Getty Images

Désolation sur le Tour : Pinot contraint à l'abandon

Désolation sur le Tour : Pinot contraint à l'abandon

Le 26/07/2019 à 15:03Mis à jour Le 26/07/2019 à 15:41

TOUR DE FRANCE - Le Tour est terminé pour Thibaut Pinot. Alors qu'il pouvait encore rêver à la victoire finale, le Français a tout perdu vendredi lors de la 19e étape. Visiblement touché à la jambe gauche, le grimpeur de la Groupama-FDJ a été soigné à plusieurs reprises, en vain. Irrémédiablement lâché par le peloton, il a fini par abandonner, en larmes, à environ 90 kilomètres de l'arrivée.

Personne n'avait vu ça venir. Thibaut Pinot a quitté le Tour de France vendredi au cours d'une 19e étape dont il espérait qu'elle le rapprocherait d'une possible victoire finale à Paris. Le rêve est terminé pour le Franc-Comtois. La bagarre n'était même pas enclenchée, le pied de l'Iseran était encore loin quand le Français est monté dans une voiture de son équipe pour abandonner. Dénouement devenu malheureusement inévitable depuis plusieurs minutes.

Il était un peu plus de 14h40 quand le leader de la Groupama-FDJ s'est laissé glisser à l'arrière du peloton pour se porter à la hauteur d'une voiture médicale. On a d'abord cru à un incident mineur, peut-être une piqûre d'insecte. Il s'est fait strapper la cuisse gauche, laissant apparaitre un possible problème musculaire (ce qui son équipe a ensuite confirmé par le biais d'un communiqué) et, rapidement, l'inquiétude a grandi. Puis elle a laissé place à la consternation quand chacun a commencé à comprendre ce qui se tramait.

Vidéo - De l'inquiétude à la consternation : quand Pinot est venu se faire soigner, en vain

01:59

Il était dans la forme de sa vie

Il est en effet vite apparu évident que Thibaut Pinot ne parvenait plus à pédaler normalement. Rapidement distancé, le Français s'est retrouvé à une, puis deux minutes du peloton. Il s'est arrêté, s'est fait retirer ce bandage qui ne servait visiblement à rien, et son directeur sportif Philippe Mauduit l'a relancé. On a vu certains de ses coéquipiers venir à sa hauteur, lui taper affectueusement dans le dos. Mais personne ne l'attendait, ce qui n'était pas bon signe.

Les larmes ont commencé à couler, mais Pinot a continué, refusant de se résoudre à l'abandon. Il a roulé ainsi pendant une petite dizaine de minutes. Puis William Bonnet, le capitaine de route, s'est porté à sa hauteur. Il a parlé à son leader qui pleurait à côté de lui. Il l'a pris par l'épaule, l'a embrassé, et Thibaut Pinot s'est arrêté. Il était 14h59. La dernière image de Thibaut Pinot sur ce Tour, c'est donc celle d'un champion inconsolable, le visage enfoui dans ses mains, sur le siège passager de la voiture de son équipe.

Vidéo - Terrible image : le moment où Pinot a quitté le Tour en larmes

01:36

Dans la forme de sa vie, Pinot avait suscité espoir et enthousiasme. Il a largement contribué à l'intérêt de ce Tour de France. Personne, parmi les favoris, n'a attaqué davantage que lui. Dans les Pyrénées, le week-end dernier, il semblait une demi-jambe au-dessus de tout le monde. Sa victoire au Tourmalet restera comme un des moments forts de sa carrière, mais ce dénouement-là est d'une rare cruauté pour le vainqueur du Tour de Lombardie, qui, malade, avait déjà dû quitter le Giro à la veille de l'arrivée alors que le podium l'attendait.

0
0