Getty Images

Victime d'une fracture d'une vertèbre, Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida) ne repartira pas

Victime d'une fracture d'une vertèbre, Nibali ne repartira pas

Le 19/07/2018 à 22:30Mis à jour Le 20/07/2018 à 09:50

TOUR DE FRANCE - Victime d'une lourde chute jeudi lors de la 12e étape à l'Alpe d'Huez, Vincenzo Nibali ne repartira pas. L'Italien, quatrième du classement général, souffre d'une fracture d'une vertèbre.

Après le forfait de Rigoberto Uran mercredi, après les abandons de Fernando Gaviria, André Greipel et Dylan Groenewegen jeudi, l'hécatombe se poursuit sur la Grande Boucle. Vincenzo Nibali ne prendra en effet pas le départ de la 13e étape vendredi. Le vainqueur du Tour 2014 a lourdement chuté à quatre kilomètres de l'arrivée à l'Alpe d'Huez. L'Italien, transporté à l'hôpital de Grenoble sous escorte, souffre d'une fracture de la dixième vertèbre, et est donc contraint d'abandonner à son tour.

Nibali évoque une moto

Le "requin de Messine" est tombé dans la confusion jeudi, visiblement gêné par le manque de visibilité dû à des fumigènes, à la présence d'une moto de la gendarmerie selon ses propos, et peut-être à cause de la sangle d'un appareil photo d'un spectateur - une vidéo diffusée sur Twitter laisse entendre la possibilité d'un accrochage du guidon avec cette sangle - alors qu'il tentait de suivre Christopher Froome.

Le leader de la Bahrein-Merida, malgré sa chute, a pourtant réussi à franchir la ligne avec seulement treize secondes de retard sur le vainqueur Geraint Thomas. Il pointait à la quatrième place du général, à 2'37" du Gallois, maillot jaune. Dans un communiqué, son équipe a indiqué que Nibali se rendrait en Italie dans les prochains jours pour passer de nouveaux examens.

0
0