16/05/19 - 11:25
Terminé
Cassino - San Giovanni Rotondo
0km
?km
Tour d’Italie • Etape6
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Cassino - San Giovanni Rotondo
Tour d’Italie - 16 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 16 mai 2019 et débute à 11:25. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:57 

Merci d'avoir suivi ce live en notre compagnie. Bonne soirée sur notre site !

17:16 

Menée encore et toujours par la formation Jumbo-Visma de Primoz Roglic, le peloton franchit la ligne avec 7'18'' de retard. Le Slovène (qui a été victime d'une chute visiblement sans gravité en début d'étape) perd officiellement son maillot rose au profit de Conti.

17:09

Deuxième de l'étape, Valerio Conti (UAE Emirates) s'empare du maillot rose ! L'Italien était le mieux placé au sein de cette échappée de 13 coureurs qui est allée au bout.

17:08

VICTOIRE DE FAUSTO MASNADA ! Le coureur italien d'Androni Giocattoli-Sidermec remporte cette 6e étape à San Giovanni Rotondo !

400 m 

Oui, ça semble le cas. Conti jette ses dernières forces dans ce faux-plat montant pour permettre à l'écart d'être le plus important possible.

1 km

LA FLAMME ROUGE ! Masnada emmène Conti dans son silliage. Conti va-t-il laisser la victoire à Masnada sachant qu'il va s'emparer du maillot rose ?

2 km 

Encore 31'' d'avance pour Masnada et Conti sur Rojas, Plaza et Carboni.

7 km 

Le peloton compte maintenant 7'46'' de retard ! Valerio Conti sera le nouveau maillot rose. Et il aura une marge confortable sur la concurrence.

9 km 

Masnada et Conti ont basculé dans un long faux-plat descendant. La victoire ne leur échappera pas, sauf incident.

11 km 

Masnada fait tout le travail dans ce petit pétard. Conti s'accroche. Derrière, ça ne revient pas. Le premier trio de contre a toujours 31'' de débours.

12 km

Conti vient de passer en tête du second sprint intermédiaire. Cela lui permet de grappiller trois secondes au général.

13 km 

Conti et Masnada sont à San Marco in Lamis, au pied d'une petite bosse non-répertoriée. Rojas, Plaza et Carboni ne parviennent pas à revenir. 31'' de retard. Le groupe Madouas est à 50''.

18 km 

Après le sommet, il reste 18 kilomètres. Il n'y a pas de vraie descente jusqu'à l'arrivée. Seulement du plat et un dernier petit pétard, que l'on va bientôt aborder.

19 km

SOMMET DE L'ASCENSION. Fausto Masnada (Androni) passe en tête la Copa Casarinelle (2e catégorie) devant Valerio Conti (UAE Emirates), qui a réussi à s'accrocher dans cette ascension. Le trio de contre est passé à 35''. Le troisième groupe à 50''.

20 km 

Voici les différents étages de la course.

En tête : Masnada et Conti

Premier contre, à 32'' : Rojas, Plaza et Carboni

Deuxième contre, à 45'' : Oomen, Antunes, Amador, Peters, Madouas, Serry, et Conci.

Peloton maillot rose, à 6'45''

21 km 

Rojas mène le premier groupe de contre sur un énorme braquet. Pour l'heure, le tempo de l'Espagnol permet de stabiliser l'écart sur le duo de tête (28'').

22 km 

Plus que trois kilomètres d'ascension pour l'échappée !

22 km 

Dans le peloton, il ne se passe strictement rien. Jumbo-Visma roule sur un train tranquille. Le peloton compte maintenant 6'15'' de retard sur Masnada et Conti, qui se dirige tout droit vers le maillot rose.

23 km 

Devant, Conti reste scotché à la roue de Masnada. Le duo reprend un peu d'air sur les contre-attaquants. Il compte 29'' d'avance sur Rojas, Plaza et Carboni. Et une quarantaine de secondes d'avance sur le groupe de Madouas, piégé.

24 km 

PLAZA SEUL EN CONTRE ! L'expérimenté espagnol a profité d'un temps mort pour partir seul à la poursuite de Conti et Masnada.

24,3 km 

Ces accélérations successives ont permis au contre de se rapprocher du duo de tête. L'écart est de 23''.

