Getty Images

La poisse pour Fuglsang, contraint à l'abandon

La poisse pour Fuglsang, contraint à l'abandon
Par Eurosport

Le 23/07/2019 à 17:04Mis à jour Le 23/07/2019 à 17:27

TOUR DE FRANCE - La Grande Boucle est terminée pour Jakob Fuglsang. Le Danois, leader de l'équipe Astana, a chuté à un peu plus de 25 kilomètres de l'arrivée de la 16e étape. Il n'a pu repartir. Vainqueur du Dauphiné au moins de juin, Fuglsang occupait la 9e place du classement général, à 5'27" du maillot jaune, Julian Alaphilippe.

Le Tour 2019 a perdu un de ses outsiders mardi. A moins de 30 kilomètres de l'arrivée de Nîmes, dans la traversée d'Uzès, une chute a entraîné plusieurs coureurs au sol, dont le leader de l'équipe Astana, Jakob Fuglsang. Visiblement groggy, et soupçonnant peut-être une fracture, le Danois, entouré de ses équipiers, s'est finalement dirigé vers une ambulance du service médical du Tour n'a pas repris la course.

Vainqueur de Liège-Bastogne-Liège au printemps et du Critérium du Dauphiné au mois de juin, Jakob Fuglsang vivait la plus belle saison de sa carrière et, à 34 ans, nourrissait de hautes ambitions dans ce Tour de France. Mais dès la 1re étape, à Bruxelles, il a été victime d'une chute. Mauvais présage. S'il n'a pas gardé de séquelles majeures, Fuglsang a ensuite peiné à peser sur les débats.

A la sortie des Pyrénées, il occupait toutefois encore la 9e place du classement général, à 5'27" de Julian Alaphilippe. S'il n'avait pas accroché le bon wagon dans la course au maillot jaune, le leader d'Astana pouvait tout de même encore viser une très belle place à Paris. Dans le Tour, la meilleure performance du coureur danois reste une 7e place en 2013. La seule fois où il a terminé dans les dix premiers en neuf participations. En 2017, il avait déjà remporté le Dauphiné, et déjà quitté le Tour sur abandon, lors de la 13e étape.

Vidéo - Pour Fuglsang, tout s'est arrêté à Uzès

02:17
0
0