21/07/19 - 12:10
Terminé
Limoux - Prat d'Albis
0km
?km
Tour de France • Etape15
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Limoux - Prat d'Albis
Tour de France - 21 juillet 2019

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 21 juillet 2019 et débute à 12:10. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
17:10

Le Top 20 du classement général :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step)

2. Geraint Thomas (Ineos), +1'35"

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), +1'47"

4. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1'50"

5. Egan Bernal (Ineos), +2'02"

6. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), +2'14"

7. Mikel Landa (Movistar), +4'54"

8. Alejandro Valverde (Movistar), +5'00"

9. Jakob Fuglsang (Astana), +5'27"

10. Rigoberto Uran (EF Education First), +5'33"

11. Richie Porte (Trek-Segafredo), +6'30"

12. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), +7'22"

13. Nairo Quintana (Movistar), +8'28"

14. Roman Kreuziger (Dimension Data), +11'04"

15. Dan Martin (UAE Emirates), +11'39"

16. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), +13'42"

17. Fabio Aru (UAE Emirates), +14'15"

18. David Gaudu (Groupama-FDJ), +14'31"

19. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), +27'12"

20. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), +28'25"

17:00

Le classement de l'étape :

1. Simon Yates (Mitchelto-Scott)

2. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), +33"

3. Mikel Landa (Movistar), m.t.

4. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), +51"

5. Egan Bernal (Ineos), m.t.

6. Lennard Kämna (Sunweb), +1'03"

7. Geraint Thomas (Ineos), +1'22"

8. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), m.t.

9. Alejandro Valverde (Movistar), m.t.

10. Richie Porte (Trek-Segafredo), +1'30"

11. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), +1'49"

12. Wout Poels (Ineos), m.t.

13. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), +1'54"

14. Jakob Fuglsang (Astana), m.t.

15. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), +2'08"

16. Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), +2'55"

17. Roman Kreuziger (Dimension Data), +2'58"

18. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), m.t.

19. Nairo Quintana (Movistar), m.t.

20. Rigoberto Uran (EF Education First), m.t.

16:58 

Alaphilippe franchit la ligne 1'49" derrière S. Yates.

16:57 

Thomas et Kruijswijk arrivent ensemble, à 1'22" de S. Yates.

16:57 

Bernal et Buchmann coupent la ligne à 51" de S. Yates.

16:57 

Thibaut Pinot prend la deuxième place, à 33" de S. Yates. Landa la troisième.

FINISH

Victoire de Simon Yates (Mitchelton-Scott). Les favoris vont maintenant arriver au compte-gouttes.

Vidéo - Simon Yates remet ça et s'impose devant Pinot : Le final de la 15e étape

02:10
300 M 

Simon Yates savoure sa victoire, à l'issue d'une échappée. Derrière, il y aura encore 6 secondes de bonifications à prendre pour le 2e, 4 secondes pour le 3e.

500 M 

Yates est à 500 mètres de la ligne. Pinot vient de passer sous la flamme rouge avec Landa dans la roue.

800 M 

Thomas est à fond, dans son style de pistard, à un quatrième échelon de la course. SK s'accroche dans sa roue. Alaphilippe est plus loin.

1 km

Sous la pluie, Pinot et Landa roulent à une minute de l'homme de tête.

1 KM

Flamme rouge pour Simon Yates, qui s'envole vers une deuxième victoire d'étape sur ce Tour.

1,4 km 

SK parvient à suivre Thomas, mais Alaphilippe perd mètre après mètre.

1,5 km 

Geraint Thomas accélère ! Julian Alaphilippe est lâché !

2 km 

Situation de course :

- S. Yates

- Landa est à une minute,

- Pinot à 1'10"

- Bernal, Buchmann et Kämna à +/-1'30"

- Poels-Thomas-SK-Valverde-Porte-Alaphilippe à 2'06"

2,3 km 

Bernal craque un peu... il se fait reprendre par Buchmann. Les deux hommes ont une vingtaine de secondes de retard sur Pinot. Kämna, rescapé de l'échappée, est avec eux.

2,5 km 

Attaque de Kruijswijk dans le groupe maillot jaune. Alaphilippe est celui qui a le plus de mal à suivre, alors que Thomas est sur le porte-bagage de Poels. Valverde est aussi dans ce groupe.

2,5 km 

Pinot a maintenant une minute d'avance sur le groupe Alaphilippe-Thomas-SK.

2,8 km  

Simon Yates a toujours une minute d'avance sur Landa, qui ne compte plus que quelques mètres d'avance sur Pinot.

3,2 km 

Pinot a 10 secondes d'avance sur Bernal, 40 sur Thomas, Alaphilippe et SK. Buchmann est intercalé entre Bernal et le groupe maillot jaune.

3,5 k 

Alaphilippe est repris par le groupe Thomas... et roule.

3,6 km  

Vingt mètres d'avance maintenant pour Pinot sur Bernal. C'est chaud !

3,8 km 

Bernal n'est plus dans la roue de Pinot... mais les deux hommes roulent au même rythme, avec 10 mètres d'écart !

4 km 

Poels roule en tête du groupe Thomas-SK-Porte-Valverde. Alaphilippe n'est que dix mètres devant ce groupe.

4,3 km  

Pinot fait péter Buchmann ! Il ne reste plus que Bernal dans la roue du Franc-Comtois !

4,6 km 

Point sur la course :

S. Yates en tête, Landa est à 1'07", Pinot-Bernal-Buchmann à 1'31", Alaphilippe à 1'49", Thomas et SK à 2'12".

4,8 km 

Alaphilippe se relance. Il est entre le groupe Pinot-Buchmann-Bernal et le groupe SK-Thomas.

4,9 km 

Pinot a encore Bernal et Buchmann sur le porte-bagage.

5 km

Pinot fait craquer Alaphilippe !

