23/07/19 - 13:30
Terminé
Nîmes - Nîmes
0km
?km
Tour de France • Etape16
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Nîmes - Nîmes
Tour de France - 23 juillet 2019

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 23 juillet 2019 et débute à 13:30. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
18:30 

C'est tout pour cette 16e étape ! On se retrouve demain à 12h40 pour le départ de la 17e étape reliant le Pont du Gard et Gap, une étape de 200km promise aux baroudeurs malgré l'ascension du Col de la Sentinelle (3e cat, 5,2km à 5,4%) à 8,5km de l'arrivée. Ça promet !

18:28

LE TOP 20 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) en 61h00'22"

2. Geraint Thomas (Ineos), +1'35"

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), +1'47"

4. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1'50"

5. Egan Bernal (Ineos), +2'02"

6. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), +2'14"

7. Mikel Landa (Movistar), +4'54"

8. Alejandro Valverde (Movistar), +5'00"

9. Rigoberto Uran (EF Education First), +5'33"

10. Richie Porte (Trek-Segafredo), +6'30"

11. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), +7'22"

12. Nairo Quintana (Movistar), +9'30"

13. Dan Martin (UAE Emirates), +11'39"

14. Roman Kreuziger (Dimension Data), +12'06''

15. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), +13'42"

16. Fabio Aru (UAE Emirates), +14'15"

17. David Gaudu (Groupama-FDJ), +15'33"

18. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), +27'33"

19. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), +28'25"

20. George Bennett (Jumbo-Visma), + 30'33''

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) sur le Tour de France 2019
18:26

LA CHUTE ET L'ABANDON DE FUGLSANG EN VIDEO :

Vidéo - Pour Fuglsang, tout s'est arrêté à Uzès

02:17
18:17

LE TOP 10 DE L'ETAPE :

1. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), en 3h57'08''

2. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), m.t

3. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma)

4. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)

5. Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie)

6. Michael Matthews (Sunweb)

7. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott)

8. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo)

9. Alexander Kristoff (UAE Team Emirates)

10. Andrea Pasqualon (Wanty-Groupe Gobert)

18:17

L'ARRIVEE DE LA 16E ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le boss du sprint, c'est Ewan : Sa victoire lors de la 16e étape

01:50
17:32

VICTOIRE DE CALEB EWAN !!! Le sprinteur de la Lotto-Soudal devance finalement sur la ligne Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) et Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma).

300m 

C'est la Lotto-Soudal qui lance le sprint mais va être dépassé par les Deceuninck-Quick Step...

1 km

FLAMME ROUGE !! Tous les sprinteurs ont encore deux-trois équipiers avec eux... Attention au rond-point à 300m...

2 km 

La Jumbo-Visma s'est replacée et mène le peloton..

2,5 km 

Ça va bel et bien se jouer au sprint !

3 km 

La Bora-Hansgrohe reprend les hommes de tête ! L'échappée est reprise !!

3,5 km 

Le peloton a toutes les peines du monde à boucher le trou !

4 km

Toujours 11'' d'avance pour les cinq hommes de tête !!

4,5 km

CHUTE !! Rui Costa (UAE Team Emirates) et Roman Kreuziger (Dimension Data) sont allés au sol, sans gravité...

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !! Et le final est très tortueux, avec pas mal de rond-points...

6 km

Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) a été distingué par le jury du Prix de la combativité. Il portera le dossard rouge demain.

7 km

9'' d'avance pour l'échappée, qui résiste en grande partie grâce aux énormes relais de Gougeard, clairement le plus fort du groupe de tête.

8 km 

Au tour des Katusha-Alpecin de rouler en tête de peloton. Visiblement, on a confiance en Jens Debusschere.

9 km

Lotto-Soudal, Deceuninck-Quick Step et Jumbo-Visma s'employent désormais pour tenter d'opérer la jonction. Mais l'échappée résiste. 12'' d'avance !!

10 km

PLUS QUE 10 KIL.OMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

11 km 

Depuis que la Deceuninck-Quick Step a mis Kasper Asgreen à rouler, le peloton s'est fortement rapproché des hommes de tête. Mais il fallait bien ça car les Jumbo-Visma semblaient incapables d'opérer la jonction.

12 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve toujours en tête de course Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team)

Alexis Gougeard
13 km 

Pas mal de coureurs sont lâchés en queue de peloton. La fatigue accumulée des deux premières semaines plus la chaleur de la journée fait mal aux équipiers.

14 km

Plus que 15'' d'avance pour les échappés, malgré les grosses relances de Gougeard. Ça sent la fin !

