avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Tineo - Puerto del Acebo
Tour d'Espagne - 8 septembre 2019

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 8 septembre 2019 et débute à 13:18. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
18:17 

Le top 10 du général

Au général, Primoz Roglic est plus que jamais leader de cette Vuelta. Son dauphin Alejandro Valverde est toujours à 2'25, le troisième Tadej Pogacar est à 3'42.

17:50 

Le top 10 de cette 15e étape

17:45 

Quintana franchit l'arrivée avec Kelderman. Le Colombien accuse plus d'1'30 de retard sur Roglic.

17:44 

Lopez et Pogacar arrivent avec 40 secondes de retard sur le duo Roglic-Valverde.

17:43 

Roglic franchit l'arrivée devant Valverde, il est l'autre grand gagnant du jour.

17:43

Attaque de Pogacar ! Le Slovène tente de distancere Lopez dans les derniers hectomètres.

17:42 

On attend désormais les favoris, et Roglic va encore consolider son maillot rouge de leader.

17:42 

Ruben Guerreiro prend la deuxième place devant Tao Geoghegan Hart.

100m 

LA VICTOIRE POUR SEPP KUSS ! Le grimpeur de la Jumbo-Visma s'impose en solitaire au sommet du Puerto del Acebo ! C'est sa première victoire en World Tour. Quelle étape pour les Jumbo-Visma avec Primoz Roglic qui prend encore du temps sur ses principaux adversaires.

Sepp Kuss - Jumbo-Visma
1km 

Lopez et Pogacar ont lâché Majka dans les derniers hectomètres.

1,3km 

Bientôt la flamme rouge pour Sepp Kuss ! L'Américain va remporter sa première victoire en World Tour !

1,5km 

Gros travail de Soler, qui reprend du temps à Lopez et Quintana. Il y a une minute d'avance sur le Colombien.

2,2km 

Devant, Kuss a toujours une trentaine de secondes d'avance sur le duo Geoghegan Hart-Guerreiro. Ca sent bon pour l'Américain !

2,5km 

Soler s'est relevé, et le voici désormais au service de Valverde pour cresuer l'écart sur Lopez !

3km 

Fuglsang tente de boucher le trou dans le groupe des favoris avec le duo Roglic-Valverde mais il y encore une trentraine de secondes.

3km 

Gros retour de Geoghegan Hart ! Le Britannique est revenu comme une flèche sur Guerreiro !

3,7km 

Le duo Roglic-Valverde s'entend bien devant, ils ont toujours une vingtaine de secondes d'avance.

4km 

Quintana lâché ! Le Colombien cède dans le groupe Pogacar. Il ne reste plus que Lopez, Fuglsang et Majka avec le Slovène. Nicolas Edet a également lâché prise.

4km 

Ruben Guerreiro imprime un bon rythme derrière Kuss.

4,8km 

Devant, Sepp Kuss est très aérien et monte à un bon rythme. Il compte 25 secondes d'avance sur Ruben Guerreiro.

5km 

Derrière, Nicolas Edet est toujours avec les autres favoris, qui ne sont plus qu'une poignée : Lopez, Pogacar, Majka, Quintana et Kelderman.

5km 

Roglic relaie Valverde pour creuser l'écart avec les poursuivants. Ils ont 15 secondes d'avance.

5,5km 

Le duo Valverde-Roglic s'est extirpé du groupe. Personne n'a bougé derrière, c'est Rafal Majka qui mène la poursuite.

6,2km

Attaque de Valverde ! Roglic saute immédiatement dans sa roue mais personne ne le suit.

6,5km 

Dans le peloton, c'est Luis Leon Sanchez qui fait le tempo.

6,8km 

Kuss est déjà revenu sur Samitier, qui est à bloc, bouche ouverte. Il le dépose immédiatement et est désormais seul en tête.

7km 

Dans le groupe de poursuivants, Kuss a attaqué et revient sur l'homme de tête.

7km 

Grosse accélération de la Movistar dès le pied, relayée par Astana !