Vidéo - Le tournant du Tour ? La première faiblesse d'Alaphilippe sur une attaque de Pinot

00:51
5,2 km 

Pinot en remet une ! Bernal, Alaphilippe et Buchmann suivent mais l'écart augmente vis-à-vis de SK et Thomas.

5,3 km 

Le groupe SK-Thomas n'est qu'à une quinzaine de secondes. Poels est là pour le tenant du titre.

5,4 km 

Quintana et Bardet se font avaler.

5,7 km 

Reichenbach, membre de l'échappée du jour, passe un relais pour Pinot, qui a lâché Thomas et Kruijswijk !

Le groupe Pinot :

Reichenbach, Pinot, Buchmann, Bernal, Alaphilippe.

5,9 km 

Bernal revient sur Pinot, avec Buchmann et Alaphilippe dans la roue. Thomas est plus loin ! Kruijswijk aussi a du mal.

6 km

Attaque de Thibaut Pinot !

6,2 km 

Landa a fini par déposer Kämna. Il revient sur Geschke mais compte toujours une minute de retard sur S. Yates.

6,5 km

Uran et Barguil distancés !

6,8 km 

Barguil est en queue de groupe, avec Porte et Uran. Bernal est à peine mieux placé. Gaudu fait mal !

7,1 km  

1'19" d'avance pour S. Yates sur Landa. Le groupe des favoris, emmené par Gaudu pour Pinot, est à 2'24".

7,2 km 

Bennett est lâché. SK n'a plus d'équipier.

7,4 km 

Gaudu prend la tête du groupe des favoris, devant Pinot, Bennett, SK, Poels, Thomas, et Alaphilippe. Bernal est mal placé.

7,5 km 

1'22" d'avance pour S. Yates sur Landa. Geschke est encore intercalé. Kämna souffre dans la roue de Landa.

7,8 km 

Bardet est distancé par Landa ! Kämna tient pour l'instant le rythme de l'Espagnol.

8 km

Landa accélère en tête du groupe des poursuivants. Quintana craque, mais pas Bardet, qui s'accroche dans la roue du grimpeur basque.

8 km

Simon Yates dépose Simon Geschke. Le coureur de la Mitchelton-Scott part en quête d'un deuxième succès d'étape sur ce Tour.

9 km 

Landa passe devant Quintana sans un regard et intègre le groupe des poursuivants. Gallopin fait le tempo pour Bardet. 1'33" de retard sur le duo de tête.

9 km 

Retour de Landa sur le groupe Quintana.

9 km  

Bennett roule devant Kruijswijk, en tête de peloton. Ineos est bien représenté, grâce au retour d'équipiers dans la précédente descente.

10 km

En tête de course, les deux Simon - Yates et Geschke - ont 1'38" d'avance sur leurs dix poursuivants (Quintana, Bardet and co.). 2'00" sur Landa, qui vient de perdre Amador mais compte toujours Soler à ses côtés. Le peloton est à 2'53".

10 km 

Le groupe Landa n'a plus que 30 secondes de retard sur le groupe Quintana-Bardet. Sous l'impulsion de la Groupama-FDJ, de la Bora-Hansgrohe et de la Jumbo-Visma, le peloton revient à 3 minutes de la tête de course, à une minute de Landa.

10 km

C'est parti pour la dernière ascension du jour !

Vidéo - Découvrez la montée du Prat d'Albis en 3D

00:40
12 km 

La composition du groupe de poursuivants, à 1'30" du duo de tête :

Bardet, Quintana, Lutsenko, Reichenbach, Gallopin, Kreuziger, G. Martin, D. Martin, Woods, Kämna.

12 km 

Astana et Bora-Hansgrohe roulent en tête du peloton maillot jaune.

13 km 

Le duo de tête (Geschke, S. Yates) a accru son avance sur un groupe de poursuivants conséquents (1'25"). Landa est à 2'13", le groupe maillot jaune à 3'30".

14 km

Le peloton accuse 3'40" de retard sur le duo de tête. En queue de ce groupe, Alaphilippe, maillot jaune, est obligé d'aller seul à sa voiture.

16 km 

Retour de plusieurs coureurs sur le groupe Quintana : Gallopin, Kreuziger, G. Martin, D. Martin, Woods, Kämna.

18 km

Bardet - tout comme Quintana - tente de faire parler son orgueil aujourd'hui, après sa déroute d'hier.

Romain Bardet dans l'échappée, lors de la 15e étape du Tour de France 2019
20 km

Situation à huit kilomètres du pied de l'ascension de Foix Prat d'Albis (11,8 km à 6,9%) :

- Geschke, S. Yates en tête

- Quintana, Bardet, Reichenbach, Lutsenko à 56"

Plusieurs coureurs intercalés

- Landa, avec Amador et Soler, à 2'19"

- Groupe maillot jaune, à 3'32"

23 km 

Nairo Quintana et Romain Bardet ont pris quelques mètres d'avance sur Alexey Lutsenko et Sébastien Reichenbach. Mais ils sont à une petite minute (58") de la tête de course.

23 km 

Simon Yates descend très vite. Simon Geschke s'accroche dans son sillage.

25 km

Il y a maintenant près d'une minute d'écart entre Amador-Soler-Landa (2'17" de retard sur la tête) et le groupe des favoris (3'12").

25 km 

50 secondes de retard pour Quintana, Bardet, Lutsenko et Reichenbach. La marge du duo de tête augmente dans cette descente.

26 km 

Jumbo-Visma prend toujours en charge la poursuite.

28 km

Le profil de la dernière montée. Une arrivée au sommet inédite sur le Tour de France.

Vidéo - Découvrez la montée du Prat d'Albis en 3D

00:40
29 km

Landa est à 2'15" de la tête de course. Le peloton à 3'00".

29 km

Le groupe Bardet-Quintana-Lutsenko-Reichenbach perd du temps sur le duo de tête. 35 secondes d'avance pour Geschke et S. Yates.

30 km

Les coureurs fendent la brume.

