02/09/20 - 13:20
Terminé
Gap - Privas
0km
?km
Tour de France • Etape5
avant-match

Gap - Privas

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 2 septembre 2020 et débute à 13:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
19:15 

172 hommes à l'avant, ça en fait du monde... le trait d'humour de Thomas De Gendt.

19:00

Pas d'échappée, un manque de respect ?

Vidéo - Le débat des RP : Les coureurs ont-ils respecté le Tour mercredi ?

03:31
18:41

La réaction de nos consultants, au sujet de l'erreur d'Alaphilippe... et, surtout, de son équipe ?

Vidéo - Alaphilippe n'est plus en jaune : "Une faute professionnelle de son équipe", pour J.Durand

02:40
18:40

LA FAUTE D'ALAPHILIPPE EN IMAGES

Le moment où Alaphilippe a saisi le bidon qui lui a valu de perdre son maillot jaune.

Vidéo - 17 km de l'arrivée : le moment fatal où Alaphilippe a récupéré un bidon

00:30
18:15 

ALAPHILIPPE PERD LE MAILLOT JAUNE SUR TAPIS VERT

Julian Alaphilippe perd son maillot jaune, à la suite d'une pénalité de 20 secondes due à un ravitaillement effectué dans les vingt derniers kilomètres. Le puncheur français de la Deceuninck-Quick Step passe 16e du classement général, à 16 secondes du nouveau leader, Adam Yates (Mitchelton-Scott).

FINISH

Victoire de Wout van Aert (Jumbo-Visma) devant Cees Bol (Sunweb, 2e). Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step, 3e) saute Peter Sagan (Bora-Hansgrohe, 4e) sur la ligne. Il lui prend au passage le maillot vert.

Vidéo - A point nommé, Van Aert a sauté Bol sur la ligne : l'arrivée de la 5e étape

02:43
500 M 

Bol a encore deux équipiers devant lui. Van Aert est dans sa roue.

1 km 

La Sunweb est bien en ligne, à la flamme rouge. Sagan est en 10e position. Stuyven à ses côtés.

1,5 km

Michael Schär attaque. Il est vitre repris. Elia Viviani est quant à lui distancé.

2 km 

A 2000 mètres de la ligne, ce sont la Lotto Soudal et la Sunweb qui sont en tête de peloton.

3 km 

La Sunweb est bien en place, pour Bol.

3,5 km 

"Kwiato" roule pour son leader. Ewan est bien placé. Sagan également.

4 km

Sonny Colbrelli ne gagnera pas aujourd'hui. Il est lâché.

4 km 

Ineos-Grenadiers guide le peloton, sur un rythme élevé mais plus effréné.

4,5 km 

Peter Sagan est bien positionné, aux alentours de la 20e place et protégé du vent.

5 km 

Marc Hirschi, 2e de la 2e étape, est annoncé distancé.

5 km 

Mollema a réintégré le peloton. Il tire la langue mais n'est plus dans le vent. Rolland et Pozzovivo sont aussi mal placés.

6 km 

Tony Martin remonte ses leaders, pour la Jumbo-Visma. Derrière, Bauke Mollema (Trek - Segafredo) est piégé dans une cassure, mais l'effort de la Ineos-Grenadiers n'est pas poursuivi.

7 km 

La Groupama-FDJ de Thibaut Pinot est loin dans la file. Mais cela ne casse pas.

8 km

La formation britannique semble tenter de former une bordure, mais le vent n'est pas propice à cela.

9 km 

Ineos-Grenadiers étire le peloton. Bernal bien calé dans la roue de Kwiatkowski et Rowe.

10 km

Toujours rien à signaler à dix kilomètres de l'arrivée. Les équipes des bolides restent en embuscade, derrière celles des prétendants au maillot jaune.

12 km 

Le sprint promet d'être d'autant plus houleux qu'aucun coureur n'a eu à puiser dans ses réserves pour se trouver là, en position de jouer la gagne.

13 km 

Les trains d'équipes de sprinteurs et de candidats au sacre jouent des coudes à l'avant d'un peloton pas encore à fond.

15 km 

Changement de vélo pour Mads Pedersen.