14,5 km

Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) impose un énorme tempo en tête de peloton. Et si on cherchait finalement à mettre Groenewegen dans le rouge dasn la bosse ? Ça serait bien joué de la part des Deceuninck-Quick Step...

15 km

Plus que 25'' d'avance pour les cinq hommes de tête ! Ils souffrent dans cette ascension, qui tarde à se terminer...

15,5 km

Deceuninck-Quick Step vient aider la Jumbo-Visma ! Ils n'ont pas roulé de la journée mais viennent finalement aider la formation néerlandaise dans sa chasse de l'échappée.

16 km

Ça commence à s'écarter du côté des équipiers de sprinteurs... Tony Martin et Thomas de Gendt viennent de lâcher prise, après un travail énormissime.

17 km 

Les échappés souffrent dans cette ascension. Mais, pour le moment, ils ne perdent rien sur le peloton et continue de pouvoir rêver à la victoire d'étape.

17,5 km

45'' d'avance pour les hommes de tête qui font mieux que résister !

18 km 

Les hommes de tête sont dans l'ascension, non-répertoriée mais qui va faire très mal aux jambes.

19 km 

Les coureurs s'approchent de la côte de Pont-Saint-Nicolas, non répertoriée mais qui offre une montée de plus de 2km à 5%.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

20,5 km

45'' d'avance pour l'échappée ! Les cinq hommes peuvent-ils aller au bout ? Franchement, ça sera une énorme surprise...

21 km 

L'échappée a enfin enclenché en tête de course et se donne à fond désormais. Tony Martin (Jumbo-Visma) commence à avoir du mal à limiter l'avance des cinq hommes et demande du soutien, qu'il obtient avec Thomas De Gendt (Lotto-Soudal).

22 km 

Il faudra se méfier de l'approche de la côte de Pont-Saint-Nicolas à 17km de l'arrivée, avec la route qui se rétrécira avant les pourcentages.

23 km 

A part Jakob Fuglsang, tout le monde semble être reparti...

24 km

Pendant ce temps-là, l'échappée continue de faire de la résistance avec 40'' d'avance sur un peloton toujours emmené par les Jumbo-Visma.

25 km

ABANDON DE FUGLSANG !!! Le Danois d'Astana, touché à la tête sur sa chute, quitte la route du Tour de France... Il était 9e du général ce matin...

26 km

Fuglsang dit non à ses équipiers... Il ne repartira pas. Il monte directement dans l'ambulance.

26,5 km

CHUTE DANS LE PELOTON !!! Plusieurs coureurs sont allés au sol... Jakob Fuglsang (Astana) notamment est allé au sol, avec Cees Bol (Sunweb). Pas sûr que le Danois reparte...

Jakob Fuglsang (Astana), le visage ensanglanté lors du Tour 2019
27 km 

Attention toutefois à la traversée d'Uzès...

28 km 

Les coureurs entrent dans Uzès et vont ainsi effectuer un grand virage droite pour prendre la direction de Nîmes.

29 km

Plus que 30'' d'avance pour les cinq hommes de tête, même si Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) tente d'accélérer l'allure dans un faux-plat.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

32 km 

S'ils n'auront très probablement pas au bout, les cinq hommes de tête auront tout de même réalisé un sacré numéro pour résister au longtemps au peloton, quand bien même ce dernier n'est jamais tenté de les reprendre.

33 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team)

34 km

Longtemps en queue de peloton, Julian Alaphilippe s'est replacé dans les premières positions du peloton. Le maillot jaune est attentif et gère parfaitement sa journée.

France's Julian Alaphilippe, wearing the overall leader's yellow jersey crosses the finish line of the fifteen stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Limoux and Foix Prat d'Albis, in Foix Prat d'Albis on July 21, 2019.
35 km

Les coureurs sont 6km d'Uzès, à la sortie de laquelle ils devraient avoir vent de face jusqu'à l'arrivée. A moins que celui-ci est tourné mais c'est improbable...

36 km

L'échappée continue de résister ! Les cinq hommes ont de nouveau repris un peu de temps et comptent 50'' d'avance sur le peloton !

38 km 

Il n'y aura probablement pas de coup de bordures aujourd'hui. Personne ne semble décidé de le tenter...