31 km 

Amador a aussi été repris par Landa. Ils sont trois Movistar (Soler, Amador, Landa) ensemble dans la descente.

33 km  

11e du général, Mikel Landa compte 6'14" de retard sur Alaphilippe au général. Pas de panique, donc, pour le leader de ce Tour de France, esseulé avant le dernier col du jour.

35 km  

Rappel de la situation :

- S. Yates et Geschke sont en tête, avec 15 secondes d'avance sur Bardet, Lutsenko, Quintana et Reichenbach.

Plusieurs coureurs intercalés

- Landa est à 2 minutes, avec Soler, précédemment dans l'échappée

- Le groupe maillot jaune à 2'30". C'est De Plus qui roule pour SK. Alaphilippe, Pinot, Thomas, Bernal and co. sont là. Parmi les favoris, seul A. Yates a lâché prise.

37 km 

Alaphilippe est toujours à l'aise, dans la roue de Kruijswijk. Landa a maintenant une trentaine de secondes de marge sur le maillot jaune.

37 km 

Landa est "retombé" sur Soler, qui roule pour lui permettre de creuser l'écart avec un groupe de favoris toujours emmené par la Jumbo-Visma. De Plus fait un gros boulot pour SK. Bennett a l'air un peu moins bien, en revanche.

38 km

Au sommet du Mur de Péguère :

Geschke passe en tête, devant S. Yates, qui recolle à sa roue. Bardet prend la troisième place, à une quinzaine de secondes, suivi de Lutsenko, Quintana et Reichenbach.

1. Simon Geschke (CCC) : 10 pts, 8'' bonus

2. Simon Yates (Mitchelton-Scott) :8 pts, 5'' bonus

3. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) : 6 pts, 2'' bonus

4. Alexey Lutsenko (Astana) : 4 pts

5. Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ) : 2 pts

6. Nairo Quintana (Movistar) : 1 pt

38 km 

Lutsenko, Bardet, Reichenbach et Quintana se détachent, à la poursuite de S. Yates et Geschke.

38 km  

Landa augmente son avance sur le groupe des favoris : 20".

38 km 

Simon Yates attaque, dans le groupe des poursuivants, il tente de revenir seul sur Geschke.

39 km  

Laurens De Plus roule en tête de ce qu'il reste du peloton. Alaphilippe, Bernal, Pinot, SK, Buchmann et Thomas sont bien là.

39 km  

Sommet du Mur de Péguère à 1km pour l'homme de tête. Pendant ce temps-là, Landa peine à creuser : il n'a que 10 secondes d'avance sur le groupe des favoris.

39 km 

Gaudu perd le contact avec le groupe des favoris, Barguil s'accroche en queue de groupe.

39 km 

Geschke esttoujours seule en tête, avec trente secondes d'avance sur un groupe d'une quinzaine d'hommes, emmené par Gallopin pour Bardet. Quintana est là.

Landa est à 2'45". Le peloton est à 3 minutes. Fuglsang a été repris.

40 km 

Moscon, Van Baarle et Kwiatkowski sont distancés !

40 km  

La Jumbo-Visma prend les choses en main derrière Landa et Fuglsang ! Le Danois perd quelques longueurs mais ne craque pas.

40 km 

Landa et Fuglsang ont une dizaine de secondes d'avance sur le groupe des favoris, où la Jumbo-Visma est bien représentée. C'est toujours Ineos qui mène la chasse, par "Kwiatko". Alaphilippe est dans la roue du polyvalent coureur polonais.

40 km 

Landa en remet une. Fuglsang est dans le dur mais s'accroche derrière le grimpeur de la movistar.

40 km

Adam Yates explose en vol.

40 km 

Kwiatkowski roule en tête de peloton, pour Bernal et Thomas. Alaphilippe est dans sa roue.

40 km

Attaque de Landa ! Fuglsang le prend en chasse.

41 km 

Bernard lâché. Trek-Segafredo peut encore compter sur Ciccone.

41 km 

Astana met en marche : Houle prend le relais de la Deceuninck-Quick Step, avec Fuglsang dans la roue. 3'45" de retard pour le peloton sur l'homme de tête.

41 km 

Viviani lâche prise. Lampaert aussi. Alaphilippe a encore Devenyns à ses côtés.

41 km  

Fraile et Bilbao en difficulté. Il reste Lutsenko dans le groupe de poursuivants, pour Astana.

41 km 

Roche tire la langue, en queue de groupe. Geschke creuse : 40".

41 km 

C'est parti pour les passages abruptes du Mur de Péguère. Geschke les aborde avec 35" d'avance.

Vidéo - Découvrez la montée du Mur de Péguere en 3D

00:40
42 km

Geschke a 20 secondes d'avance sur ses 20 poursuivants. Le peloton, emmené par Lampaert, n'est plus qu'à 3'33" de la tête de course et donc à 3'13" du groupe Quintana.

43 km 

Asgreen est en mode roule-toujours à l'arrière. Geschke relance quant à lui, à l'avant. Il prend 5 secondes d'avance sur ses 20 (ex-)compagnons d'escapade.

43 km  

Herrada et Bilba recollent à Geschke et Bernard. Le reste de l'échappée n'est qu'à une quinzaine de mètres.

44 km

Attaque de Julien Bernard et Simon Geschke. Ils étaient en difficulté dans le dernier col. Ils anticipent.

44 km 

Amador fait le tempo, avec Quintana dans la roue, en tête de course.

45 km

4'03" : l'écart tombe brutalement.depuis une dizaine de bornes. Le Mur de Péguère pourrait permettre à l'échappée de reprendre un peu le large. Ce sont Asgreen, Lampaert et Viviani qui roulent pour Alaphilippe, en tête de peloton.

45 km 

Le groupe Sagan est à 8 minutes de la tête de course. Le groupe Groenewegen - avec Mas (!) - est à 9 minutes.

45 km

8", 5" et 2" de bonification sont à glaner au sommet du Mur de Péguère.