16 km

Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) passe en tête, au sommet de la Côte de Saint-Vincent-de-Barrès. Il récolte un deuxième point durant cette étape pour le classement du meilleur grimpeur, qu'il domine avec 23 unités, contre 12 pour Michael Gogl (NTT).

16 km 

Cosnefroy se porte à l'avant pour consolider son maillot à pois.

17 km

Alaphilippe se saisit d'un bidon. Un ravitaillement dans les 20 derniers kilomètres qui n'est pas réglementaire. Mise à jour : il sera sanctionné de 20 secondes à l'issue de la course, perdant ainsi le maillot jaune.

Vidéo - 17 km de l'arrivée : le moment fatal où Alaphilippe a récupéré un bidon

00:30
17 km 

Aucune équipe ne tente de mettre en difficulté les sprinteurs les moins à l'aise quand la route s'élève.

18 km 

Carapaz est de retour dans le peloton, qui est au pied de la Côte de Saint-Vincent-de-Barrès (4e catégorie - 2,7 km à 4,2%).

20 km

Les coureurs attaquent les 20 dernières bornes groupés. Il n'y a pas eu d'échappée.

21 km 

Sivakov attend Carapaz, dans la file de voitures.

22 km

Crevaison de Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers). Le changement de roue arrière est effectué rapidement.

23 km 

Castroviejo accélère pour Ineos-Grenadiers.

25 km 

Ce sont les équipes de candidats à la victoire finale qui sont les plus représentées, à l'avant du peloton, au sein duquel Kuss fait son retour.

26 km 

La Ineos-Grenadiers remonte également.

28 km 

La Jumbo-Visma, bien en ligne, protège Roglic sur la gauche de la route. Pendant que Kuss revient, dans la file des voitures.

29 km

Vent de face et donc pas de risque de bordure, sur cette portion du parcours. Kuss est à une quarantaine de secondes de la tête du peloton.

30 km 

Autour d'Astana de prendre le contrôle des opérations, avec Alexey Lutsenko, en protection de Miguel Angel Lopez.

32 km 

La Bora-Hansgrohe est très bien organisée, autour de Peter Sagan.

33 km 

William Bonnet (Groupama-FDJ) roule en tête de peloton. Il est relayé par son coéquipier Valentin Madouas.

34 km

Chute de Sepp Kuss. Le grimpeur de l'équipe Jumbo-Visma repart, râpé sur le côté gauche.

36 km

C'est à la sortie de la "ville du nougat" que le vent pourrait être capricieux.

36 km 

Movistar prend les commandes du peloton dans la traversée de Montélimar.

37 km

Le peloton s'étire, le rythme s'accélère progressivement.

40 km 

La Groupama-FDJ pointe le bout de son nez en tête de peloton.

43 km 

Retour de Poels, pourtant bien mal en point. C'est dire si les hostilités ne sont pas déclenchées.

44 km 

La journée tranquille se poursuit.

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) in the peloton during stage 5 of the 2020 Tour de France
45 km 

La Cofidis remonte. NTT dicte le rythme.

47 km

Wout Poels, qui s'est fracturé une côte lors de la première étape, est distancé.

48 km 

Gibbons est toujours en première position, devant la Bahrain-McLaren.

51 km 

Gibbons (NTT) ouvre la route, dans la descente de cette côte de 4e catégorie. Il ne s'emploie pas.

53 km

Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) passe en tête du Col de Serre Colon (4e catégorie) et empoche un point de plus au classement du meilleur grimpeur, qu'il domine maintenant avec 22 unités. Son dauphin, Michael Gogl (NTT), en compte 12.

54 km 

Cela grimpe "piano". Encore un kilomètre d'ascension.

55 km

Benoot, hier, s'est fait une belle frayeur.

Vidéo - Tiesj Benoot s'est fait peur : Le Belge a chuté sur un rail de sécurité

00:56
55 km 

Bien en bloc à l'avant du peloton : la Bora-Hansgrohe, la Movistar, la Jumbo-Visma et la Bahrain-McLaren. Au contraire, Tiesj Benoot (Sunweb) est à l'arrière.

55 km 

Le peloton est dans cette bosse de 4,1 km à 3,7%.

56 km

Deceuninck-Quick Step a fait la majeure partie du travail, en tête de ce peloton bien calme depuis Gap.

