Getty Images

Bardet, la frayeur puis l'inquiétude

Bardet, la frayeur puis l'inquiétude

Le 31/03/2019 à 16:12Mis à jour Le 31/03/2019 à 18:20

TOUR DE CATALOGNE - Tombé à 44km de l'arrivée de la 7e et dernière étape en compagnie d'une vingtaine de coureurs, Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a été contraint à l'abandon et n'a pu finir cette 99e édition dont il occupait alors la 8e place du général. Longtemps à terre et monté difficilement dans la voiture, le Français inquiète à un mois de Liège-Bastogne-Liège.

Et dire qu'il rêvait de victoire d'étape… Romain Bardet aura vécu un enfer sur cette 7e et dernière étape du Tour de Catalogne. Le grimpeur d'AG2R La Mondiale, déjà frustré de ne jamais avoir réussi à accrocher la roue des meilleurs, que ce soit à Vallter 2000 ou à la Molina, a terminé cette épreuve espagnole de la pire des façons. La course n'était pas encore lancée du côté des favoris que celle de Romain Bardet a brutalement pris fin, à 44km de l'arrivée. Tombé à plus de 60km/h, dans la descente piégeuse de Montjuic où Bernal (Sky) était parti à la faute en 2018, le Français a très vite montré des signes qui ne trompent pas. C'était l'abandon.

Visiblement choqué, le 2e du Tour 2016 et 3e du Tour 2017 est longtemps resté au sol, sans bouger, comme cherchant à comprendre ce qui venait de lui arriver. On a alors craint le pire. "On a eu très peur, racontait le directeur sportif d'AG2R La Mondiale, Stéphane Goubert. C'était une si grosse chute…" C'est d'ailleurs le 14e du Tour 2009 qui s'est porté le premier aux côtés de l'Auvergnat, alors blême. Le médecin l'a vite rejoint et Bardet a commencé à bouger, tout en se tenant le bras. Le Français a toutefois fini par parvenir à se relever, la souffrance marquée sur son visage.

Vidéo - Une chute massive a laissé Bardet et Barguil à terre

01:35

Les côtes pour Bardet ?

Après avoir perdu Pierre Latour fin février pour deux mois après une opération du poignet gauche, AG2R La Mondiale aura donc connu une semaine pourrie niveau blessures. "On a déjà eu Axel (Domont) en début d'épreuve et, là, on a Romain et Tony (Gallopin), se plaignait Goubert avant de tempérer. J'ai quand même l'impression, même si on va attendre quelques jours les résultats des examens, que les conséquences sont moindres que celle de Domont (fracture de la clavicule)".

Selon L'Equipe, le docteur de l'équipe, Arthur Molique, parlait d'un traumatisme costal du côté gauche pour Romain Bardet, avec une suspicion de fracture. "Je souffre des côtes mais le bilan aurait pu être plus lourd", estimait malgré tout le leader d'AG2R La Mondiale. Tony Gallopin, de son côté, est lui touché à l'épaule. Il passera des examens ce lundi. Alors que les deux hommes devaient participer à des Monuments au mois d'avril (Ronde pour Gallopin, Liège pour Bardet), leurs participations sont plus que compromises. Mais, comme l'avouait Gallopin "On était en pleine descente à 70 km/h. C'est tombé très vite. Je me suis retrouvé emmené dans le trottoir et je suis passé par-dessus le vélo. Au vu de la violence de la chute, cela aurait pu être plus grave". C'est déjà ça.

0
0