AFP

Fuglsang accuse Pinot et Alaphilippe d'avoir profité de l'aspiration d'une moto

Fuglsang accuse Pinot et Alaphilippe d'avoir profité de l'aspiration d'une moto

Le 13/07/2019 à 20:33Mis à jour Le 14/07/2019 à 13:48

TOUR DE FRANCE : Candidat à la victoire finale, Jakob Fuglsang accuse Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot d'avoir bénéficié de l'aide d'une moto dans l'ultime ascension, la Côte de la Jaillière. Le maillot jaune n'a pas tardé à répondre au Danois. Non sans ironie…

Mauvais perdant, Jakob Fuglsang ? Le Danois a reproché aux Français Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot d'avoir profité de l'aspiration d'une moto ce samedi en fin d'étape, quand les deux Français ont attaqué dans les derniers mètres de l'ultime ascension du jour, ce samedi.

Vidéo - Comment Alaphilippe et Pinot ont dynamité la course dans la dernière difficulté

01:05
" On a posé nos vélos dessus et on a attaqué en moto, c'était plus facile"

"Je n'arrive pas à suivre parce que les deux Français ont suivi la moto au sommet" de la côte de la Jaillère, là où Pinot et Alaphilippe ont produit leur attaque décisive, ose affirmer le leader d'Astana à TV Sport 2, la télévision danoise. "Même si on menait le groupe de derrière, on ne pouvait pas les rattraper. On pouvait voir qu'ils ont giclé derrière la moto (...) J'aurais dû me placer plus près d'eux (mais) ils ont pris quelques secondes", a ajouté le lauréat de Liège-Bastogne-Liège qui a fait beaucoup rouler son équipe en fin d'étape.

Les principaux intéressés n'ont pas tardé à réagir après avoir eu vent des accusations de Fuglsang. Non sans ironie. Julian Alaphilippe a été le premier à dégainer avant de réfuter l'idée qu'il avait pu bénéficier d'une éventuelle aspiration : "Oui, on a posé nos vélos dessus et on a attaqué en moto, c'était plus facile. On n'a pas roulé derrière la moto, on était juste à fond derrière Thomas De Gendt." Les images de leur attaque semblent donner raison au maillot jaune.

Vidéo - Pinot : "Fuglsang et la moto ? Là-dessus, je suis tranquille"

01:47
0
0