58 km

Les coureurs seront au "sommet" du Col de Serre Colon (4e catégorie) dans cinq bornes.

60 km

Le vent souffle à hauteur de 25 km/h. Il n'est pas de côté, mais il le sera par portions.

62 km 

La Jumbo-Visma est plus vigilante qu'Ineos-Grenadiers, en cette traversée du village de Taulignan. Mais le rythme est toujours le même : tout juste soutenu.

63 km 

Pinot est en deuxième ligne d'un peloton groupé et qui prend allègrement toute la largeur de la route.

65 km 

L'équipe Ineos n'est pas à l'avant du peloton. La formation britannique n'estime visiblement pas que le risque de bordures est prégnant.

68 km 

La Bora-Hansgrohe prend un relais... timide. Le peloton reste très compact.

70 km 

Les coureurs sont à 70 bornes de Privas, groupés, comme ils le sont depuis Gap.

75 km

Egan Bernal, pour la passe de deux ? Cela passe, aussi, par une bonne gestion de la plaine.

Vidéo - Bernal, prophète en son pays

01:56
76 km

Au sujet du vent, Luke Rowe a déclaré avant l'étape que celui-ci ne faisait "pas peur" à l'équipe Ineos-Grenadiers d'Egan Bernal, qui pourrait chercher à en "tirer avantage".

77 km

C'est l'heure du ravito pour le peloton, au complet.

77 km

Le mistral pourrait débrider la course. Il n'est pas bien violent, mais il peut contribuer à faire monter la tension dans le peloton.

78 km

La Bahrain-McLaren et la Movistar sont à l'avant du peloton. La route monte légèrement et le peloton prend toute la largeur de la route.

79 km

Giacomo Nizzolo a déclaré à notre micro n'avoir "pas bien dormi hier soir". Le sprinteur de la NTT a peut-être eu le temps de se refaire la cerise, depuis le début de cette étape très calme.

80 km 

La longueur du relais de Bob Jungels tutoie les 50 bornes. Qui dit mieux ?

Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) emmène le peloton, lors de la 5e étape du Tour de France
82 km

Bennett échangerait sans doute ce "succès" avec un plus prestigieux, dans 82 km à Privas. Mais il a la possibilité d'empocher les deux.

83 km

30 kilomètres avant le Col de Serre Colon (4e catégorie - 4,1 km à 3,7%).

88 km

Voici le protocole sanitaire mis en place sur ce Tour de France.

Vidéo - Comment le Tour de France a été rendu possible, malgré le COVID

02:15
92 km  

Le peloton est toujours aussi étiré, mais toujours aussi tranquille.

96 km

41.58 km/h de moyenne, après deux heures de course.

97 km 

La Movistar est aussi bien placée dans ce peloton qui n'est secoué par aucune attaque.

100 km 

Plus que 100 bornes à parcourir dans cette 5e étape, dépourvue d'échappée. La Deceuninck-Quick Step continue de contrôler les opérations.

102 km

Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années. N'est-ce pas ? Tadej Pogacar (1er), Sergio Higuita (4e) et Marc Hirschi (5e) figurent dans le "Top 5" des coureurs les plus jeunes de ce Tour de France 2020 et dans celui du maillot blanc, après 4 étapes.

103 km

Sam Bennett a été flashé 67.4 km/h lors de son sprint intermédiaire victorieux. "Not too bad" comme dirait Novak Djokovic.

106 km 

Jungels régule toujours le rythme. L'enjeu semble, seulement, de ne pas arriver trop tard à Privas.

111 km 

Ryan Gibbons (NTT) est en deuxième position, dans la roue de Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step). Respectivement pour favoriser les desseins de Giacomo Nizzolo et Sam Bennett. Lotto Soudal (Ewan), Sunweb (Bol) et Bora-Hansgrohe (Sagan) sont aussi à l'avant.

115 km 

Pinot est en queue de groupe, avec Bonnet pour garde du corps, juste devant LL Sanchez.

Thibaut Pinot.
118 km 

Bob Jungels se charge d'ouvrir la route, avec 171 coureurs dans la roue et sans à-coups.