24,6 km 

Carboni, Oomen et Antunes relancent l'allure dans le contre. Madouas fait l'effort pour rentrer sur ce trio intéressant. Mais Amador finit par ramener le reste du groupe.

25 km 

Madouas semble à l'aise. Il répond à tous les tentatives de contre ou presque. Mais pour l'heure, le Breton est piégé.

25,7 km 

L'écart se creuse. Le duo de tête a 34'' d'avance sur le contre. Le peloton, lui, ne revient pas (5'17'').

26,2 km

MASNADA EN REMET UNE ! Mécontent de l'aide apportée par Conti, le coureur d'Androni a tenté de lâcher son compatriote. En vain.

26,5 km 

Conti a l'air limite par rapport à Masnada. Ses relais sont timides alors que son compatriote fait une très belle impression.

26,8 km 

Le groupe de contre est déjà relégué à 21'' ! Et on ne s'entend vraiment pas.

27 km 

Conti et Masnada ont tout pour s'entendre. L'un vise le maillot rose. L'autre la victoire d'étape. Ça peut aller loin.

28,2 km 

Valerio Conti l'a pris en chasse. Il fait la jonction à l'instant sur Masnada. Le duo italien a fait le trou.

28,5 km

ATTAQUE DE MASNADA ! Considéré comme l'un des meilleurs grimpeurs de l'échappée, l'Italien d'Androni lance les hostilités à l'avant !

29 km 

Le maillot rose virtuel de Valerio Conti tient encore pour 3'25''. Ça sent très bon pour l'Italien sachant que le peloton ne semble pas décidé, pour l'instant, à se faire la guerre dans cette longue montée roulante.

30 km 

L'échappée et le peloton sont dans l'ascension de Coppa Casarinelle ! Pour l'heure, pas d'attaque à signaler. L'écart est de 5'23''.

34 km 

Ruben Plaza (39 ans) n'a encore jamais levé les bras sur le Giro. Mais il est celui, au sein du groupe de tête, qui a remporté le plus d'étapes sur un Grand Tour (deux sur la Vuelta en 2005 et 2015, une sur le Tour de France 2015). Cette saison, l'Espagnol a pris la 6e place du Tour de Turquie. Il faudra se méfier de lui dans le final.

35 km

Voici le profil de la Coppa Casarinelle, seule difficulté répertoriée, dont le sommet est placé à 18 kilomètres de l'arrivée. Longue de 15km à 4,4%, elle comprend un passage à 9% dans sa seconde partie. Elle semble assez irrégulière.

38 km 

Plus que cinq kilomètres avant le pied de la Coppa Casarinelle (2e catégorie) pour l'échappée ! Derrière, le peloton gagne logiquement en nervosité. Et l'écart se réduit : 4'45''.

44 km 

Jumbo-Visma est toujours seule à rouler en tête de peloton. Ça sent pour l'échappée, qui compte encore 5'20'' d'avance.

47 km 

Chez Groupama-FDJ, on croit fort en Valentin Madouas aujourd'hui.

48 km

CONTI, FUTUR MAILLOT ROSE ? Homme le mieux placé au général parmi les 13 échappés, Valerio Conti est le leader virtuel de la course. Ce matin, l'Italien n'avait que 1'59'' de retard sur Roglic. Actuellement, l'échappée possède 5'30'' de marge sur le peloton. L'Italien a donc avance marge virtuelle de 3'30'' sur le Slovène. Elle commence à devenir franchement intéressante...

51 km

Les deux Français présents à l'échappée se connaissent bien. Nans Peters (25 ans et vélo d'Or Espoirs 2015) et Valentin Madouas (23 ans en juillet) ont deux ans d'écart, mais il faisaient ensemble partie de l'équipe de France sur le Tour de l'Avenir 2016, remporté par David Gaudu. Autre point commun, ils ont tous deux été membres de la structure juniors B'Twin (désormais appelé Van Rysel-AG2R La Mondiale U19).

54 km 

L'échappée continue à grappiller du temps. 5'27'' d'avance sur le peloton toujours emmené par Jumbo-Visma.

56 km 

Si l'écart est identique au pied de l'ascension, l'échappée a de très grandes chances d'aller au bout. Si Amador et Oomen semblent les meilleurs grimpeurs du groupe, gare à Fausto Masnada. Bon grimpeur, l'Italien de 25 ans sort d'un Tour des Alpes éblouissant, avec deux victoires d'étape et une 5e place au général.

