Le coureur espagnol s'y oppose car l'échantillon B a déjà été déclaré non-concluant par le laboratoire de Gand et donc juridiquement négatif. "Il est interdit qu'on réouvre le B" a affirmé Eugenio Bermudez, secrétaire général de la RFEC. Anne Gripper, responsable du département antidopage de l'UCI, a confirmé que la contre-expertise reprendrait mercredi, même en l'absence du coureur ou d'un de ses représentants. "Nous avons besoin d'une conclusion" a-t-elle expliqué. "L'échantillon a été correctement scellé et transporté de Gand à Paris selon les standards définis par l'Agence mondiale antidopage" .

Tour de France
Les prix enfin distribués
08/02/2008 À 17:01
Tour de France
Un départ d'Ecosse ?
19/12/2007 À 13:59
Tour de France
Ça se complique pour Mayo
19/12/2007 À 08:00