120 km

On l'a vu rétrograder dans les derniers hectomètres de la 4e étape : Egan Bernal est-il en méforme ? Le tenant du titre va-t-il monter en puissance ? Nos consultants en débattent en décryptant le final de l'étape d'hier.

Vidéo - La palette à Jacky : Bernal a-t-il déjà affiché ses limites ?

03:23
123 km

Le peloton s'étire dans cette descente sur une route large. Il fait beau et le vent est trop faible pour avoir un impact sur la course. Pour l'instant...

126 km 

Deceuninck-Quick Step, CCC, Lotto Soudal et Bora-Hansgrohe impriment un rythme un peu plus important, en tête de peloton. Il n'y a toujours pas de tentative d'échappée, depuis celle, rapidement avortée, de Kasper Asgreen en début de course.

130 km

CLASSEMENT PAR POINTS MIS À JOUR

Après ce sprint intérmédiaire, Sam Bennett compte 7 points d'avance sur Peter Sagan en tête du classement par points. Il y en aura jusqu'à 50 à prendre à l'arrivée à Privas.

1. Sam BENNETT (Deceuninck-Quick Step) : 103 points

2. Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe) : 96 points

3. Alexander KRISTOFF (UAE Emirates) : 90 points

133 km 

Pas d'attaque dans la foulée de ce sprint. Peloton toujours groupé.

135 km

SPRINT INTERMÉDIAIRE

Sam Bennett remporte le sprint intermédiaire de L'Epine et inscrit 20 points. Son coéquipier chez Deceuninck-Quick Step, Michael Morkov, passe en 2e position, juste devant Caleb Ewan. L'Irlandais prend la tête du classement par points à Peter Sagan (4e). Mais à l'arrivée à Privas, la hiérarchie pourrait être à nouveau bouleversée.

1. S. Bennett : 20 points

2. Morkov : 17 points

3. Ewan : 15 points

4. Sagan : 13 points

5. Coquard : 11 points

6. Kristoff : 10 points

7. Trentin : 9 points

8. Bonifazio : 8 points

9. Oss : 7 points

10. Viviani : 6 points

11. Laporte : 5 points

12. Nizzolo : 4 points

13. Oliveira : 3 points

14. Barthe : 2 points

15. Kluge : 1 point

136 km 

Trentin également, est bien placé, dans la roue de son compatriote, le champion d'Europe Nizzolo.

136 km 

Sagan, Bennett, Nizzolo, Viviani, Coquard, Kristoff, Ewan... ils sont à l'avant, prêts à accélérer, à un kilomètre de la ligne matérialisant le sprint intermédiaire.

137 km 

Pogacar est derrière le peloton. Mais pas d'inquiétude pour le maillot blanc, qui revient tranquillement.

138 km

Moyenne de la première heure : 38.82 km/h. Une moyenne basse, à l'aune du profil, plutôt descendant, de ce début de parcours.

138 km 

Toujours pas d'accélération en tête de peloton.

140 km

Cinq kilomètres avant le sprint intermédiaire. Pour rappel, Sagan (83 points), S. Bennett (83 points) et Kristoff (80 points) sont dans un mouchoir.

142 km

Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrrohe), amuse la galerie. Un symbole de l'ambiance qui règne dans le peloton depuis le début de la 5e étape. Son équipe va cependant avoir un peu de travail avec le sprint intermédiaire de L'Epine, dans 7 km.

Lukas Pöstlberger amuse la galerie en tête de peloton, lors de la 5e étape du Tour de France 2020
145 km 

Les coureurs arrivent au terme d'un faux plat descendant d'une trentaine de bornes. La route va se redresser pour le sprint intermédiaire qui interviendra dans dix kilomètres.

151 km

Romain Bardet n'a pas perdu de temps sur les principaux candidats à la victoire finale, hier lors de la 4e étape. Mais peu de projecteurs se tournent vers lui, comme "Dadou" l'illustre par un dessin, sur Eurosport 1.

158 km

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) se sustente et bavarde avec Elia Viviani (Cofidis).

Peter Sagan | Tour de France 2020
160 km

Rappel du profil du jour, avec un sprint intermédiaire à effectuer dans 25 bornes.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : Des bosses, un faux-plat montant pour finir mais... un sprint quand même?