46 km 

Le pied du Mur de Péguère est en pente douce... en revanche, les trois derniers kilomètres sont à plus de 12% de moyenne.

46 km 

4'30" : la descente rapide de la Deceuninck-Quick Step permet à l'écart de décroître.

47 km

Quelques gouttes de pluie tombent sur le peloton. Viviani roule pour Alaphilippe, dans la descente du Port de Lers.

47 km  

Ils sont 21 en tête, au pied du Mur de Péguère (9,3 km à 7,9% de moyenne) : Quintana, Soler, Amador (Movistar), Fraile, Lutsenko, Bilbao (Astana), Bardet, Gallopin (AG2R La Mondiale), Reichenbach, Molard (Groupama-FDJ), Bernard, Ciccone (Trek-Segafredo), Roche (Sunweb), Kreuziger (Dimension Data), Kämna (Sunweb), S. Yates (Mitchelton-Scott), Amador (Movistar), G. Martin (Wanty-Gobert), D. Martin (UAE Emirates), Herrada (Cofidis), Woods (EF Education First), Geschke (CCC), L'écart avec le peloton est de 4'36".

52 km

L'échappée est à cinq kilomètres du pied du terrible Mur de Péguère, dont le haut est escarpé. Voici cette ascension en 3D.

Vidéo - Découvrez la montée du Mur de Péguere en 3D

00:40
53 km 

Woods a repris sa place dans l'échappée, toujours emmenée par la Movistar.

55 km

Problème mécanique, semble-t-il, pour Woods, dans l'échappée. L'écart tombe sous les 5 minutes (4'57").

58 km

Un gruppetto s'est formé autour du maillot vert, Peter Sagan, à 7'46" de la tête de course. Un autre est une quarantaine de secondes plus loin, avec Ewan, Kristoff, Groenewegen et Greipel notamment.

60 km  

Avec 5'11" d'avance, Quintana (14e à 7'19") est en course pour gagner beaucoup de places au général. Pour l'instant, aucune équipe ne relaie la Deceuninck-Quick Step.

64 km

Nibali est repris par le peloton, dans les derniers hectomètres du Port de Lers... alors que Viviani est toujours là dans le train de la Deceuninck-Quick Step. Matthews rentre à son tour dans le rang.

64 km

Incident mécanique pour Porte, qui réintègre rapidement le peloton.

64 km

Au sommet du Port de Lers : Bardet passe en tête et engrange 10 points de plus.

1. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) : 10 pts

2. Simon Geschke (CCC) : 8 pts

3. Marc Soler (Movistar) : 6 pts

4. Omar Fraile (Astana) : 4 pts

5. Michael Woods (EF Education First) : 2 pts

6. Simon Yates (Mitchelton-Scott) : 1 pt

Peloton à 5'16".

64 km  

Amador et Soler roulent en tête de l'échappée pour Quintana. L'écart avec le peloton est de 5'17".

66 km 

Kasper Asgreen roule en tête de peloton. Alaphilippe reste bien entouré, par quatre équipiers, malgré la défaillance de Mas.

66 km 

Retour de Quintana en tête de course, à 2 bornes du sommet du Port de Lers. Soler, Gallopin, Geschke et Bernard aussi. Le peloton est à cinq minutes.

66 km 

Soler roule en tête du groupe Quintana, qui ne compte plus qu'une dizaine de secondes de retard. Gallopin est dans ce groupe, tout comme Geschke et Bernard.

67 km  

D. Martin (16e) et Kreuziger (17e) sont les coureurs les mieux classés à l'avant, depuis que Quintana a perdu du terrain. Ils ont respectivement 9'50" et 9'55" de retard sur Alaphilippe.

67 km  

Dan Martin revient à l'avant. Il s'accroche dans les roues. C'est Fraile qui mène le groupe de tête, pour Lutsenko.

67 km 

Dan Martin et Tony Gallopin perdent quelques longueurs, à l'avant. Quintana est toujours à 15-20" de la tête.

68 km

L'écart augmente avec le peloton : 4'20".

69 km  

La compo du groupe de tête, à 5 bornes du sommet du Port de Lers :

Reichenbach, Molard (Groupama-FDJ), Fraile, Lutsenko (Astana), Bardet, Gallopin (AG2R La Mondiale), Roche (Sunweb), Kreuziger (Dimension Data), Kämna (Sunweb), S. Yates (Mitchelton-Scott), Ciccone (Trek-Segafredo), Amador (Movistar), G. Martin (Wanty-Gobert), D. Martin (UAE Emirates), Herrada (Cofidis), Woods (EF Education First).

Le groupe Quintana est à 18". Le peloton à 4 minutes.

69 km 

Woods fait aussi son retour en tête de course. Quintana est à 17".

71 km 

Dan Martin, Kreuziger, Gallopin et Kämna se rapprochent des huit coureurs en tête. Quintana, en revanche, n'arrive pas à suivre.

71 km 

Ils sont huit devent : Reichenbach, Molard, Bardet, Herrada, Lutsenko, Roche, S. Yates, Amador. Le groupe Quintana-Martin est à 20 secondes.

72 km  

Bardet se refait la cerise. Il sort en contre, derrière le quintet de tête. Herrada et Amador reviennent aussi à l'avant.

73 km 

Enric Mas est distancé alors que son équipe roule en tête de peloton ! Elia VIvinia, en revanche, est toujours là. C'est tout pour Julian Alaphilippe, chez Deceuninck-Quick Step.

73 km 

Bardet et Konrad coincent un peu.

73 km 

Ils sont maintenant cinq en tête : Reichenbach et Molard (Groupama-FDJ), S. Yates (Mitchelton-Scott), Lutsenko (Astana) et Roche (Sunweb).

73 km 

Zakarin et Mollema en difficulté, dans l'échappée... en queue de peloton, c'est Wellens, le maillot à pois, qui perd du terrain alors que c'est Viviani qui roule !

