Getty Images

"On est là où on voulait être" : Pour Pinot, ça ne pouvait pas beaucoup mieux se passer

"On est là où on voulait être" : Pour Pinot, ça ne pouvait pas beaucoup mieux se passer

Le 07/07/2019 à 19:35Mis à jour Le 07/07/2019 à 19:49

TOUR DE FRANCE – Thibaut Pinot et la Groupama-FDJ n’ont pas déçu, dimanche. Et c’est rien de le dire. Huitième du chrono par équipes organisé dans les rues de Bruxelles, l’équipe française a vu son travail récompensé. Et elle a fait mieux que limiter les dégâts pour son leader, qui attend la suite avec gourmandise.

A l'heure de chercher les gagnants et les perdants du contre-la-montre par équipes bruxellois, il n'est pas la peine de se gratter trop longtemps la tête pour ranger Thibaut Pinot dans la catégorie qui lui sied : le Français fait clairement partie des vainqueurs du jour. Non, la Groupama-FDJ n'a pas gagné. Mais l'équipe française s'est classée à une probante 8e place. Un rang d'autant plus satisfaisant qu'il est accompagné d'un débours de 32 petites secondes sur les vainqueurs du jour, la Jumbo-Visma. Et, surtout, de 12 sur l'ogre Ineos. Bref, la difficulté a été parfaitement avalée par Thibaut Pinot and co.

Vidéo - L'équipe Groupama-FDJ a été très solide et Pinot est déjà dans le coup

02:35

A portée de fusil des co-leaders de l’ex-Sky, Geraint Thomas et Egan Bernal, le natif de Lure possède l'avantage de devancer les autres et notamment Romain Bardet qui, sans avoir raté son chrono avec AG2R La Mondiale, ne l'a pas forcément réussi. Bref, le week-end se termine bien. La semaine peut commencer dans la sérénité. Et cela n'a pas grand-chose à voir avec le hasard. L'équipe de Marc Madiot a bossé pour en arriver là.

" On a bien placé Thibaut"

"Il y a beaucoup de satisfaction. On a construit (ce résultat), et ça donne une bonne dynamique", a confié le boss de la formation française. "On fait carton plein, on est là où on voulait être, même presque mieux. Cela fait longtemps qu'on travaille sur le matériel, sur l'entraînement, sur le recrutement, mais on avait tout de même besoin de le valider sur le terrain." Dimanche, ça a été réussi à 100%, avec deux petites contrariétés tout de même : David Gaudu s'est retrouvé les fesses à terre à la sortie du dernier virage. Matthieu Ladagnous l'avait précédé. Résultat des courses : Plaie à la main gauche et bobos ailleurs pour le premier nommé. Traumatisme de la main et du genou droits, plus doigt luxé, pour le second.

Vidéo - A 32 secondes de Jumbo, la Groupama-FDJ et Pinot ont signé un beau chrono

02:41

Interrogé à l'arrivée, Thibaut Pinot n'a pas dit autre chose que Marc Madiot, même s'il n'a pas oublié de remercier Stefan Küng, triple champion de Suisse du chrono qui n'a pas désavantagé la Groupama-FDJ ce dimanche sur les routes bruxelloises. "On savait que si on exécutait parfaitement ce qu'on avait dit, on ne serait pas loin, a confié Küng dans des propos rapportés par L'Equipe. On a respecté le plan, je suis très content de mon équipe. J'avais confiance en mes copains car on a fait de bons entraînements. On n'a pas fait d'erreurs, c'est ça le plus important. On a bien placé Thibaut."

"On savait très bien où on se situait. On avait une équipe homogène, et on avait bien bossé, a renchéri Pinot. Tout le monde nous voyait perdre une minute. On sentait qu'on était dans l'allure. C'était inespéré pour beaucoup de gens mais pour nous, on savait qu'on était capables de réaliser une belle perf". Avant d'ajouter, en gourmand et alléchant : "Ce Tour part très bien. Je suis impatient d'arriver chez moi." Ce sera jeudi. A La Planche des Belles Filles. Pas la peine de lui demander ce qu'il a derrière la tête.

0
0