59 km 

L'échapppée a repris dix secondes lors des dix derniers kilomètres. Son avance est de 5'23''.

61 km

Fils de l'ancien pro Laurent Madouas (12e du Tour 1995), Valentin Madouas est la nouvelle pépite de l'équipe Groupama-FDJ. Excellent puncheur, 8e de l'Amstel le mois dernier, le Finistèrien dispute à 22 ans son premier Grand Tour. L'arrivée du jour peut lui convenir à merveille, sachant que le dernier kilomètre est en faux-plat montant (2%). À condition que l'échappée aille au bout.

Vidéo - Zen, doué, bordélique, tête en l'air : Valentin Madouas vu par la Groupama FDJ

01:44
65 km 

Plus de la moitié des équipes sont représentées à l'avant (12 sur 22). Seule Movistar possède deux éléments dans cette échappée, dont voici la composition complète : Andrey Amador, José Joaquin Rojas (Movistar), Nans Peters (AG2R La Mondiale), Fausto Masnada (Androni Giocattoli-Sidermec), Giovanni Carboni (Bardiani-CSF), Amaro Antunes (CCC), Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Ruben Plaza (Israël CA), Nicola Bagioli (Nippo-Vini Fantini Faizane), Sam Oomen (Sunweb), Nicola Conci (Trek-Segafredo), Valerio Conti (UAE Emirates).

69 km 

L'entente est parfaite au sein du groupe de tête. Il compte encore 5'13'' d'avance sur le peloton.

71 km 

Les équipes des favoris font bloc en tête de peloton. On craint les petites routes sur lesquelles les coureurs roulent actuellement. Mais on est encore loin du pied de la grande difficulté du jour. Encore une petite quarantaine de kilomètres pour y parvenir.

75 km 

Si Jumbo-Visma ne laisse pas filer cette échappée, c'est ce que cette dernière est assez dangereuse sur le papier. Andrey Amador (4e du Giro 2015) et Sam Oomen (9e du Giro 2018) sont des sérieux clients. On ne peut pas leur laisser un quart d'heure d'avance au général. Et d'autres coureurs sont potentiellement menaçants, à l'image de Valerio Conti, 24e du Giro l'an dernier, et encore très bien placé au général (27e à 1'59''). Voici la position au général des 13 échappés (et leur identité).

--

ROGLIC PRIS DANS UNE CHUTE. C'est l'info principal du début d'étape ! Pris dans une chute massive au kilomètre 34 (à l'instar de Rafal Majka et Ilnur Zakarin), le maillot rose a son cuissard déchiré au niveau de la fesse droite. Le Slovène a pu revenir dans le peloton et ne semble pas durement touché. Ses coéquipiers font le tempo en tête de peloton comme si de rien n'était.

77 km 

L'écart a culminé à 6'30''. Il est désormais de 5'20''. L'équipe Jumbo-Visma contrôle à l'arrière, ce qui veut dire qu'elle a l'intention de défendre le maillot rose de son leader Primoz Roglic.

78 km 

UNE BELLE ÉCHAPPÉE. Beaucoup pressentaient qu'une échappée avait des chances d'aller au bout ce matin. Ainsi, ils ont été nombreux à tenter leur chance en début d'étape. Finalement, 13 hommes ont eu un bon de sortie. Parmi eux, deux jeunes Français : le Breton Valentin Madouas et l'Isérois Nans Peters.

80 km 

LE TRACÉ DU JOUR. Cette longue étape (la 2e plus longue de ce Giro) offre une première opportunité aux grimpeurs-puncheurs de s'exprimer dans ce Giro. Le sommet de la montée de Coppa Casarinelle (15km à 4%, passage à 9%) est placée à seulement 18 kilomètres de l'arrivée. Ensuite, c'est casse-pattes jusqu'à la ligne, avec des deniers hectomètres en faux-plat montant.

-- 

Bonjour a toutes et a tous, et bienvenue pour suivre en direct le final de la 6e étape du Tour d'Italie. 238 kilomètres sont à parcourir ce jeudi entre Cassino et San Giovanni Rotondo.

0 commentaire