73 km

Bradley Wiggins nous parle d'une équipe qu'il connaît bien...

Vidéo - Wiggins inquiet pour Ineos : "Ce n’est pas la même équipe que les Sky..."

02:47
73 km 

Reichenbach et Molard prennent S. Yates en chasse. Roche semble bien aussi.

74 km 

Attaque de Simon Yates. Il distance les treize coureurs qui étaient avec lui au pied de ce col (Soler, Geschke, Gallopin, Roche, Herrada, Reichenbach, Molard, Ciccone, Tranik, Caruso, Bilbao, Bernard et Jansen).

74 km

Vincenzo Nibali lâché !

75,5 km  

L'échappée attaque le Port de Lers (11,6km à 7%). Une quinzaine d'hommes, dont Bilbao, Roche, S. Yates et Reichenbach ont 20 secondes d'avance sur le reste de l'échappée, au sein duquel figurent Nibali, Quintana, Bardet et Dan Martin, notamment. Le peloton est à 3'30".

76 km 

L'échappée est désorganisée depuis le sprint intermédiaire. Il y a des cassures à l'avant.

78 km 

Politt tente de prendre un peu d'avance avant les reliefs. Il a 50 mètres d'avance sur ses 35 (ex-)compagnons d'échappée.

81 km

La marge de l'échappée continue de s'étendre : 3'40".

84 km

Encore huit bornes avant le pied du Port de Lers (1re catégorie, 11,4 km à 7%) pour l'échappée.

Vidéo - Le profil de la 15e étape : Après le classique Tourmalet, l'inédit Prat d'Albis

01:18
84 km 

Regroupement entre le groupe de 36 coureurs à l'avant.

85 km

L'écart entre la tête de course et le peloton augmente : 2'53".

87 km 

Ils sont neuf à avoir pris quelques mètres d'avance : Soler, Amador, Matthews, Bernard, Bilbao, Politt, Gallopin, Caruso et Perez.

89 km 

L'échapée se scinde en deux, à la suite de la désorganisation due au sprint intermédiaire.

90 km 

A l'avant du peloton, les équipes Deceuninck-Quick Step, Ineos, Jumbo-Visma, Movistar et Groupama-FDJ sont groupées, dans cet ordre.

92 km

Caruso a anticipé pour piéger Matthews... mais celui-ci ne s'est pas fait avoir. Il passe en tête au sprint intermédiaire de Tarascon-sur-Ariège devant Politt. Le sprinteur australien de la Sunweb empoche 20 points et monte provisoirement à la 3e place du classement du maillot vert, loin de son porteur, Sagan (97 unités de retard).

1. Michael Matthews (Sunweb), 20 pts

2. Nils Politt (Katusha-Alpecin), 17 pts

3. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), 15 pts

4. Julien Bernard (Trek-Segafredo), 13 pts

5. Pello Bilbao (Astana), 11 pts

6. Marc Soler (Movistar), 10 pts

7. Anthony Perez (Cofidis), 9 pts

8. Tony Gallopin (AG2R La Mondiale), 8 pts

9. Andrey Amador (Movisar), 7 pts

10. Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), 6 pts

11. Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), 5 pts

12. Matthias Frank (AG2R La Mondiale), 4 pts

13. Jesus Herrada (Cofidis), 3 pts

14. Nairo Quintana (Movistar), 2 pts

15. Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), 1 pt

Michael Matthews
95 km 

C'est Morkov qui mène le peloton, devant Richeze, pour limiter l'écart avec l'échappée (2'18"). Seule la formation Deceuninck-Quick Step du leader, Alaphilippe, se charge de garder Quintana and co. à portée de fusil, pour l'instant.

97 km 

Plus que cinq kilomètres avant le sprint intermédiaire de Tarascon-sur-Ariège. Matthews (4e) est le seul coureur bien placé au classement par points à l'avant.

100 km

Deceuninck-Quick Step, Lotto Soudal et Ineos sont les trois seules équipes non-représentées à l'avant de la course.

101 km

L'écart est stable entre les deux principaux échelons de la course : 2'32".

108 km 

La plupart des coureurs lâchés ont profité de l'accalmie du peloton pour le réintégrer. Ewan est un des derniers à rentrer, avec l'aide de tous ses coéquipiers. Seuls Bak et Scully restent distancés.

109 km  

Astana, Movistar, Trek-Segafredo, Bahrain-Merida, Cofidis, Sunweb et AG2R La Mondiale comptent donc trois hommes en tête.

110 km 

La composition du groupe de tête (36 coureurs) : Lutsenko, Fraile, Bilbao (Astana), Quintana, Amador, Soler (Movistar), Bernard, Mollema, Ciccone (Trek-Segafredo), Nibali, Caruso, Tratnik (Bahrain-Merida), Herrada, Périchon, Perez (Cofidis), Matthews, Kämna, Roche (Sunweb), Bardet, Gallopin, Frank (AG2R La Mondiale), Molard, Reichenbach (Groupama-FDJ), Zakarin, Politt (Katusha-Alpecin), Bouet, Moinard (Arkéa-Samsic), D. Martin (UAE Emirates), S. Yates (Mitchelton-Scott), G. Martin (Wanty-Gobert), Kreuziger (Dimension Data), Konrad (Bora-Hansgrohe), Woods (EF Education First), Geschke (CCC), Jansen (Jumbo-Visma), Sicard (Total Direct Energie).

111 km

2'28" : l'écart est stabilisé par la formation Deceuninck-Quick Step.

113 km

Il fait a priori beaucoup moins chaud sur la route aujourd'hui. En tout cas, le soleil ne tape pas sur la tête des coureurs avec un ciel assez voilé pour le moment.

114 km

Regroupement en tête de course : ils sont maintenant 36. C'est logiquement la Deceuninck-Quick Step qui a pris les commandes du peloton. On roule pour protéger le maillot jaune de Julian Alaphilippe, légèrement mis en danger par la présence à l'avant de Nairo Quintana.