39 km

Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), interrogé au départ par letour.fr, détaille son plan de marche afin de pouvoir batailler pour la victoire à Nîmes : "Il y a du vent, mais normalement l’étape se jouera tout de même au sprint. Il y a des courbes et des ronds-points dans le final, le dernier étant à 230 mètres de la ligne d’arrivée. Je me sens bien, surtout après cette journée de repos qui m’a permis de récupérer. Nous sommes un de moins depuis que Wout van Aert a dû abandonner, mais maintenant il faut regarder devant nous. Nous avons deux très bons coureurs que sont Amund Janssen et Mike Teunissen pour faire le même genre de travail, et avant nous avons Tony Martin qui roulera à l’avant".

Dylan Groenewegen
40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

40,5 km 

On court défensivement du côté des équipes de favoris. On ne veut pas perdre de temps maos on ne cherche pas du tout à créer des coups de bordures.

41 km

42'' d'avance pour les cinq hommes de tête, désormais à bloc pour tenter de résister un maximum au peloton.

42 km 

Le peloton est toujours aussi nerveux avec les équipes de favoris qui sont très bien placés...

44 km 

Les coureurs vont aborder dans 2km le dernier moment favorable à une bordure et, ce, jusqu'à Uzès. Soit une quinzaine de kilomètres favorables...

46 km 

La Lotto-Soudal et l'UAE Team Emirates ont disparu des premières positions du peloton. Du coup, c'est la Jumbo-Visma qui assumre la chasse derrière l'échapépe avec l'inusable Tony Martin.

47 km

50'' d'avance pour les cinq hommes de tête, qui ont profité du coup de frein du peloton pour reprendre un peu de marge. Personne ne semble vouloir initier de bordures aujourd'hui...

49 km

Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), interrogé au départ par letour.fr, ne dispose pas d’un lanceur attitré mais envisage une autre stratégie pour le final de Nîmes : "En théorie, c’est une étape pour les hommes rapides, mais le final est tout de même assez difficile. Il y a notamment plusieurs ronds-points dans les trois derniers kilomètres. Cela rend les choses plus compliquées. J’essaierai de me mettre dans la roue du train le plus rapide et de faire du mieux que je peux dans le sprint final".

Sonny Colbrelli
50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

51 km 

Le peloton s'est considérablement tendu depuis quelques minutes. Personne ne tente de coups de bordures pour le moment mais ça frotte, chacun veut garder ses positions.

52 km

Plus que 34'' d'avance pour l'échappée ! Elle ne va pas tarder à se faire reprendre...

52,5 km 

CHANGEMENT DE CONFIGURATION !!! Team INEOS a montré le bout du nez dans un virage et de suite, le peloton a violemment accéléré et se tend...

53 km 

Groupama-FDJ, Bora-Hansgrohe et Movistar sont bien placées dans les premières positions du peloton.

55 km

FRITSCH : "ATTENDEZ-VOUS A UN GRAND COUP D'INEOS DANS LES ALPES"

Vidéo - Fritsch : "Attendez-vous à ce qu'Ineos frappe un grand coup dans les Alpes"

03:14
57 km

1'00'' d'avance pour les hommes de tête sur un peloton toujours emmené par Lotto-Soudal, Jumbo-Visma et UAE Team Emirates.

58 km 

On semble vraiment avoir conclu un pacte de non-agression du côté des principaux favoris. On est loin de l'arrivée et personne ne semble vouloir durcir l'allure.

59 km

Interrogé au départ par letour.fr, André Greipel (Arkéa-Samsic) émet quelques doutes sur ses possibilités de gagner ce soir à Nîmes. "La journée de repos a fait du bien. Il y a encore une chance pour les sprinteurs aujourd’hui, je vais essayer d’aller chercher un résultat mais ce ne sera pas facile. Il y a toujours du vent dans cette région, ce ne sera pas très confortable, en particulier s’il y a des coups de bordure. Avec cette chaleur, si on est obligé de faire de gros efforts, ce sera très difficile d’être encore au top pour l’arrivée".

André Greipel
60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

61 km

1'08'' d'avance pour les cinq hommes de tête ! Signe aussi que le peloton est loin d'être à bloc...

62 km 

Les équipes de favoris se replacent pour ne prendre aucun risque mais aucune formation ne semble décidée à vouloir lancer un coup de bordure.

64 km

48'' d'avance pour les hommes de tête ! La moindre accélération du peloton leur sera fatale...

65 km 

Le peloton commence déjà à s'étirer, alors même que l'on n'est pas tout à fait sur des routes dégagées.

66 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team).

Rossetto - Getty Images
67 km 

Encore sept kilomètres avant d'aborder des routes vraiment dégagées. Pour le moment, les coureurs sont encore protégés par des arbres.

68 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Pont du Gard et sprint massif avant les Alpes ?

