le mettre à l'aise quelques minutes plus tôt: "Le gouvernement soutient le Tour d'Espagne. Nous voulons que la Vuelta reste l'un des trois grands tours, avec ses trois semaines de course. Que cela soit bien clair".

. LES ETAPES
Samedi 1er septembre: 1re étape, Vigo - Vigo (145 km)
Dimanche 2: 2e étape, Allariz - Saint-Jacques-de-Compostelle (150)
Lundi 3: 3e étape, Viveiro - Luarca (155)
Mardi 4: 4e étape, Langreo - Lacs de Covadonga (182)
Mercredi 5: 5e étape, Cangas de Onis - Reinosa (155)
Jeudi 6: 6e étape, Reinosa - Logrono (195)
Vendredi 7: 7e étape, Calahorra - Saragosse (140)
Samedi 8: 8e étape, Carinena - Saragosse (CLM 49km)
Dimanche 9: 9e étape, Huesca - Cerler (174)
Lundi 10: 10e étape, Benasque - Ordino-Arcalis, (220)
Mardi 11: repos
Mercredi 12: 11e étape, Oropesa - Algemesi (190)
Jeudi 13: 12e étape, Algemesi - Hellin (167)
Vendredi 14: 13e étape, Hellin - Torre-Pacheco (150)
Samedi 15: 14e étape, Puerto Lumbreras - Villacarrillo (205)
Dimanche 16: 15e étape, Villacarrillo - Grenade (205)
Lundi 17: repos
Mardi 18: 16e étape, Jaen - Puertollano (165)
Mercredi 19: 17e étape, Ciudad Real - Talavera de la Reina (180)
Jeudi 20: 18e étape, Talavera de la Reina - Avila (154)
Vendredi 21: 19e étape, Avila - Col de Abantos (135)
Samedi 22: 20e étape, CLM autour de Collado Villalba (25 km)
Dimanche 23: 21e étape, Rivas Vaciamadrid - Madrid (100)

Tour d'Espagne
Cummings en finisseur
31/08/2012 À 11:15
Tour d'Espagne
Vinokourov dans le viseur
28/09/2006 À 14:15