115 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 15e étape : Après le classique Tourmalet, l'inédit Prat d'Albis

01:18
117 km 

Plus que 20 secondes de retard pour les coureurs intercalés.

120 km

Nairo Quintana, 14e à 7'19", est le mieux classé de l'échappée.

Nairo Quintana
120 km 

Bardet et Quintana font la descente en tête.

122 km

Composition du groupe de contre (huit coureurs, 40" de retard sur l'échappée) : Périchon, Perez (Cofidis) Frank (AG2R La Mondiale), Matthews (Sunweb), Sicard (Total Direct Energie), Politt (Katusha-Alpecin), Bouet (Arkéa-Samsic), Jansen (Jumbo-Visma).

124 km

Au sommet du Col de Montségur (2e catégorie, 6,8km à 6%) :

1. Michael Woods (EF Education First), 5 pts

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), 3 pts

3. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 2 pts

4. Alexey Lutsenko (Astana), 1 pt

Le groupe en contre a 40" de retard, le peloton 3 minutes.

124 km

La Deceuninck-Quick Step prend la tête du peloton, avec Richeze, de retour. 2'29" d'écart.

125 km 

Composition de l'échappée (28 coureurs) : Lutsenko, Fraile, Bilbao (Astana), Quintana, Amador, Soler (Movistar), Bernard, Mollema, Ciccone (Trek-Segafredo), Nibali, Caruso, Tratnik (Bahrain-Merida), Kämna, Roche (Sunweb), Bardet, Gallopin (AG2R La Mondiale), Molard, Reichenbach (Groupama-FDJ), Herrada (Cofidis), D. Martin (UAE Emirates), S. Yates (Mitchelton-Scott), Moinard (Arkéa-Samsic), G. Martin (Wanty-Gobert), Kreuziger (Dimension Data), Zakarin (Katusha-Alpecin), Konrad (Bora-Hansgrohe), Woods (EF Education First), Geschke (CCC).

125 km  

Le groupe Matthews a 30 secondes de retard sur l'échappée. Le peloton est à 1'44".

127 km 

Cette échappée royale prend le large. Ils sont 28 en tête de course, avec 1 minute d'avance sur le peloton. Huit coureurs sont intercalés, dont Matthews.

128 km  

Un groupe d'une vingtaine d'hommes a 50 mètres d'avance. Quintana, Dan Martin, Nibali et Bardet sont à l'avant ! Mollema, Kreuziger et Reichenbach aussi, notamment. Simon Yates également. Cela attaque encore, derrière.

130 km 

Rappel de la situation :

Pas d'échappée après 55 km de course. Le peloton est scindé en deux parties, avec une minute d'écart. Wellens et GVA, notamment, sont à l'arrière. Le premier col répertorié du jour est abordé à grande vitesse par un peloton secoué par des attaques. Bardet, Sagan et Nibali, entre autres, ont tenté leur chance sans succès, plus tôt dans l'étape.

130 km

Richeze est lâché du premier peloton.

131 km

C'est parti pour le Col de Montségur (2e catégorie, 6,8km à 6%). Et regroupement général, à nouveau !

132 km 

Cort Nielsen et Jansen sont intercalés, entre le peloton et Caruso. Un coureur de la Sunweb les rejoint. C'est Kämna.

132 km 

Jansen et un CCC sortent en facteur. Ils sont repris. Caruso est seul en tête avec 100 mètres d'avance.

134 km

Damiano Caruso anticipe et part à trois bornes du pied du Col de Montségur.

134 km

Romain Bardet a tenté de sortir, il y a quelques minutes.

Vidéo - Lavenu : "Quand on prend une fessée comme ça, ce n'est jamais très agréable"

00:44
135 km

1'07" d'écart entre les deux pelotons.

136 km

Cinq bornes avant le pied du Col de Montségur (2e catégorie, 6,8km à 6%). Peloton groupé.

138 km 

King et Pauwels tentent de s'échapper, avec un coureur de la Total Direct Energie.

139 km

Pour rappel, Wellens est dans un deuxième peloton, à 54" du premier, à l'avant duquel cela continue de bastonner.

140 km

Pour l'instant, personne ne fait barrage... et cela continue à attaquer.

Vidéo - Rossetto : "Les équipes qui bloquent sur les petites routes, c'est chiant !"

02:12
141 km

Pinot a enflammé sa formation, hier au sommet du Tourmalet.

Vidéo - La folie douce : Comment Groupama-FDJ a vécu le triomphe de Pinot au Tourmalet

02:29
143 km

Une minute d'écart entre le premier peloton et celui d'une quarantaine d'hommes distancés (Ewan, Wellens, GVA).

144 km

Bien vu, Rudy...

Vidéo - Molard : "On s'attend à une grosse baston en début d'étape"

02:01
145 km

Plus qu'une petite quinzaine de bornes avant le pied du Col de Montségur (6,8 km à 6%). Le peloton est toujours groupé. Beaucoup de coureurs ont perdu du terrain, dans ce début de course effréné.

145 km 

Regroupement au sommet de ce petit col non répertorié. Toujours pas d'échappée, malgré les offensives de Nibali, Bardet, Sagan, De Gendt and co., après 40 bornes.

146 km 

Wellens est annoncé distancé. Aru est en queue de peloton. GVA aussi.

147 km 

Beaucoup de coureurs tentent de partir en contre. Sagan fait le jump. Ils sont 26 en tête, avec une avance de 15-20".

148 km 

Caleb Ewan est en souffrance. Offredo, aussi, est lâché, en compagnie d'une dizaine d'hommes.

148 km  

Simon Yates, Vincenzo Nibali et Romain Bardet sont dans le groupe qui se forme à l'avant.

149 km  

C'est en train de casser, sous l'impulsion de Thomas De Gendt. Une vingtaine d'hommes se dégage.

149 km  

Un homme en vert très remuant. Sagan accompagne un nouveau coup, avec De Gendt notamment.