7,5km 

Le peloton s'agite derrière, ça roule beaucoup plus fort. Il faudra être bien placé dès les premièrse rampes du Puerto del Acebo.

8km

Samitier place une attaque qui laisse immédiatement Kiryienka derrière. Le Biélorruse de 38 ans n'essaye même pas de suivre, il va monter à son rythme.

8km 

C'est parti pour la dernière ascension du jour pour le duo de tête ! Sur des routes mal goudronnées et sinueuses, le final pourrait être explosif.

10km 

Samitier a été rejoint par Kiryienka à l'avant. L'écart entre le duo et les poursuivants a grandi aux abords de l'ultime ascension : il a désormais 40 secondes d'avance. Le peloton compte toujours 5 minutes de débours.

16km 

C'est Kiryienka (Ineos) qui tente de boucher le trou avec Samitier, désormais seul en tête. Mais l'écart s'est stabilisé autour de la vingtaine de secondes.

20km

Il reste 20 kilomètres dans cette 15e étape. L'écart du trio fond avec les poursuivants : ils n'ont plus que 20 secondes d'avance. Le peloton compte lui toujours plus de 5 minutes de débours.

22km 

Il reste 14 kilomètres en légère descente avant l'ultime difficulté de la journée.

27km 

Le groupe de poursuivants a pris la poursuite en main, l'écart est passé sous la minute avec le trio en tête de la course.

28km

Passé deux fois en tête, Samitier a marqué ses 20 premiers points pour le classement de la montagne. Il est 6e à 12 points d'Angel Madrazo. Le Français Geoffrey Bouchard est toujours 2e à deux petits points de Madrazo.

30km

Il reste 30 kilomètres à parcourir. Les coureurs sont dans la descente avant l'ascension finale du jour : le Puerto del Acebo, qu'ils vont franchir une deuxième fois mais cette fois jusqu'à l'arrivée.

36km

Avec plus de trois minutes d'avance avant la dernière ascension, le groupe de 14 (et le trio) a de fortes chance de se disputer la victoire au sanctuaire d'Acebo ce dimanche. Le peloton, pointé à 5'20, semble se désintéresser de la poursuite.

41km

Le trio de tête arrive au sommet du Puerto del Pozo de las Mujeres Muertas. Ils comptent 1'45 d'avance sur les poursuivants et 5 minutes sur le peloton. C'est Samitier qui a pris les 10 points devant Navarro et O'Connor.

42km 

Le trio de tête est à 1,5 km du sommet. Dans le peloton, les équipes de favoris sont en ordre de bataille : Jumbo-Visma, Movistar et Astana sont prêtes à bondir dans la dernière ascension.

44km 

1'22 d'avance désormais pour le trio de tête sur les poursuivants.

44km 

Signe du rythme lent imprimé par le peloton : le sprinteur Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick-Step) est en queue de groupe et n'est toujours pas lâché à presque 40 kilomètres de l'arrivée.

46km

On est à la moitié de cette ascension. Les trois fuyards Samitier, Navarro et O'Connor ont presque une minute d'avance sur le groupe. Le peloton est pointée à 4'15.

47km

A qui la victoire ?

Douze équipes sont toujours à la recherche d’un succès sur cette Vuelta : Caja Rural-Seguros RGA, AG2R La Mondiale, Lotto-Soudal, CCC, Mitchelton-Scott, Trek-Segafredo, Bahrain-Merida, EF Education First, Groupama-FDJ, Ineos, Dimension Data, Katusha Alpecin.

Armée, Guerreiro, Jauregui, Grmay, Padun, Craddock, Geoghegan Hart, Kiryienka et O'Connor pourraient donc débloquer le compteur de leur équipe.

48km 

Le peloton continue de monter à un rythme de sénateur : très peu de lâchés, les Jumbo toujours devant. Pour l'instant, pas d'attaque de favori à l'horizon.

la vuelta
49km

Personne ne semble vouloir prendre la responsabilité de la montée dans le groupe d'échappée. Cela permet à des coureurs de sortir : Guerreiro, Navarro et O'Connor imitent Samitier.