01:05
69 km

Le peloton a clairement accéléré face aux éventuels risques de bordures et ça se ressent sur l'écart avec l'échappée, qui ne compte plus que 54'' d'avance.

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

72 km 

On sent le peloton de plus en plus nerveux à l'approche d'Anduze. Tout le monde est conscient qu'il faudra être placé à la sortie, que c'est là qu'est le danger.

73 km

Les coureurs rentrent dans Anduze. C'est à la sortie que les routes se dégageront et seront alors plus favorables à des bordures. Mais le vent est-il suffisant ?

74 km

1'15'' d'avance pour l'échappée, qui résiste toujours pour le moment.

75 km 

Si le vent n'est pas trop fort dans les prochains kilomètres, les cinq hommes pourraient espérer passer un long moment encore en tête de la course. Dans le cas contraire, ils risquent d'être vite repris.

77 km

La Lotto-Soudal roule depuis le départ de l'étape mais, en spécialiste des courses flandriennes, on ne serait pas étonné s'il venait à durcir l'allure lorsque le vent jouera un rôle.

79 km

1'30'' d'avance pour les hommes de tête sur un peloton qui devrait rapidement être pris par la nervosité dans les prochains kilomètres, vent oblige.

80 km

Comme pour le sprint intermédiaire, c'est Lars Ytting Bak (Dimesnion Data) qui passe en tête au sommet de la côte de Saint-Jean-du-Pin (4e cat) et marque le point distribué.

81 km 

Pour le moment, les équipes de favoris évoluent en deuxième plan du peloton. On laisse les formations de sprinteurs mener le peloton.

81,5 km

QUAND LE PELOTON S'ENNUIE, INEOS DETEND L'ATMOSPHERE

Vidéo - Quand le peloton s'ennuie ferme, les Ineos détendent l'atmosphère...

00:51
82 km

1'11'' d'avance pour les hommes de tête, qui ne devraient rien perdre dans l'ascension. Le peloton n'a aucun intérêt à durcir pour les sprinteurs.

82,8 km

Les hommes de tête attendent à l'instant l'ascension de la côte de Saint-Jean-du-Pin (4e cat), une montée de 1,8km à 4,2% précédée par une première côte noon-repertoriée. Et ça fait mal...

83 km

Problème mécanique pour Peter Sagan ! Le maillot vert de la Bora-Hansgrohe tarde un peu à trouver le problème mais est dépanné. Il repart et va pouvoir reprendre sans trop de souci sa place dans le peloton...

84 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team).

Alexis Gougeard
85 km

1'17'' d'avance pour les cinq hommes de tête, qui ont toujours une marge très faible sur le peloton. Mais ce dernier est impitoyable.

87 km 

Lotto-Soudal, Jumbo-Visma et UAE Team Emirates sont toujours les trois équipes à rouler en tête de peloton. On vise la victoire d'étape avec Caleb Ewan, Dylan Groenewegen et Alexander Kristoff.

88 km

Il faudra rester placé dans la côte de Saint-Jean-du-Pin pour les favoris car le peloton descendra ensuite très vite sur Anduze et à la sortie de ville gardoise, on arrivera en terrain plus dégagé et favorable à d'éventuelles bordures.

89 km 

Les cinq hommes de tête s'entendent parfaitement, personne ne rechigne à passer mais ils ne se font pas d'illusions sur leurs chances de victoire d'étape.

90 km 

Petit à petit, les coureurs s'approchent de la seule difficulté du jour, la côte de Saint-Jean-du-Pin (4e cat), dont le pied est à 83km de l'arrivée.

91 km

1'21'' d'avance pour les hommes de tête. L'écart ne grandira pas.

92 km 

Pour le moment, le peloton vit une journée tranquille. Chaleur exeptée bien évidemment...

94 km

Le peloton arrive tout juste au ravitaillement, l'occasion de ralentir le tempo et de laisser l'échappée prendre un peu de temps ?

95 km

Pendant ce temps-là, interrogé par la radio Cadena SER, le manaher général de la Movistar, Eusebio Unzue, a confirmé les départs de Nairo Quintana et de Richard Carapaz cet été. Et aussi le souhait de Mikel Landa de rester dans la formatione spagnole, même si rien n'est fait. "Nous aimerions continuer à compter sur lui, a-t-il déclaré. Les deux parties ont envie de continuer et, dans ce cas, les choses deviennent plus faciles. Mais à présent, je ne peux rien dire d’autre".