Sagan vainqueur de la 5e étape
151 km

Le Tourmalet a fait mal, hier. Il pourrait encore faire mal, aujourd'hui, par rebond.

Vidéo - Alaphilippe : "Au Tourmalet, je suis arrivé cramé et je le sens aujourd'hui"

01:09
152 km 

C'est la Mitchelton-Scott qui roule derrière le trio comprenant Bardet. Regroupement.

152 km

Attaque de Romain Bardet. Un Sunweb et un Cofidis réagissent.

153 km 

Simon Yates et Vincenzo Nibali étirent le peloton, sur le haut de cette bosse non répertoriée. Mais cela ne casse toujours pas.

154 km 

Bernard, justement, est à l'avant. Mais rien de décisif.

154 km

L'étape peut faire très mal, selon Bernard... qui croit en les chances de l'échappée.

Vidéo - Bernard : "Une étape qui peut faire plus d'écarts que celle du Tourmalet"

01:37
155 km 

Turgis et Pauwels passent à l'attaque. Sans succès.

156 km

Taaramäe attaque. Sagan est en première position du peloton.

157 km 

Sagan est dans les quinze première positions. Le maillot vert a envie d'être devant, aujourd'hui encore.

157 km 

Teuns reprend Lutsenko... et énième regroupement général.

157 km 

Fraile servait de lanceur à Lutsenko, qui compte une vingtaine de mètres d'avance sur le peloton.

158 km 

Attaque de deux Astana : Fraile et Lutsenko. Ils partent à la pédale. En queue de peloton, Kluge perd quelques mètres.

158 km 

Cummings, Offredo et Kluge s'accrochent à l'arrière.

159 km 

Toujours du mouvement en tête de peloton, avec Michael Woods notamment, mais pas d'échappée.

159 km 

Adam Yates et Jakob Fuglsang sont en queue de peloton.

159 km

"Wawa", en tout cas, est motivé.

Vidéo - Barguil : "J'espère que ça va me sourire, comme il y a deux ans"

00:50
159 km

Une bonne étape pour Barguil ?

Vidéo - Barguil "monte gentiment en pression"

01:50
160 km  

Les coureurs sont maintenant dans une portion montante. Cela va peut-être favoriser la création d'une échappée.

161 km 

Attaque d'un CCC (Pauwels ?) et d'un Bahrain-Merida (Mohoric ?).

161 km 

Mohoric est bien placé en tête de peloton.

162 km 

C'est terminé pour le quatuor de tête. Regroupement général après 23 bornes de courses.

165 km 

Lutsenko essaie de faire le jump... cela risque surtout de condamner l'échappée. Roche, Oss, Cosnefroy et Wisniowski conservent une dizaine de secondes d'avance et collaborent efficacement.

165 km

Stratégie moins offensive pour la Groupama-FDJ aujourd'hui ?

Vidéo - Gaudu : "On va calquer notre course sur les favoris, nous, on a déjà gagné"

01:14
166 km  

Nils Politt accélère en tête de peloton, Zakarin le relaie... mais les coureurs de la Katusha-Alpecin ne lâchent personne. Lutsenko et Mollema montrent le bout de leur nez.

167 km 

Haller est repris par trois coureurs en contre... "tout le monde" recolle. Les quatre hommes de tête ont 18" d'avance sur ce peloton agité.

169 km

Attaque de Marco Haller (Katusha-Alpecin), qui tente de rejoindre le quatuor de tête. Celui-ci compte maintenant une vingtaine de secondes d'avance sur le peloton.

171 km

15 secondes d'avance pour Nicolas Roche (Sunweb), Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale), Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), Lukasz Wisniowski (CCC).

172 km

Attaque de Cosnefroy, Oss et Roche. Wisniowski en contre.

173 km 

Rappel du parcours : les coureurs sont sur une portion plate, avant une bosse non répertoriée. Peloton au complet.

Vidéo - Le profil de la 15e étape : Après le classique Tourmalet, l'inédit Prat d'Albis

01:18
174 km  

Cela continue d'attaquer, Gougeard, notamment, tente sa chance. Mais aucun break n'est réalisé.

175 km

Hier, Sagan a (encore) fait le spectacle, après avoir pris l'échappée, à laquelle il candidate encore ce dimanche.

Vidéo - Sagan a refait le coup du wheeling... et au sommet du Tourmalet s'il vous plaît

00:21
176 km  

Regroupement à l'avant : aucune échappée.

176 km

Et si Deceuninck-Quick Step commençait à y croire...

Vidéo - Lampaert : "On rêve que ce soit possible d'emmener Julian en jaune jusqu'aux Champs"

01:02
177 km 

Sagan a fait le jump. Une dizaine d'hommes, dont les maillots vert et à pois, ont cinquante mètres d'avance sur un peloton qui ne lâche pas l'affaire.

178 km

Un petit groupe s'est détaché, autour de Cort Nielsen, avec notamment Wellens, le maillot à pois. Sagan part en contre.

179 km

Attaque de Magnus Cort Nielsen. Démarrage tranchant du Danois d'Astana.

179 km 

Caleb Ewan est en tête de peloton. Il veut peut-être prendre de l'avance dans l'optique des délais.

179 km 

C'est un Arkéa-Samsic qui fait l'effort, derrière le duo de tête. Jonction.

180 km 

Cosnefroy et Herrada ont pris une vingtaine de mètres d'avance.

182 km

Hier, Sicard était à l'avant... quid d'aujourd'hui ?

Vidéo - Sicard : "Peut-être bien l'étape la plus dure des Pyrénées"

00:51
183 km 

Elie Gesbert, Oliver Naesen, Julien Bernard sont à l'avant du peloton. Cela roule fort mais ne casse pas.

183 km 

Si l'échappée part dans la première heure de course, ce sera sur du plat, ou dans de légers reliefs. Beaucoup y candidatent.