49km

Sergio Samitier, 136e au général, a attaqué dans le groupe à l'avant et a pris quelques mètres d'avance.

50km 

Max Walscheid (Sunweb) et le porteur du maillot de meilleur grimpeur Angel Madrazo (Burgos) sont les premiers en difficulté dans cette ascension.

50km

A 50 kilomètres, l'écart est de 3 minutes. Le peloton compte toujours beaucoup d'unités mais Jumbo-Visma va sans doute accélérer le rythme dans cette troisième difficulté du jour.

51km

L'échappée a entamé la troisième ascension du jour : le Puerto del pozo de la Mujeres Muertas et ses 11,3km de montée à 6,8 %. La pied et le sommet de la pente sont les passages les plus durs, avec un replat au milieu.

56km 

Soler le favori ?

Meilleur grimpeur de l'échappée, Marc Soler (Movistar) est l'épouvantail de ce groupe de 17 coureurs à l'avant. Ion Izagirre (Astana), Sepp Kuss (Jumbo-Visma) et Tao Geoghegan Hart (Ineos) sont les autres coureurs avec les plus solides références en montagne. Mais devra-t-il se relever dans le final si Quintana ou Valverde passent à l'offensive ?

Nairo Quintana, Tadej Pogacar, Miguel Angel Lopez, Alejandro Valverde, Primoz Roglic, Marc Soler
57km 

Ralentissement dans le peloton, qui aborde la zone de ravitaillement.

60km

Presque 4 minutes d'avance pour les hommes de tête en bas de la descente du Puerto del Connio.

63km

Abandon de Jesper Hansen

Le coureur danois Jesper Hasen (28 ans) a abandonné lors de cette 15e étape, a annoncé son équipe.

68km

L'écart augmente légèrement dans la descente : les 17 hommes de tête ont désormais 3'42 d'avance sur le peloton.

69km

Samitier prend les points au sommet

C'est le coureur de l'équipe Euskadi Sergio Samitier qui est passé en tête du Puerto del Connio. Dans la première ascension, c'est Marc Soler qui avait franchi l'Acebo en tête devant Geoghegan Hart et Guerreiro.

1. Sergio Samitier (Euskadi-Murias), 10 pts /2. José Herrada (Cofidis), 6 pts / 3. Dani Navarro (Katusha-Alpecin), 4 pts / 4. Sander Armée (Lotto-Soudal), 2 pts / 5. Marc Soler (Movistar Team), 1 pt

75km

Abandon de Van Goethem

Le Néerlandais de l'équipe Lotto-Soudal Brian van Goethem, malade, a été contraint à l'abandon.

78km

Météo plutôt clémente

La météo est pour l'instant plutôt clémente dans les Asturies. Il fait 19°, quelques nuages dans le ciel mais peu de vent.

79km

Le peloton a également passé le sommet. Tony Martin (Jumbo-Visma) contrôle toujours l'écart autour des 3 minutes.

81km 

Les hommes de tête ont franchi le sommet du Puerto del Connio et entament la descente.

82km 

Dernier kilomètre d'ascension et statu quo. Très intense dans sa première heure, cette 15e étape a largement ralenti. Même les sprinteurs ont pu rallier le peloton.

84km

Il reste 2 kilomètres d'ascension dans ce Puerto del Connio. L'écart oscille autour des 3 minutes, la grande bagarre n'est pas encore lancée parmi les favoris.

84km

La chance de Quintana ?

Déja vainqueur au sanctuaire d'Acebo lors de la 2e étape du Tour des Asturies 2017, Nairo Quintana connait les ascensions du jour. Le Colombien, en retrait vendredi lors de la victoire de Tadej Pogacar, aura sans doutes des idées aujourd'hui. "J’ai gagné au Santuario del Acebo il y a deux ans, lors d’une journée très fraîche. C’était un beau moment, inoubliable.”

