15/09/20 - 13:20
Terminé
La Tour-du-Pin - Côte 2000
0km
?km
Tour de France • Etape16
avant-match

La Tour-du-Pin - Côte 2000

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 15 septembre 2020 et débute à 13:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
18:55 

Merci d'avoir suivi cette 16e étape en notre compagnie ! On se retrouve demain sur les routes d'une nouvelle belle journée sur le Tour de France. D'ici là, bonne soirée sur Eurosport.fr !

18:54

Demain, mercredi, ce sera le grand jour pour les favoris. Après le redoutable col de la Madeleine (hors catégorie, 2000m), les coureurs devront se farcir le terrible col de la Loze (hors catégorie), où se situe le toit de ce 107e Tour de France (2304m). Voici le profil de la 17e étape en vidéo.

Vidéo - Le profil de la 17e étape : Madeleine - Loze, redoutable enchainement pour l'étape-reine

01:07
18:52

Voici la victoire de Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe) en vidéo.

Vidéo - Kämna la tient enfin : sa victoire en solitaire en vidéo

03:19
18:50

COSNEFROY TOUJOURS MAILLOT A POIS !

Même sans avoir inscrit le moindre point ce mardi, Benoit Cosnefroy demeure leader au classement de la montagne. Pierre Rolland est certes revenu à égalité du Normand. Mais l'Orléanais est devancé au nombre d'ascensions 1re catégorie franchies en tête. Mercredi, Cosnefroy vivra donc une 15e journée consécutive avec sa tunique blanche blanche à pois rouge. Ce sera sans doute la dernière puisque 60 points seront en jeu à la Madeleine (20) et à la Loze (40).

1. Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 36 pts

2. Pierre Rolland (BB Hotels - Vital Concept), 36 pts

3. Tadej Pogacar (UAE Emirates), 34 pts

4. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), 33 pts

5. Nans Peters (AG2R La Mondiale), 32 pts

17:54

LE NOUVEAU CLASSEMENT GÉNÉRAL

Primoz Roglic a donc conservé son maillot jaune et ses 40 secondes d'avance sur Tadej Pogacar à la veille de grimper le terrible col de la Loze. Quintana a perdu une place dans le top 10. Bernal est lui sorti du top 15 après avoir lâché onze nouvelles minutes.

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), à 40"

3. Rigoberto Uran (EF), à 1'34"

4. Miguel Angel Lopez (Astana), à 1'45"

5. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 2'03''

6. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 2'13"

7. Mikel Landa (Bahrain-McLaren), à 2'16''

8. Enric Mas (Movistar), à 3'15''

9. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), à 5'19"

10. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), à 5'43''

11. Guillaume Martin (Cofidis), à 6'45"

12. Alejandro Valverde (Movistar), à 6'52''

13. Damiano Caruso (Bahrain-McLaren), à 9'09''

14. Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers), à 17'23''

15. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 18'16''

16. Egan Bernal (Ineos-Grenadiers), à 19'04''

17:53

Lopez passe la ligne avec une petite seconde d'avance sur le groupe des favoris. Mais tout ce beau monde devrait être classé dans le même temps. A l'exception de Quintana, qui a lâche près d'une demi-minute.

400m 

Pogacar place un timide démarrage à 400m de la ligne. Ca ne fait pas mal à personne. Le tempo ralentit. Et Lopez place un contre !

800m 

Quintana a été distancé dès le pied de cette petite montée. Martin est toujours là lui.

1 km 

Son équipier s'est écarté. Mais le maillot blanc n'attaque pas finalement. Et c'est Jumbo-Visma qui reprend les commandes pour empêcher toute tentative !

2 km 

ATTAQUE DE POGACAR ! Le deuxième du général accélère dans la roue d'un équipier ! Le maillot jaune fait l'effort pour prendre le sillage.

2,2 km 

C'est parti pour la grimpée de Villard-de-Lans (3e catégorie, 2,2km à 7,9%) pour le peloton !

2,5 km 

Ils ne sont plus qu'une cinquantaine de coureurs dans ce peloton maillot jaune. Tous les protagonistes du général, à l'exception de Berna (13e) qui s'est déjà laissé distancer il y a bien longtemps.

6 km 

On attend désormais le peloton à Villard-de-Lans ! Il est à six kilomètres de l'arrivée, soit à quatre bornes du pied du petit coup de cul final. Pogacar va-t-il tenter de grappiller des secondes sur le maillot jaune Roglic ?