Mikel Landa, à l'attaque lors de la 15e étape du Tour de France
97 km

1'20'' d'avance pour les hommes de tête ! Vu le peu de marge que le peloton leur a laissé aujourd'hui, les hommes de tête savent qu'ils n'iront pas au bout.

98 km

Sur la chaîne danoise TV2, Lars Bak, le coureur le plus âgé (39 ans) du peloton, a déclaré hier qu'il n'avait jamais autant souffert sur le Tour (il y a déjà participé sept fois et a toujours terminé à Paris) que dans les étapes pyrénéennes de cette année, surtout celle du Tourmalet. Et il a confirmé qu'il songeait à la retraite sportive : "Je n'ai pas sollicité le renouvellement de mon contrat chez Dimension Data, a-t-il déclaré, mais je ferai peut-être quand même une dernière saison professionnelle. Mais sans participer au Tour, c'est mon dernier cette année!"

100 km

PLUS QUE 100 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

101 km

Si bordures, il doit y avoir, ça sera donc entre 72,5 km et 28,5km de l'arrrivée.

102 km 

Cassé en deux, le peloton se reforme assez vite finalement. Plus une cassure qu'une véritable bordure. Pas de quoi s'inquiéter. Pas encore.

103 km

1'07'' d'avance pour les cinq hommes de tête !

105 km 

Les UAE Team Emirates, les Lotto-Soudal et les Jumbo-Visma continuent d'assurer la poursuite en tête de peloton. Pour le moment, personne ne vient aider ces trois formations.

107 km

Résultats au sprint intermédiaire :

1. Lars Ytting Bak (Dimension Data), 20 pts

2. Stéphane Rossetto (Cofidis), 17 pts

3. Paul Ourselin (Total Direct Energie), 15 pts

4. Lukasz Wisniowski (CCC Team), 13 pts

5. Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), 11 pts

6. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 10 pts

7. Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), 9 pts

8. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 8 pts

9. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 7 pts

10. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), 6 pts

11. Matej Mohoric (Bahrain-Merida), 5 pts

12. Maxime Monfort (Lotto-Soudal), 4 pts

13. Tony Martin (Jumbo-Visma), 3 pts

14. Vegard Stake Laengen (UAE Team Emirates), 2 pts

15. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), 1 pt

109 km

1'28'' d'avance pour les cinq hommes de tête, qui reprennent un peu de temps après le sprint intermédiaire, profitant des pauses besoin naturel du peloton.

110 km

C'est Viviani qui passe en tête du peloton pour prendre la 6e palce et les dix points qui vont avec. Il devance son équipier Asgreen, Colbrelli et Sagan. Matthews ne s'est pas mélé au sprint...

112 km 

Il y aura bien lutte pour le sprint intermédiaire avec la Bahrain-Merida qui lance...

113 km

Avec 93 points d'avance sur Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 97 points sur Michael Matthews (Sunweb) et 100 sur Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a d'ores et déjà quasi assuré le maillot vert sur ses épaules, sauf chute.

Peter Sagan, Tour de France 2019
114 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Pont du Gard et sprint massif avant les Alpes ?

01:05
115 km

1'22'' d'avance pour l'échappée, à qui le peloton ne laisse vraiment qu'une marge infime. Pas question de prendre des risques...

116 km 

Si le vent doit faire des dégâts, ça sera sur le chemin du retour vers Nîmes, à partir d'Anduze, au km 104,5. Cela laissera donc 72,5 kilomètres pour créer des bordures si certains le souhaitent.

117 km

LA CHUTE DE THOMAS EN VIDEO :

Vidéo - Au tapis après une chute, Geraint Thomas est reparti et a évité le pire

01:13
118 km 

La tête de course est à 6km du sprint intermédiaire, qui aura lieu à Vallerargues. Nul doute qu'il y aura une petite lutte dans le peloton pour la 6e place, entre Colbrelli, Matthews et Sagan.

119 km

Les coureurs sur le Pont du Gard, une image aussi belle que rare.

119,5 km

L'échappée ne veut pas trop se donner en voyant le peloton rester à moins de deux minutes. Du coup, l'écart est toujours très bas, avec 1'27'' d'avance simplement pour les cinq hommes de tête.

120 km

Drôle de chute pour Geraint Thomas; Difficile de savoir ce qu'il s'est passé...

121 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team).

Rossetto - Getty Images
122 km

Thomas est allé à sa voiture pour se soigner vite fait, avec de l'eau pour nettoyer et reafraicher ses plaies.