Tadej Pogacar of Slovenia and UAE Team Emirates / Nairo Quintana of Colombia and Movistar Team Green Points Jersey / Miguel Angel Lopez of Colombia and Astana Pro Team White Best Young Rider Jersey / Primoz Roglic of Slovenia and Team Jumbo-Visma Red Lead
86km

Le rythme beaucoup moins intense depuis une vingtaine de kilomètres a permis à la majorité des coureurs lâchés dans le premier col de rentrer. Pierre Latour est notamment en fin de groupe.

87km

Kuznetsov (Katusha) et Luis Leon Sanchez (Astana), victimes d'un problème mécanique, ont retardé la fin du peloton, qui a pu rentrer immédiatement.

87km 

Il reste 5km d'ascension.

88km 

Cette deuxième ascension est gravie bien moins rapidement que la première : l'écart est stable à 2'45 et c'est toujours Tony Martin qui monte au train pour le peloton.

90km

Edet : "Ca va être dur, il va falloir s'accrocher"

Interrogé au micro d'Eurosport, le grimpeur de la Cofidis, porteur du maillot rouge pendant cette Vuelta, s'attend à une journée compliquée pour les organismes.

91km

Les hommes de tête ont abordé les premières rampes de la deuxième ascension du jour : le Puerto del Connio (11,km à 6,2 %), deuxième col de première catégorie de la journée. L'avance est de 2'33.

94km 

Sous l'impulsion de Tony Martin, la Jumbo-Visma du leader Primoz Roglic a pris les commandes de la poursuite. L'écart descend lentement mais sûrement dans la vallée : 2'40.

99km

La composition de l'échappée

Soler (Movistar), Izagirre (Astana), Padun (Bahrain-Merida), Armée (Lotto-Soudal), Geoghegan Hart, Kiryienka (Ineos), Kuss (Jumbo-Visma), Guerreiro (Katusha-Alpecin), Rodriguez et Samitier (Euskadi), Jauregui (AG2R La Mondiale), Craddock (EF Education First), Grmay (Mitchelton-Scott), Navarro (Katusha-Alpecin), Jo.Herrada (Cofidis). Poljanski (Bora-Hansgrohe) et enfin O’Connor (Team Dimension Data).

Ion Izagirre
100km 

Un groupe de 17 à l'avant

Les trois groupes à l'avant se sont réunis à 100 kilomètres de l'arrivée. L'écart grandit rapidement avec le peloton : 3'15. On tient l'échappée du jour.

100km

Nous entrons dans les 100 derniers kilomètres de cette 15e étape.

106km

Alors que le peloton chassait les dix hommes de tête, l'écart est rapidement monté à 1'25 désormais. Réduit à une trentaine d'unités, il va sans doute se ravitailler avant d'aborder la deuxième difficulté du jour.

106km 

Première heure très rapide

Le peloton a avalé la première heure de course à 42,5km/h malgré l'ascension du Puerto del Acebo (1e catégorie).

107km

Un groupe de contre s'est extirpé du peloton. On y trouve Jauregui (AG2R La Mondiale), Craddock (EF Education First), Grmay (Mitchelton-Scott), Dani Navarro (Katusha-Alpecin) et Jose Herrada (Cofidis). Pawel Poljanski (Bora-Hansgrohe) Ben O’Connor (Team Dimension Data) sont juste derrière.

109km

La composition du groupe à l'avant, qui compte une vingtaine de secondes d'avance : Soler (Movistar), Izagirre (Astana), Padun (Bahrain-Merida), Armée (Lotto-Soudal), Geoghegan Hart, Kiryienka (Ineos), Kuss (Jumbo-Visma), Guerreiro (Katusha-Alpecin), Rodriguez et Samitier (Euskadi)

112km 

La jonction est faite à l'avant, mais le peloton est juste derrière. La descente est terminée.

114km

La jonction est proche entre les deux groupes à l'avant. Izagirre descend tambour battant pour rentrer avant la vallée.