17:41

Premier Français, Warren Barguil (Arkéa-Samsic) termine à la 6e place, à 2'37'' de Kamna. Julian Alaphilipp est 10e (+2'54").

17:38

Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) prend la 2e place à 1'28''. Le Suisse Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ) complète le podium à deux minutes.

17:36

Kamna était déjà passé tout près de la gagne il y a trois jours au Puy Mary. Deuxième de la 14e étape, il avait été battu de justesse par Daniel Martinez (EF).

17:35

VICTOIRE DE LENNARD KAMNA ! Le rouleur-grimpeur allemand de 24 ans remporte en solitaire cette 16e étape à Villard-de-Lans. C'est sa première victoire sur les routes du Tour, la première aussi de sa formation Bora-Hansgrohe sur cette édition.

1 km

Kamna passe sous la flamme rouge avec 1'16'' d'avance sur Carapaz. C'est gagné pour l'Allemand !

2 km 

Début de l'ultime ascension ! Plus que deux kilomètres à 7,9% de moyenne pour Lennard Kamna. Il pourra ensuite lever les bras et signer sa première victoire sur le Tour.

4 km

Richard Carapaz, promis à la 2e place, montera quand même sur le podium à l'arrivée : il vient d'être récompensé du Prix de la Combativité.

5 km

Avec ses avant-bras posés sur le cintre, Kamna est beau à voir sur son vélo. Et son style impeccable est efficace. 57'' d'avance sur Carapaz, 1'16'' sur Reichenbach, 2'15'' sur le groupe Alaphilippe et 15'37'' sur le peloton maillot jaune.

8,5 km 

Alaphilippe et Parcher viennent d'être repris par le groupe Barguil-Sivakov, déjà relégué à deux minutes de Kamna ! Quel numéro de l'ancien vice-champion du monde espoirs.

10 km

Dix kilomètres de l'arrivée ! On ne voit pas bien ce qui pourrait priver Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe) de sa première victoire sur le Tour. L'Allemand compte 45" d'avance sur Carapaz, son premier poursuivant. Il ne cesse creuser l'écart.

11 km 

Dans le peloton, mis à part l'attaque avortée de Martin, personne ne bouge dans ce col de 1re catégorie. Il passe à deux kilomètres du sommet. Avec un débours de 14'30'' sur l'homme de tête.

15 km 

Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe) semble impérial à 15 kilomètres de l'arrivée. 25'' d'avance sous la banderole sur Carapaz.

18 km 

Kamna est en train de s'envoler ! 20'' d'avance sur Carapaz. L'Allemand fait jouer ses qualités de rouleur sur cette portion. Vu la tendance, la victoire aura du mal à lui échapper. Mais il reste encore un peu de chemin jusqu'à l'arrivée.

19 km

10'' d'avance pour Kamna sur Carapaz. On est désormais sur le Plateau du Vercors. La route est globalement en faux-plat descendant jusqu'au pied de la montée finale de Villard-de-Lans (2,2km à 8%).

20 km

LE CONTRE DE KAMNA ! Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe) a distancé Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) juste avant le sommet de la Montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte (1re catégorie) !!!

20,7 km 

Martin et Edet se sont relevés ! Le duo de Cofidis est repris par le peloton maillot jaune, toujours mené par Gesink.

21 km 

Intenable Carapaz ! Au tour de Reichenbach de perdre quelques longueurs. Seul Kamna survit dans la roue de l'Ineos. Plus que 500m d'ascension.

21,8 km

ALAPHILIPPE CRAQUE ! Alors qu'il semblait très bien, le Français lâche prise suite à une nouvelle escarmouche de Carapaz. Reichenbach et Kamna sont eux toujours là !

22,2 km

GROSSE ATTAQUE DE CARAPAZ ! Le coureur équatorien est suivi comme son ombre par Alaphilippe. Kamna et Reichenbach reviennent avec un temps de retard.

22,5 km 

Pacher profite d'un léger temps mort pour revenir sur Carapaz, Alaphilippe, Kamna et Reichenbach à deux kilomètres du sommet. La victoire va se jouer entre ses cinq hommes. Les poursuivants sont trop loin. Et le peloton est toujours pointé à 13'40''.

