AFP

C'est fini pour Sanchez

C'est fini pour Sanchez
Par Eurosport

Le 08/07/2012 à 15:11Mis à jour Le 08/07/2012 à 15:49

Nouvel abandon sur le Tour de France, celui de Samuel Sanchez, victime d'une lourde chute lors de la 8e étape dimanche. Le leader de l'équipe Euskaltel, complètement sonné et touché à l'épaule, a été évacué par ambulance. Il avait terminé 3e en 2010 et 5e l'an dernier, s'offrant le maillot à pois.

L'hécatombe continue sur le Tour de France 2012. Dimanche, la 99e édition a perdu Samuel Sanchez. Pris dans une chute après une soixantaine de kilomètres de course, le leader de l'équipe Euskaltel a chuté lourdement sur le bitume. Complètement sonné par le choc et visiblement touché à l'épaule, il n'était pas en mesure de reprendre la course. Il pourrait souffrir d'une fracture de la clavicule. En pleurs, il a été évacué sur une civière puis par ambulance.

Les chances de voir Samuel Sanchez défendre son titre olympique aux Jeux de Londres sont du coup très réduites. La sélection espagnole est déjà privée d'Oscar Freire, l'une des victimes des chutes de la 6e étape sur la route de Metz, et peut-être de Jose Joaquin Rojas qui a lui aussi abandonné le Tour dans la première semaine. Un autre Espagnol retenu en sélection, Alejandro Valverde, a été pris dans la chute de Samuel Sanchez mais a pu repartir.

Le cyclisme espagnol paie d'ailleurs un lourd tribut à ce Tour de France, qui a déjà perdu vingt coureurs en neuf jours de course, un "record" depuis quinze ans. Sur ces vingt abandons, huit concernent des coureurs espagnols. Sanchez avait été un acteur majeur du Tour ces trois dernières années, terminant 6e en 2009, troisième en 2010 (son premier et unique podium) et cinquième l'an passé, avec, surtout, le maillot à pois de meilleur grimpeur sur les épaules à Paris. Il est le deuxième gros outsider de ce Tour à quitter la course après Ryder Hesjedal, le vainqueur du dernier Giro, non-partant samedi après avoir été pris lui aussi dans une chute la veille.

0
0