Geraint Thomas - Tour de France 2019 stage 13 - Getty Images
123 km

Les hommes de tête ont parcouru 45,9 kilomètres dans la première heure de course. Sans en avoir l'air, ça roule très vite aujourd'hui sur cette 16e étape.

125 km

1'30'' d'avance pour les cinq hommes de tête, qui ont perdu pas mal de temps dans les kilomètres précédents.

126 km 

Thomas est de retour en queue de peloton... Apparement, pas de souci grave pour le Gallois, plus énervé qu'autre chose.

127 km

Attendons plutôt les bordures, c'est plus près...

128 km

Thomas est vite reparti, après avoir changé de vélo. Mais il ne semble pas blessé, malgré des égratinures. Attendu par Castroviejo et Van Baarle, il devrait pouvoir revenir dans le peloton sans souci.

129 km

CHUTE DE GERAINT THOMAS !!! Le 2e du classement général a décroché de la roue avant dans un virage et va au sol, avec un mini-soleil... Une chute assez "bête" et apparement sans gravité. Mais ce n'est jamais bon signe.

Geraint Thomas - Team Ineos
131 km

LES GRANDS RECITS - Le 23 juillet 1989 s'achevait un des Tours de France les plus extraordinaires de l'histoire. Trois semaines épiques, entre rebondissements, suspense et tensions. Un Tour qui s'est résumé à deux hommes, Greg LeMond et Laurent Fignon. Et à un chiffre : huit. Comme les huit secondes qui vont séparer les deux hommes à Paris et les réunir à jamais dans la légende.

132 km

Le cyclisme, c'est aussi de superbes images comme celle-ci.

134 km

Le coureur de Total-Direct Energie occupait ce matin au départ de Nîmes la 104e position du classement général, à 2h08'10'' de Julian Alaphilippe. Autant dire que le Français de la Deceuninck-Quick Step n'est npas du tout en danger...

136 km

Une belle ambiance à venir !

138 km

2'05'' d'avance pour les cinq hommes de tête ! Plus gros écart du jour...

139 km 

UAE Team Emirates, Lotto-Soudal et Jumbo-Visma sont toujours "à l'ouvrage" en tête de peloton mais on a clairement ralenti le tempo et on laisse un peu filer l'échappée.

140 km

On valide le théorème !

142 km

1'30'' d'avance pour les cinq hommes de tête, qui gèrent évidemment leur effort et sont loin d'être à bloc.

143 km

Cette Grande Boucle promettait d'être ouverte. Après deux semaines, la promesse est tenue. Six coureurs se détachent, dont deux Français. Qui de Julian Alaphilippe, maillot jaune surprise, de Geraint Thomas, tenant du titre, d'Egan Bernal, son coéquipier, ou encore de Thibaut Pinot, homme fort des Pyrénées, aborde la troisième semaine dans la peau du favori ? Voici nos avis.

144 km

PINOT : "IL VA FALLOIR COURIR A L'AVANT"

Vidéo - Pinot : "Il va falloir courir à l'avant"

01:18
145 km

Le vent se lève petit à petit sur le Gard... Et il devrait souffler à plus de 30km/h dans les 70 derniers kilomètres. De quoi provoquer des bordures ?

146 km

1'35'' d'avance pour les cinq échappés, qui grapillent un petit peu de temps sur ce long faux-plat montant.

147 km

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) n'est pas du tout allé rouler hier, sur route comme sur home-trainer. Très étonnant pour un maillot jaune.

France's Julian Alaphilippe, wearing the overall leader's yellow jersey crosses the finish line of the fifteen stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Limoux and Foix Prat d'Albis, in Foix Prat d'Albis on July 21, 2019.
148 km

Au tour de Steven Kruijswijk de traîner en queue de peloton. Vu l'allure, il n'y a vraiment rien à craindre pour le leader de la Jumbo-Visma...

149 km

Le champion du monde qui lève les bras à Nîmes ? Le maillot jaune qui lance une bordure ?

150 km

PLUS QUE 150 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !! Bon, ok, il reste du temps avant que cette étape s'anime véritablement...

152 km

Plus que 1'01'' d'avance pour les échappés ! Le peloton joue au chat et à la souris avec l'échappée et ne leur laisse pas la moindre chance...

153 km 

Les coureurs passent actuellement sur le Pont du Gard. L'une des plus belles images du Tour de France sans nul doute...

155 km 

Les équipes de Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et de Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma)affichent clairement leur intérêt pour l'étape du jour puisqu'ils roulent en tête de peloton. UAE Team Emirates reste en retrait pour le moment alors que la Deceuninck-Quick Step a clairement fait comprendre qu'ils ne jouaient pas la carte Viviani aujourd'hui mais privilégiait le maillot jaune d'Alaphilippe.