184 km 

De Gendt insiste, avec une dizaine de coureurs dans la roue. Le peloton recolle.

12:09 

C'est parti pour 185 km ! Le départ réel est donné et quatre coureurs tentent déjà de s'échapper, dont Thomas De Gendt.

12:07

Ciel couvert au-dessus des coureurs. Mais pas de pluie, pour l'instant en tout cas.

12:07 

Plus qu'1,5 km de ce (très court) défilé.

12:05 

Le départ fictif est donné à Limoux.

12:00

La 14e étape du Tour de France, vue de l'intérieur :

Vidéo - "On board" : La 14e étape comme si vous y étiez

01:36
11:54 

Ineos reste en bonne position, avec Thomas (2e à 2'02") et Bernal (4e à 3'00")... mais la légère défaillance du tenant du titre, hier, a noirci le tableau pour la formation britannique.

11:48 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 15e étape du Tour de France, entre Limoux et Prat d'Albis (185 km). Départ fictif à 12h05, départ réel prévu pour 12h10.

 

LE PROFIL DE L'ETAPE :

Après le mythe, le Tour s'attaque à la nouveauté avec le Prat d'Albis. Une montée de près de 12km à 7%, au-dessus de Foix, irrégulière et parfois assez étroite. Une ascension où il sera impossible de prendre son rythme et où les purs grimpeurs y trouveront un terrain de jeu idéal à la veille du dernier jour de repos. D'autant que le Prat d'Albis s'enchaîne parfaitement à la suite du Port de Lers et du raide Mur de Péguère (9km à 8M dont 3km à 12%). De quoi assister à un somptueux feu d'artifice pour conclure la deuxième semaine, même si l'échappée pourrait aussi aller au bout.

Le profil de la 15e étape du Tour de France 2019
 

LE CHIFFRE A AVOIR EN TÊTE : 1

Jamais le Tour de France, ni aucune autre course professionnelle d'ailleurs, n'était monté jusqu'au Prat d'Albis. C'est donc une montée inédite que les coureurs affronteront pour conclure la 15e étape. Sur les hauteurs de Foix, il faudra grimper près de 12km à 7% de moyenne, sur une route plutôt étroite.

Vidéo - Le profil de la 15e étape : Après le classique Tourmalet, l'inédit Prat d'Albis

01:18
 

CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA VEILLE :

Julian Alaphilippe tient bon. Le maillot jaune de l'épreuve, 2e de cette 14e étape, a réussi à conforter son maillot jaune et accentuer son avance sur Geraint Thomas, qui a perdu 36 nouvelles secondes au sommet du Tourmalet, samedi. C'est Thibaut Pinot qui a signé une superbe victoire d'étape dans cette première en très haute montagne.

 

LE RESUME DE LA 14E ETAPE EN VIDEO :

Vous avez manqué l'étape ? C'est dommage pour vous mais voici tout ce qu'il faut savoir sur ce qu'il s'est passé.

Vidéo - Pinot et Alaphilippe au top, Thomas à la peine, Bardet K.-O. : Le résumé de la 14e étape

08:24
 

Bien dit.

 

L'ARRIVEE TRIOMPHALE DE PINOT EN VIDEO :

Vidéo - C'était le 14 juillet au Tourmalet : Revivez la victoire de Pinot devant Alaphilippe

02:36
 

LE TOP 20 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), en 56h11'29''

2. Geraint Thomas (Team INEOS), + 2'02''

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), + 2'14''

4. Egan Bernal (Team INEOS), + 3'00''

5. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), + 3'12''

6. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), + 3'12''

7. Rigoberto Uran (EF Education-First), + 4'24''

8. Jakob Fuglsang (Astana), + 5'22''

9. Alejandro Valverde (Movistar), + 5'27''

10. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 5'38''

11. Mikel Landa (Movistar), + 6'14''

12. Richie Porte (Trek-Segafredo), + 6'49''

13. Warren Barguil (Arkéa-SAmsic), + 7'17''

14. Nairo Quintana (Movistar), + 7'19''

15. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), + 9'03''

16. Daniel Martin (UAE Team Emirates), + 9'50''

17. Roman Kreuziger (Dimension Data), + 9'55''

18. Adam Yates (Mitchelton-Scott), + 10'37''

19. David Gaudu (Groupama-FDJ), + 11''00''

20. Fabio Aru (UAE Team Emirates), + 11'19''

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) sur le Tour de France 2019
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

Le seul sprinteur à marquer des points ce samedi, Peter Sagan conforte encore un peu plus son maillot vert et compte presque cent unités d'avance.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), avec 284 points

2. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 191 pts

3. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 184 pts

4. Michael Matthews (Sunweb), 167 pts

5. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), 148 pts

Peter Sagan, Tour de France 2019
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

Bien mieux sur les pentes du Tourmalet, Bernal a profité de la défaillance de Mas pour retrouver sa tunique blanche. Avec désormais une belle avance.

1. Egan Bernal (Team INEOS), en 56h14'29''

2. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 2'38''

3. David Gaudu (Groupama-FDJ), + 8'00''

4. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), + 31'56''

5. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), + 37'10''

Egan Bernal, Tour 2019
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Présent dans l'échappée et passé en tête du Soulor, Tim Wellens conserve son maillot de la montagne mais voit Pinot se rapprocher fortement grâce à son succès au Tourmalet et aux 40 points glanés.

1. Tim Wellens (Lotto-Soudal), avec 64 points

2. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 42 pts

3. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), 37 pts

4. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 33 pts

5. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), 30 pts

Tim Wellens - Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES :

1. Movistar, en 169h02'15''

2. Trek-Segafredo, + 11'05"

3. Bora-Hansgrohe, + 25'10"

4. Jumbo-Visma, + 27'09''

5. Ineos, + 31'45''

Alejandro Valverde (Movistar) dans la roue de ses équipiers, Marc Soler et Andrey Amador, lors de la 14e étape du Tour de France 2019
0 commentaire