Adam Yates (Ineos Grenadiers) a écrasé la concurrence lors de cette étape de montagne entre Castelldefels et Vallter 2000 (203,5 km) et il a renversé la hiérarchie au classement général en prenant le maillot de leader de la course. C’est la 15e victoire de sa carrière mais surtout sa deuxième au sommet de Vallter 2000 après son succès en 2019. Le Britannique a profité du travail de son équipe en surnombre dans la montée finale. Esteban Chaves (Team BikeExchange) a franchi la ligne en deuxième position et Alejandro Valverde (Movistar) a complété le podium.
L’étape a longtemps eu la physionomie d’une course qui allait se disputer dans les trois derniers kilomètres : une échappée qui a pris du champ, une équipe qui a contrôlé la course et des favoris qui ont attaqué dans le final. Un groupe de neuf coureurs (Francisco Galvan (Kern Pharma), Alexander Kamp (Trek - Segafredo), Clément Venturini (AG2R Citroën Team), Thomas Champion (Cofidis, Solutions Crédits), Alexander Evans (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), Reinardt Janse Van Rensburg (Team Qhubeka Assos), Sean Bennett (Team Qhubeka Assos), Colin Joyce (Rally Cycling) et Thymen Arensman (Team DSM)) a pris la poudre d’escampette dès la sortie de Castelldefels. Pendant de nombreux kilomètres, la formation Deceuninck – Quick Step de Joao Almeida, accompagnée des Ineos Grenadiers, a contrôlé la course jusqu’au pied de l’ascension finale. Là, où les favoris ont décidé de se livrer une féroce bataille.
Tour de Catalogne
Rolland : "De Gendt ? C’est une bête, c’est un coureur que j’adore !"
29/03/2021 À 16:36

On a retrouvé Valverde

C’est Alejandro Valverde (Movistar) qui a lancé les hostilités, mais il a aussitôt été rattrapé par Richard Carapaz (Ineos Grenadiers). Effectivement l’Equatorien a eu le rôle d’équipier de luxe et sa tâche principale a été de "sauter sur tout ce qui bouge". Le duo a été rejoint par Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Dan Martin (Israel Start-Up Nation) et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) mais ils ont été repris par le peloton dans les hectomètres qui ont suivi grâce au relais de Fausto Masnada (Deceuninck-Quick Step).
A 7 kilomètres de l’arrivée, c’est Simon Yates (Team BikeExchange) qui a décidé de se dévoiler en compagnie de Sepp Kuss, Alejandro Valverde et Richard Carapaz. L’Américain a pris ses responsabilités lorsqu’il a aperçu que son coéquipier Steven Kruijswijk a été distancé du peloton. La troisième offensive d’Alejandro Valverde a porté ses fruits puisqu’il a été en mesure de prendre une vingtaine de secondes d’avance sur le groupe des favoris. Valverde, triple vainqueur du Tour de Catalogne (2009, 2017 et 2018), a retrouvé de la vigueur et il a réussi à se porter à l’avant de la course pour la première fois depuis le début de la saison. Il a été rejoint par Nairo Quintana (Arkéa – Samsic) et les deux hommes ont creusé un premier écart sur le groupe des favoris.

Alejandro Valverde lors de la 3e étape du Tour de Catalogne 2021

Crédit: Getty Images

C’est sous le panneau des cinq derniers kilomètres qu’Adam Yates a décidé d’écraser la concurrence. Seul Sepp Kuss et Alejandro Valverde ont réussi à suivre le rythme durant quelques kilomètres. Ils ont rapidement repris puis distancé Thymen Arensman, le dernier rescapé de l’échappée du jour. Puis Yates a accéléré et il a creusé un écart significatif sur le duo Kuss – Valverde. Derrière, dans le groupe des favoris, les coureurs ont semblé être résignés. Mais Hugh Carthy (EF Education – Nippo) et Esteban Chaves (Team BikeExchange) ont tenté leur chance. Le Colombien a été proche de réaliser l’exploit du jour puisqu’il a repris un à un chacun des coureurs qui l’ont devancé dans cette montée finale. Sauf un, celui qui a été le plus fort, le nouveau leader du classement général : le Britannique Adam Yates.
Tour de Catalogne
INEOS, une masterclass et l’épouvantail est de retour
28/03/2021 À 23:29
Tour de Catalogne
Victoire pour De Gendt, sacre pour Yates et Ineos : la résumé de la dernière étape !
28/03/2021 À 14:12