156 km

LE PROFIL DE L'ETAPE EN VIDEO :

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Pont du Gard et sprint massif avant les Alpes ?

01:05
157 km 

Tracée entièrement dans le Gard, cette 16e étape du Tour de France sera une belle vitrine pour le département. Ça promet de belles images !

158 km

Très attendus dans les Alpes, le trio des Movistar devrait rester tranquille aujourd'hui. Et tenir bon en cas de bordures.

159 km

1'24'' d'avance pour l'échappée, qui prend seconde après seconde sur un peloton qui se méfie aujourd'hui.

160 km

ALAPHILIPPE : "IL Y AURA DES PARTIES DEGAGEES, IL FAUDRA ÊTRE VIGILANT"

Vidéo - Alaphilippe : "Il y a des parties dégagées aujourd'hui, il faudra être vigilant"

00:42
162 km 

Ce n'est pas parti pour être une étape très rapide... On va espérer que ça s'accélère franchement en deuxième partie d'étape.

163 km

La dernière fois que le Tour de France était passée par Nîmes, la victoire était revenue à Alexander Kristoff, vainqueur au sprint après que Jack Bauer ait été repris dans les derniers mètres de l'étape...

164 km 

La composition de l'échappée, formée par cinq gros baroudeurs, est idéale pour tenter de résister au peloton. Mais, vu l'attitude du peloton, on la voit mal aller au bout.

165 km

1'04'' d'avance pour les cinq hommes de tête ! Ce n'est pas aujourd'hui que l'on aura une grosse avance pour l'échappée...

166 km 

Le peloton ne laisse pas trop filer tout de suite. Tony MArtin (Jumbo-Visma) maintient l'écart sous la minute pour le moment, en attendant de savoir qui roulera pour l'étape aujourd'hui. Seuls Lotto-Soudal et UAE Team Emirates semblent prêts à soutenir la formation néerlandaise.

167 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team).

Alexis Gougeard
169 km

Un temps distancé, sans doute arrêté pour un satisfaire un besoin naturel, Geraint Thomas (Team INEOS) revient dans le peloton, attendu par Michal Kwiatkowski.

170 km 

Paul Ourselin (Total Direct Energie), Lars Ytting Bak (Dimension Data) et Lukasz Wisniowski (CCC Team) font leur retour en tête de course. On a donc cinq échappés.

171 km

24'' d'avance pour le duo de tête sur le peloton. On va sans doute attendre le trio en contre...

172 km 

Un trio est sorti en chasse du duo 100% français et le peloton semble se relever...

173 km

Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale) et Stéphane Rossetto (Cofidis) sont les premiers à prendre quelques mètres d'avance mais on ne laisse pas faire avec les CCC Team qui réagissent.

Rossetto - Getty Images
174 km 

D'entrée, ça attaque... Mais le peloton ne laisse pas partir de suite.

174,5 km

C'EST PARTI POUR CETTE 16E ETAPE DU TOUR DE FRANCE !!! Tracé autour de Nîmes, cet opus devrait sourire aux sprinteurs, à moins d'être surprises par des bordures ou de courageux bardoueurs...

13:32 

Le départ réel a été légèrement repoussé. Sans doute dû à des problèmes mécaniques dans le défilé...

13:32

PINOT : "IL VA FALLOIR COURIR A L'AVANT"

Vidéo - Pinot : "Il va falloir courir à l'avant"

01:18
13:27

Transparent depuis le départ du Tour à Bruxelles, Wilco Keldermann (Sunweb) n'a pas pris le départ de cette 16e étape. Un équipier de moins pour Michael Matthews. L’équipe Sunweb annoncé le forfait de son coureur, gêné par des douleurs dorsales. "Il s’avère que mon corps ne réagit pas comme je l’aurais souhaité", a commenté le Néerlandais qui avait subi une lourde chute sur le Tour de Catalogne, à l’origine de ses problèmes physiques persistants.

13:25

GRELLIER : "PAS DIT QU'ON AIT UNE ARRIVEE MASSIVE"

Vidéo - Grellier : "Ce n'est pas dit qu'on ait une arrivée massive"

01:31
13:20 

Le départ fictif vient d'être donné, devant les arênes de Nîmes. C'est parti pour 5,6km de défilé...

 

Il fait un temps magnifique aujourd'hui sur la région du Gard mais la chaleur a fait son retour avec 38° sur Nîmes.

