Le parcours de la Vuelta a été dévoilé ce jeudi à Madrid. Le peloton avalera 3280,5 kilomètres au total, avec onze arrivées inédites, et la boucle espagnole s'achèvera le 11 septembre 2022 à Madrid, qui redevient ville d'arrivée finale après avoir cédé sa place à Saint-Jacques-de-Compostelle en 2021. Le grand départ à Utrecht, déjà prévu en 2020, avait dû être annulé à cause de la pandémie. Mais en 2022, la ville néerlandaise pourra se targuer d'avoir reçu les trois grands Tours (le Giro en 2010 et le Tour de France en 2015).
Les coureurs débuteront en Espagne par trois étapes au Pays Basque, puis s'approcheront des sommets de la Cantabrie, de Leon et des Asturies, où le classement général devrait commencer à se décanter. La première arrivée en altitude aura lieu lors de la 6e étape, avec la montée finale vers le Pico Jano et ses rampes allant jusqu'à 13%. Deux jours plus tard, le peloton grimpera le Collau Fancuaya au bout des 154,5 km de la 8e étape, et le lendemain, il se mesurera à l'explosif final de la 9e étape sur le raidillon de Les Praeres, avec ses rampes frôlant les 25% !
Cyclisme
Cosnefroy commencera sa saison par deux courses en Espagne
HIER À 14:30

Faïence et Pizarro

Après un jour de repos, la Vuelta se dirigera vers le sud-est de l'Espagne pour un contre-la-montre individuel de 31,1 kilomètres entre Elche et Alicante (10e étape). Et le tracé emmènera les coureurs vers l'Andalousie, où la montagne refera son apparition. La 12e étape, plate, s'achèvera au col des Peñas Blancas au terme des 195,5 kilomètres d'efforts : une ascension d'une vingtaine de kilomètres. Et après une étape plus calme entre Ronda et Montilla, c'est le sommet de la Hoya de la Mora qui s'élèvera face au peloton lors du final de la 15e étape, à plus de 2.510 mètres d'altitude.
Ce sera l'une des journées les plus éprouvantes de cette édition 2022, avec ses 148 kilomètres et ses plus de 4.000 mètres de dénivelé positif à avaler. C'est une nouvelle arrivée inédite qui attendra les coureurs au terme de la 17e étape au monastère de Tentudia, col de 2e catégorie et point culminant de la province de Badajoz (sud-ouest du pays).
Le lendemain, à trois jours du final, le Tour d'Espagne 2022 proposera encore et toujours du relief : la 18e étape, longue de 191,7 kilomètres, emmènera le peloton de Trujillo, ville de naissance du conquistador Francisco Pizarro, jusqu'au sommet du Piornal, arrivée inédite sur la boucle espagnole. L'occasion rêvée de creuser les écarts au général. Car après une antépénultième étape à Talavera de la Reina, célèbre pour sa céramique, la Vuelta s'approchera de Madrid : la 20e étape se terminera au col de Navacerrada, l'ultime occasion de bouleverser le classement, avant l'arrivée finale dans la capitale.
Cyclisme
Échapper au "filtre des médias" : Gaudu et Twitch, mariage d'amour et de raison
17/01/2022 À 22:50
Cyclisme
Sainz condamné à un an de détention à domicile sous surveillance électronique
17/01/2022 À 14:56