L’association est de plus en plus fructueuse, alors pourquoi la rompre ? Romain Bardet a annoncé au micro de notre envoyé spécial Louis-Pierre Frileux, ce vendredi au départ de la 7e étape du Giro à Diamante, la prolongation de son contrat avec la formation DSM. Bardet, 31 ans, va ainsi étendre son engagement auprès de la structure néerlandaise jusqu’à 2024.
Il a intégré cette équipe la saison dernière, en 2021, après avoir défendu les couleurs "terre et ciel" de AG2R La Mondiale de 2012 à 2020. Un changement majeur dans la carrière du grimpeur français, monté deux fois sur le podium du Tour de France (2e en 2016, 3e en 2017).
Giro
Carapaz comme en 2019, une chaleur infernale et Démare surpuissant : voici le bilan de la 2e semaine
22/05/2022 À 17:50
Chez DSM, Romain Bardet a signé un premier exercice correct : 7e du Giro, crédité de deux victoires durant l'année, dont une étape de la Vuelta. Et en 2022, c'est encore mieux. Son succès au classement général du Tour des Alpes a couronné sa montée en puissance.

Résultats et philosophie au diapason

Outre ses bons résultats, l'Auvergnat est satisfait du fonctionnement interne de DSM. Il a notamment confié dans Bistrot Vélo il y a une dizaine de jours que l'absence de prisme "points UCI" dans les objectifs établis par sa direction lui plaisait.

Bardet : "Chez DSM, on ne parle jamais des points UCI"

Sa préparation pour ce Giro a été idéale, à ses yeux, avec un bon compromis entre courses et stages. Le début du 105e Tour d'Italie est sur le même ton, puisqu'avant un septième jour d'épreuve escarpé, Bardet pointe au 10e rang du général, fort d'un chrono réussi et de jambes qui ont bien répondu dans l'Etna.
Reste à capitaliser sur cela avec de grandes victoires. Sera-ce pour dans quelques jours, durant ce Giro qui s'achèvera le 29 mai à Vérone ? Peut-être. Ou dans un an, voire deux. Bardet et DSM se donnent le temps de conjuguer plus glorieusement encore leur bonne entente.

De la moyenne montagne pour donner des idées : Le profil de la 7e étape

Giro
Stupéfaction : Bardet quitte le Giro, malade
20/05/2022 À 12:46
Giro
Pourquoi Almeida pourrait devenir l'homme à battre
19/05/2022 À 19:52