 

BARGUIL : "PLUS DU STRESS QUE DES BORDURES"

Vidéo - Barguil : "Plus du stress que des bordures"

00:58
 

Les étapes en ligne en boucle, avec arrivée et départ dans la même ville, ne sont pas légion dans le Tour de France. La première avait eu lieu il y a 80 ans, en 1939 autour de Monaco. Et, avant cette édition 2019 qui en compte deux (Nîmes-Nîmes arrive après Bruxelles-Bruxelles, lors du Grand Départ en Belgique), la dernière datait d'il y a treize ans, avec un parcours tracé en 2006 de part et d'autre du Rhin autour de Strasbourg, où le Picard Jimmy Casper s'était imposé au sprint.

 

Impressionnant dans les Pyrénées, Thibaut Pinot a la cote à l'entame de cette dernière semaine. Alors qu'il n'est même pas encore sur le podium provisoire de ce Tour, certains l'installent même dans le rôle du nouveau favori. C'est dire s'il a marqué les esprits au Tourmalet et au Prat d'Albis. L'intéressé ne s'en offusque pas mais ne revendique rien. Au contraire.

 

Leader surprise de la Grande Boucle après quinze jours de course, Julian Alaphilippe continue de clamer qu'il ne se projette pas au-delà du lendemain, dans la défense du maillot jaune. Mais ce lundi, le Français de 27 ans s'est dit prêt pour les étapes des Alpes, qu'il a reconnues, et a admis une évolution dans son rapport au paletot doré, à six jours du dénouement du 106e Tour.

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 16e étape du Tour de France 2019 tracée autour de Nïmes (177km).

--

LE PROFIL DE L'ETAPE :

Les sprinteurs ont une dernière opportunité de s'illustrer avant Paris, lors de la 16e étape ce mardi, entre Nîmes et... Nîmes (177 km). Vont-ils la saisir, dans la chaleur du Gard (37°C annoncés) ? Le départ fictif doit être donné à 13h20, le départ réel est prévu pour 13h30.

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Pont du Gard et sprint massif avant les Alpes ?

01:05
-- 

LA STAT : 100%

L'étape du jour, la 16e de ce Tour, va se dérouler entièrement dans le département du Gard : Nîmes-Nîmes, une boucle de 177 km.

--

Le résumé de la 15e étape :

Vidéo - Yates se régale, Pinot emballe, Alaphilippe coince : Le résumé de la 15e étape

07:08
--

LE TOP 20 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) en 61h00'22"

2. Geraint Thomas (Ineos), +1'35"

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), +1'47"

4. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 1'50"

5. Egan Bernal (Ineos), +2'02"

6. Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe), +2'14"

7. Mikel Landa (Movistar), +4'54"

8. Alejandro Valverde (Movistar), +5'00"

9. Jakob Fuglsang (Astana), +5'27"

10. Rigoberto Uran (EF Education First), +5'33"

11. Richie Porte (Trek-Segafredo), +6'30"

12. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), +7'22"

13. Nairo Quintana (Movistar), +8'28"

14. Roman Kreuziger (Dimension Data), +11'04"

15. Dan Martin (UAE Emirates), +11'39"

16. Guillaume Martin (Wanty-Gobert), +13'42"

17. Fabio Aru (UAE Emirates), +14'15"

18. David Gaudu (Groupama-FDJ), +14'31"

19. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), +27'12"

20. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), +28'25"

Julian Alaphilippe lors de la 12e étape du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), avec 284 points

2. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 191 pts

3. Michael Matthews (Sunweb), 187 pts

4. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 184 pts

5. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), 148 pts

Peter Sagan lors du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

1. Egan Bernal (Team INEOS), en 61h02'24''

2. David Gaudu (Groupama-FDJ), +12'29"

3. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), +33'16"

4. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +45'26''

5. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), +49'16"

Egan Bernal lors du contre-la-montre individuel du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

1. Tim Wellens (Lotto-Soudal), avec 64 points

2. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 50 pts

3. Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), 37 pts

4. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), 33 pts

5. Gulio Ciccone (Trek-Segafredo), 30 pts

Tim Wellens (Lotto-Soudal), porteur du maillot à pois au soir de la 3e étape du Tour de France 2019
--

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR EQUIPES :

1. Movistar, en 183h28'20''

2. Trek-Segafredo, +30'45"

3. Ineos, +30'54"

4. Groupama-FDJ, +36'22"

5. Jumbo-Visma, +49'41"

Team Movistar (Tour de Francia 2019)
0 commentaire