00:52
163 km 

C'est toujours très calme, à l'avant du peloton. Comme à l'arrière, où Pinot se fait ausculter l'épaule droite, au niveau de la voiture médicale. Changement de pansement, semble-t-il.

165 km

Guillaume Martin, 3e de l'étape hier et 5e du classement général, a fait le plein de confiance, plaçant une belle attaque dans le final avant d'avoir encore la force de sprinter. Il aurait eu des regrets s'il n'avait rien tenté. Il nous l'a expliqué ce midi au départ à Gap.

Vidéo - Martin : "J’ai eu les moyens d’attaquer et de sprinter, c’est très positif"

01:04
168 km

Caleb Ewan et Sam Bennett sont hilares, au coeur du peloton. L'Australien a sauté l'Irlandais sur la ligne, avant-hier. Revanche ce mercredi ?

172 km 

L'ambiance au sein du peloton en un mot : discussion. D'un commun accord, les 172 coureurs du Tour s'octroient un peu de tranquillité.

174 km 

De Gendt reprend son tempo de sénateur.

176 km 

Andre Greipel, marqué par une chute, est en queue de peloton.

177 km 

La Bora-Hansgrohe reprend De Gendt et Asgreen, qui ont au sein de leurs équipes respectives les deux premiers du dernier sprint massif (Ewan et S. Bennett). Drôle de début de course.

178 km

Attaque tranchante de Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step). Thomas De Gendt (Lotto Soudal) le prend en chasse. Cela envoie des watts.

Kasper Asgreen a attaqué au début de la 5e étape du Tour de France... avant de, rapidement, rentrer dans le rang
179 km  

La course commence par une petite portion montante, avant une trentaine de bornes de faux plat descendant.

180 km 

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) dicte le rythme, modéré, du peloton.

181 km 

Le peloton prend toute la largeur de la course et roule très lentement.

182 km 

Et attaque de... personne, dès le baisser du drapeau effectué par Christian Prudhomme. Les échappées vouées à l'échec des premiers jours de course semblent avoir découragé les baroudeurs.

13:19 

C'est parti pour la 5e étape du Tour de France 2020, entre Gap et Privas (183 km).

13:15 

L'échappée pourrait avoir du mal à se dessiner dans les portions en faux plat descendant du début de course... s'il y a beaucoup de candidats à l'escapade. Ce qui n'est pas gagné.

13:10

C'est parti pour 3,5 km de défilé dans les rues de Gap.

13:10

Coquard revanchard... sur un potentiel sprint susceptible de mieux lui convenir.

Vidéo - Coquard revanchard : "A Sisteron, je n'ai pas fait un bon sprint"

01:13
13:09

Et si le vent jouait un rôle dans le final du jour ?

13:00

Un virage à près de 90 degrés sous la flamme rouge, un rond point à 250 mètres de la ligne : le final est très "technique".

12:56

Thibaut Pinot a terminé dans le temps du vainqueur, Primoz Roglic, mardi, lors de la première arrivée au sommet de ce Tour de France. Rassurant ?

Vidéo - Le débat des RP : Thibaut Pinot s'est-il rassuré ?

03:53
12:55

Avant, peut-être, de lever les bras ?

12:51

Bryan Coquard a terminé deux fois deuxième d'une étape du Tour de France, devancé par Andre Greipel sur les Champs en 2015, et battu à la photo-finish par Marcel Kittel en 2016 à Limoges. Le premier bouquet est-il pour cette année ?

12:49

La hiérarchie est claire, au sein de l'équipe Israel Start-Up Nation : Hugo Hofstetter est le sprinteur désigné, avec Andre Greipel pour lanceur de luxe.

Vidéo - Hofstetter : "Andre (Greipel) est là pour m'aider"

02:32
12:40

Début du défilé dans les rues de Gap dans une demi-heure.

12:33 

Bonjour à tous, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 5e étape du Tour de France 2020, entre Gap et Privas (183 km). Départ fictif à 13h10, réel prévu pour 13h20.

The yellow jersey Julian Alaphilippe (Deceuninck-QuickStep) ahead of stage 4 of the 2020 Tour de France
 

LE PROFIL DE L'ÉTAPE

Des petites bosses, un faux plat pour finir et surtout peu d'occasions pour les bolides de s'illustrer sur ce Tour de France : cela sent le sprint à Privas.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : Des bosses, un faux-plat montant pour finir mais... un sprint quand même?

