Reuters

Les (bonnes) habitudes de Moncoutié

Les (bonnes) habitudes de Moncoutié
Par Eurosport

Le 04/09/2010 à 12:01Mis à jour Le 04/09/2010 à 19:40

Présent à l'avant toute la journée, David Moncoutié a remporté la 8e étape à Xorret de Cati, samedi. Le Français, qui a signé le 3e succès de sa carrière sur la Vuelta a lâché ses compagnons d'échappée dans la dernière difficulté du jour. L'Espagnol Igor Anton est le nouveau maillot rouge.

Au cas où, il a préféré le rappeler lui-même. Avant de franchir la ligne d'arrivée de la 8e étape, David Moncoutié a montré trois doigts. Comme le nombre de ses victoires sur le Tour d'Espagne. En trois Vueltas s'il vous plaît. Avant ce samedi, à Xorret de Cati, le Lotois s'était déjà imposé à Sierra Nevada en 2009 et au Pla de Beret en 2008.

Parti au 45e des 190 kilomètres, Moncoutié a été l'initiateur de l'échappée du jour. Quatre hommes sont parvenus à accompagner le natif de Provins : Le Kazakh Assan Bazayev (Astana), l'Espagnol Serafin Martinez (Xacobeo-Galicia), actuel porteur du maillot du classement de la montagne, le Suisse Johann Tschopp (Bbox Bouygues Telecom) et l'Espagnol José Luis Arrieta (AG2R-La Mondiale). C'est à 48 km de l'arrivée que les cinq hommes ont obtenu leur avance maximale sur le peloton (7'30"). Un paquet qui, malgré un sursaut quelques kilomètres plus loin, n'a jamais revu l'échappée.

Anton, de l'orange au rouge

AFP

A égalité au général avec son compatriote, Rodriguez a tenté de faire la différence dans les ultimes hectomètres. En vain, le trio étant classé dans le même temps. C'est donc Anton qui s'est emparé de la première place du général à l'arrivée. Frank Schleck et Denis Menchov sont les grands perdants du jour. Le Luxembourgeois a terminé 23e à 1'07" de Rodriguez. Le Russe est encore plus loin, à 2'15" de l'Espagnol. Lâché au milieu de la dernière ascension, Philippe Gilbert a, quant à lui, dû rendre son maillot rouge. Le Belge savait de toute façon qu'il lui serait difficile de le conserver.

0
0