119km

Le groupe de contre est pointé à 14 secondes des hommes de tête, le peloton est juste derrière à 30 secondes. Les coureurs sont dans la descente du Puerto del Acebo.

120km 

Un groupe est intercalé entre les hommes de tête et le peloton : Ion Izagirre (Astana), Kuss (Jumbo-Visma), Rodriguez et Samitier (Euskadi).

120km 

Dans le peloton, plusieurs coureurs tentent de sortir comme Lawson Craddock et Sergio Higuita.

125km 

Cinq hommes ont basculé en tête au sommet de la première difficulté : Soler (Movistar), Padun (Bahrain-Merida), Armée (Lotto-Soudal), Guerreiro (Katusha-Alpecin) et Geoghegan Hart (Ineos).

126km

Le groupe Soler a fait la jonction avec les hommes de l'échappée. L'Espagnol fait mal et imprime un gros rythme.

127km 

Les sprinteurs et les puncheurs sont en difficulté et ont déjà lâché le peloton, qui n'est plus réduit qu'à une trentaine de coureurs. Il reste 1,5km d'ascension.

127km

Marc Soler passe à l'offensive ! Movistar préparait quelque chose dans ce premier col. L'Espagnol est suivi par Tao Geoghegan Hart et plusieurs coureurs ! Ils reviennent rapidement sur les hommes de tête.

128km

En difficulté hier lors de la 14e étape qu'il a terminé loin des meilleurs, Pierre Latour a avoué au micro d'Eurosport ne pas avoir récupéré de sa belle 3e place sur la 13e étape vendredi.

129km

Pierre Latour en difficulté

Le rythme imprimé par les Movistar fait déjà du dégât à l'arrière du peloton : on a notamment vu Pierre Latour en difficulté, aux côtés de son sprinteur Clément Venturini.

130km

L'écart est passé sous la minute pour les cinq fuyards. Jorge Arcas (Movistar) s'est écarté et c'est désormais José Joaquin Rojas qui mène la poursuite du peloton.

132km

Les cinq hommes de tête entament la première ascension du Puerto del Acebo (8,2km à 7,1 %) avec un peu plus d'une minute d'avance. Mais la bataille est déjà lancée derrière sous l'impulsion des Movistar. L'écart va rapidement se réduire.

135km 

L'échappée compte 1'17 d'avance mais le peloton est déjà en ordre de marche : Movistar, Jumbo-Visma et Ineos ont pris les commandes de la poursuite.

140km 

Victime d'une crevaison, Darwin Atapuma (Cofidis) fait son retour dans le peloton.

143km

Un groupe de 5 coureurs tente de sortir, avec Armée, Pedersen, Ezquerra, Padun et Kiryienka. Le peloton a baissé le rythme derrière.

147km

Plusieurs coureurs tentent de former l'échappée du jour : Ben King, Max Walscheid, James Knox, Dani Navarro, Imanol Erviti ou encore le vétéran Vasil Kiryienka.

13:26

Abandons de Mezgec et Bevin

Impliqué dans la chute dans le final samedi, Luka Mezgec (Mitchelton-Scott) n'a pas pris le départ. Le rouleur de la CCC Patrick Bevin a également dû abandonner.

13:23

Le départ réel est donné

C'est parti pour cette 15e étape ! Le sommet du premier col du jour arrivera après 29 kilomètres, le deuxième après 73. L'arrivée sera située au sommet du Puerto del Acebo, après 154 kilomètres.

13:14 

Au programme aujourd'hui : une étape de montagne de 154,4 km. Le peloton gravira 4 cols de première catégorie des Asturies : le Puerto del Acebo, que le peloton montera en premier sans rallier la ligne d'arrivée, le Puerto del Conino, le Perto del pozo las Mujeres Mertas et l'Acebo pour finir, à 1200 mètres d'altitude.

13:13 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur ce live de la 15e étape de la Vuelta entre Tineo et le Santuario del Acebo ! Le départ réel va bientôt être donné.

Tadej Pogacar - Primoz Roglic - Alejandro Valverde - Vuelta
0 commentaire