00:52
 

LE RÉSUMÉ DE LA 4E ÉTAPE EN VIDÉO

Hier, mardi, Roglic a joué au sprinteur des montagnes. Alors que ce mercredi, ce sont les grosses cuisses, les "vrais", qui devraient avoir l'occasion de s'illustrer. Voici le résumé de la 4e étape, avant de se plonger dans la 5e.

Vidéo - Premier coup de semonce de Roglic : le résumé de la 4e étape

04:17
 

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GÉNÉRAL

Julian Alaphilippe a conservé le maillot jaune, mardi à Orcières-Merlette, à l’issue d’une première arrivée au sommet pauvre en suspense. Primoz Roglic, en s’imposant, a pris place en 3e position. L’étape du jour est peu propice à un bouleversement de ce classement.

1. Julian ALAPHILIPPE (Deceuninck-Quick Step)

2. Adam YATES (Mitchelton-Scott), à 4"

3. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma), à 7"

4. Tadej POGACAR (UAE Emirates), à 11"

5. Guillaume MARTIN (Cofidis), à 13"

6. Egan BERNAL (Ineos-Grenadiers), à 17"

7. Tom DUMOULIN (Jumbo-Visma), m.t.

8. Esteban CHAVES (Mitchelton-Scott), m.t.

9. Nairo QUINTANA (Arkéa-Samsic), m.t.

10. Miguel Angel LOPEZ (Astana), m.t.

Six autres coureurs sont à 17" d’Alaphilippe : Pinot, Bardet, Mollema, Porte, Landa et Uran.

Julian Alaphilippe im Gelben Trikot bei der Tour de France
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS

Ce sera l’un des enjeux du jour : qui portera le maillot vert, ce mercredi soir, à Privas ? Peter Sagan l’aura sur les épaules en début de course, mais seulement grâce à son classement général, meilleur que celui de Sam Bennett, qui détient le même nombre de points que lui. Alexander Kristoff, lauréat de la première étape, les suit de près.

1. Peter SAGAN (Bora-Hansgrohe) : 83 points

2. Sam BENNETT (Deceuninck-Quick Step) : 83 points

3. Alexander KRISTOFF (UAE Emirates) : 80 points

4. Matteo TRENTIN (CCC) : 61 points

5. Giacomo NIZZOLO (NTT) : 51 points

Peter Sagan | Tour de France 2020
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES

Distancé dans le final de la 4e étape, Marc Hirschi cède le maillot blanc à Tadej Pogacar, un prétendant sérieux à la victoire dans le classement relatif à ce paletot. Tout comme l’est son dauphin, Egan Bernal.

1. Tadej POGACAR (UAE Emirates),

2. Egan BERNAL (Ineos-Grenadiers), à 6"

3. Enric MAS (Movistar), à 15"

4. Segio HIGUITA (EF), à 34"

5. Marc HIRSCHI (Sunweb), à 34"

Tadej Pogacar, white jersey - Tour de France 2020, stage 4 - Getty Images
 

LE TOP 3 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE

Un certain Primoz Roglic débarque sur le podium provisoire de la course aux pois…

1. Benoît COSNEFROY (AG2R La Mondiale) [PHOTO] : 21 points

2. Michael GOGL (NTT) : 12 points

3. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) : 10 points

Team AG2R La Mondiale rider France's Benoit Cosnefroy rides
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR ÉQUIPES

L'équipe EF a pris les commandes de ce classement mardi, à l'issue de la 4e étape. Quatre de ses coureurs (Uran, Carthy, Martinez, Higuita) ont terminé dans le Top 30, à moins de 30 secondes du vainqueur. Mais aucun dans le Top 10.

1. EF,

2. Trek Segafredo, à 32"

3. Jumbo-Visma, à 40"

4. Bahrain-McLaren, à 1’51"

5. Ineos-Grenadiers, à 2’13"

Rigoberto Uran (EF) devant le duo de la Trek - Segafredo - composé de Bauke Mollema et Richie Porte -, et Romain Bardet (AG2R La Mondiale), lors de la 4e étape du Tour de France - 01/09/2020