Getty Images

CYCLISME - De retour à la Montagne Verte, Le "Requin" Vincenzo Nibali arrive en favori

De retour à la Montagne Verte, Le "Requin" Nibali arrive en favori
Par AFP

Le 12/02/2018 à 15:22Mis à jour Le 12/02/2018 à 15:23

TOUR D'OMAN - Absent en 2017, Vincenzo Nibali fait office de favori sur l'épreuve. Notamment parce que le général se jouera à la Montagne Verte.

Le "Requin de Messine" est de retour. L'Italien Vincenzo Nibali, renoue mardi avec le Tour d'Oman, deux ans après sa victoire construite dans l'étape qui se conclut à la Montagne Verte, le temps fort de la course. Absent l'an passé, le vainqueur du Tour de France 2014 retrouve les routes ensoleillées du sultanat pour six étapes, dont la plupart est favorable aux sprinteurs qui ont fait le déplacement (Cavendish, Kristoff, Bouhanni, Coquard). Mais le classement général se jouera à Green Mountain, qui fera office de test pour Nibali et pour les autres grimpeurs ou puncheurs.

"Le Tour de Dubaï m'a aidé à améliorer ma forme", annonce le Sicilien, qui a démarré sa saison dans l'épreuve émiratie (33e) dénuée de vraie ascension. Cette fois, Nibali aura à ses côtés deux lieutenants, l'Italien Giovanni Visconti et l'Espagnol Gorka Izagirre, lequel est venu à l'intersaison intégrer l'équipe bahreïnie et retrouver Ion, son frère cadet. Le Portugais Rui Costa, seulement devancé par le Belge Ben Hermans l'an passé pour la victoire finale, le Colombien Miguel Angelo Lopez et l'Espagnol Jesus Herrada, deux néophytes d'Oman, ou encore l'Erythréen Merhawi Kudus, sont eux aussi attendus sur les flancs de Jabal Al Akhdar (Green Mountain), qui domine la partie centrale de la chaîne des Monts Hajar.

Kristoff, l'autre homme à battre

Pour les succès d'étape, les candidats devront battre Alexander Kristoff, le Norvégien qui détient le plus grand nombre (7) de victoires. "J'ai participé à toutes les éditions", rappelle le champion d'Europe, passé à l'intersaison de Katusha à l'équipe Emirats. "Le but principal est d'améliorer ma condition en vue des classiques", ajoute Kristoff en comparant la course d'Oman aux deux autres épreuves de haut niveau de la région: "À Dubaï et Abou Dabi, les bâtiments sont modernes, Oman c'est l'Orient traditionnel. Et la nature est plus spectaculaire avec les montagnes. Normalement, on a toujours du beau temps et une belle course."

Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida) vainqueur du Tour de Lombardie 2017

Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida) vainqueur du Tour de Lombardie 2017Getty Images

Le champion olympique, le Belge Greg Van Avermaet, qui a ouvert sa saison en Espagne (Tour de Valence), a choisi la course pour mettre la dernière main à sa préparation. A son retour en Europe, ce sera déjà l'heure du premier rendez-vous pour les coureurs de classiques, en Belgique (Het Nieuwsblad le 24 février).

Les étapes

  • Mardi: 1re étape Nizwa - Sultan Qaboos University, 162,5 km
  • Mercredi: 2e étape Sultan Qaboos University - Al Bustan, 167,5km
  • Jeudi: 3e étape German University of Technology - Wadi Dayqah Dam, 179,5km
  • Vendredi: 4e étape Yiti (Al Sifah) - Ministry of Tourism, 117,5 km
  • Samedi: 5e étape Sama'il - Jabal Al Akhdhar (Green Mountain), 152 km
  • Dimanche: 6e étape Al Mouj Muscat - Matrah Corniche, 135,5 km

Les équipes engagées

  • Dimension Data (Cavendish/GBR, Kudus/ERY)
  • Sunweb (Kragh Andersen/DEN, Theuns/BEL)
  • Bahrein (V. Nibali/ITA, G. Izagirre/ESP, Visconti/ITA)
  • Quick-Step (Terpstra/NED)
  • Emirats (Kristoff/NOR, Costa/POR, Niemiec/POL)
  • BMC (Van Avermaet/BEL, Bettiol/ITA, Roche/IRL)
  • Katusha (Haas/AUS)
  • Trek (Felline/ITA)
  • Cofidis (Bouhanni/FRA, Navarro/ESP, Je. Herrada/ESP)
  • Vital Concept (Coquard/FRA)
  • Aqua Blue (Blythe/GBR)
  • Astana (M. A. Lopez/COL, Lutsenko/KAZ)
  • Rompoot (Weening/NED)
  • Fortuneo-Samsic, Wanty, Vlaanderen, Rally Cycling et Caja Rural.
0
0