Getty Images

Ewan impose encore sa loi, Démare privé du doublé

Ewan impose encore sa loi, Démare privé du doublé

Le 22/05/2019 à 17:33Mis à jour Le 22/05/2019 à 20:10

TOUR D'ITALIE - Caleb Ewan est le plus fort. Le sprinteur de la formation Lotto-Soudal a remporté, mercredi, la 11e étape de l'épreuve entre Carpi et Novi Ligure au terme d'un sprint massif dominé de main de maître. L'Australien a devancé Arnaud Démare (Groupama-FDJ), qui a récupéré le maillot du classement par points et Pascal Ackermann (BORA). Valerio Conti (UAE) a conservé le maillot rose.

Pas de doublé pour Arnaud Démare. Au lendemain de sa première victoire sur le Giro, le Français de la Groupama-FDJ a pris la 2e place de la 11e étape à Novi Ligure. Il a été battu par Caleb Ewan (Lotto-Soudal), auteur de sa deuxième victoire sur ce Tour d’Italie. Néanmoins, le Picard n'a pas fini la journée les mains vides. Il est devenu le nouveau porteur du maillot cyclamen du classement par points, au détriment de Pascal Ackermann, 3e mercredi. À la veille du début de la montagne, Valerio Conti (UAE Emirates) a conservé le maillot rose.

Comme la veille, une échappée sans importance a pris les devants sur une étape plate comme la main et longue de 221 kilomètres. Marco Frapporti (Androni Giocattoli-Sidermec), Mirco Maestri (Bardiani-CSF) et Damiano Cima (Nippo-Vini Fantini-Faizane) ont compté jusqu’à six minutes d’avance avant d’être repris à 25,5 kilomètres de l’arrivée. Derrière, seul Christian Knees (Ineos) a tenté sa chance. Mais l’ancien champion d’Allemagne a vite été repris, à 3,5 kilomètres de la ligne. Aucune chute n’est venue perturber les sprinteurs, qui se sont expliqués une dernière fois avant une seconde partie du Giro presque exclusivement réservée aux grimpeurs.

Caleb Ewan lors de la 11e étape du Giro 2019

Caleb Ewan lors de la 11e étape du Giro 2019Getty Images

Avant la montagne, Démare récupère le maillot cyclamen

Sous la flamme rouge, Ramon Sinkeldam a lancé le sprint pour la Groupama-FDJ. Jacopo Guarnieri a pris le relais à 600m de la ligne. Mais Arnaud Démare a perdu son sillage, perturbé par un équipier d’Ackermann. Un peu coincé contre la balustrade, Démare a ensuite lancé son sprint en position délicate. Et il n’a jamais pu remonter Ewan, qui a égalé Ackermann au rang des doubles vainqueurs sur ce Giro.

Meurtri par sa lourde chute de la veille, Ackermann a tenté en vain de défendre son maillot cyclamen. Après le premier sprint intermédiaire, au kilomètre 148, le champion d’Allemagne avait déjà virtuellement perdu sa tunique, puisqu’il venait d’être battu par Démare, mais aussi, de manière peu judicieuse, par son coéquipier Selig. Et en étant une nouvelle fois devancé par le Français à l’arrivée, il validait de fait la perte de sa tunique.

Au classement par points, Démare compte 11 points d’avance sur Ackermann. Il sera désormais bien plus compliqué de marquer des points puisque la montagne va commencer jeudi, avec la montée de Montoso (1re catégorie), dont le sommet est placé à 32 kilomètres de l’arrivée à Pinerolo. Ce sera le premier vrai col de ce Giro. Le premier test pour Valerio Conti qui, après deux journées paisibles, défendra bec et ongles son maillot rose face aux ténors.

Caleb Ewan fête sa victoire lors de la 11e étape du Giro 2019
0
0