23 km

INCIDENT POUR KUSS ! L'Américain a perdu le contrôle de son vélo et a failli provoquer une chute dans le peloton. L'équipier de Roglic se replace auprès du maillot jaune.

23,5 km 

Victime des coups de boutoir de Carapaz, Pacher a été légèrement distancé par le quatuor de tête.

23,7 km 

Robert Gesink (Jumbo-Visma) a mis en route en tête de peloton. Toujours 20'' d'avance pour le duo Martin-Edet.

24,2 km 

Martin et Edet ont vite obtenu 20'' d'avance sur le peloton. Mais le duo ne creuse plus.

24,5 km 

Quentin Pacher a été repris par Kamna, Aaphilippe, Carapaz et Reichenbach. Ils sont 5 en tête de course. Avec 23'' d'avance sur les premiers poursuivants.

24,7 km 

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a demandé à la radio ce qu'il fallait faire. Pour l'heure, la formation du maillot jaune laisse partir Martin, qui n'est pas un danger immédiat pour Roglic.

25,4 km

ATTAQUE DE GUILLAUME MARTIN ! Le Normand, 11e du général à 6'45'', sort du peloton dans la roue de son coéquipier Nicolas Edet (Cofidis).

25,5 km 

Encore cinq kilomètres d'ascension d'ascension pour l'échappée. Pacher n'a plus qu'une poignée de secondes sur le contre.

25,8 km 

Kamna semble très fort (Bora-Hansgrohe). Il place des petites banderilles qui piquent les jambes de ses adversaires, notamment celles d'Alaphilipe qui à un temps été décroché.

26,2 km 

Quatre coureurs se détachent en contre ! Il s'agit de Kamna, Carapaz, Reichenbach et Alaphilippe. Ce quatuor n'a plus que 15'' de retard sur Pacher.

26,8 km

Attaque de Carapaz ! Le vainqueur du Giro est suivi par Kamna. Et par 7 autres coureurs. Ils ne sont plus que 9 à la poursuite de Pacher.

27 km 

Quentin Pacher commence à perdre du terrain sur ses poursuivants : plus que 35'' d'avance pour l'homme de tête.

27,5 km 

Le peloton, qui pointe à 13'30'' de la tête de course, a sérieusement accéléré. Il approche à son tour du pied de la montée.

28 km 

Ils ne sont plus que 14 dans le groupe à la poursuite de Pacher. Trentin, Anacona et Sicard ont notamment été distancés.

28,5 km 

Pendant que leur leader peine à l'arrière de la course, Castroviejo et Carapaz (Ineos-Grenadiers) ont pris les commandes du groupe de poursuite de Pacher, qui compte encore 45" d'avance.

29 km

BERNAL DISTANCÉ ! Le vainqueur sortant du Tour, 13e du général, se laisse décorcher à l'arrière du peloton, en compagnie du maillot vert Sam Bennett. Ira-t-il ainsi jusqu'à Paris ? Peut-être se réserve-t-il pour demain et jouer la gagne au col de la Loze dans une échappée...

Vidéo - Bernal de mal en pis : Le tenant du titre lâche en compagnie... du maillot vert !

00:43
30,5 km

Quentin Pacher continue de creuser ! 50'' d'avance pour le Toulousain. Et si c'était son jour ?

31 km

40'' d'avance pour Pacher ! On se regarde derrière.

31,5 km 

Quentin Pacher se présente au pied de Saint-Nizier-du-Moucherotte (1re catégorie, 11,1 km à 6,5%).

32,5 km 

Casper Pedersen (Sunweb) imprime un tempo régulier pour limiter l'écart sur Pacher. La formation allemande mise sur la carte Benoot pour la victoire du jour.

33,5 km

27'' d'avance pour Pacher sur le reste de l'échappée, qui a perdu Oss (Bora-Hansgrohe).

34,8 km

ATTAQUE DE QUENTIN PACHER ! Le puncheur toulousain bénéficie de la non-réaction de l'échappée pour creuser rapidement l'écart.

35 km 

La pente s'est redressée pour l'échappée. Et elle approche du pied de la Montée de Saint-Nizier-du-Moucherotte (1re catégorie), dernière grande difficultée de la journée, passerelle vers le Plateau du Vercors.

40 km

La vitesse moyenne est de 40,1 km/h après trois heures de course. Nous sommes pourtant dans une étape de montagne.

43 km

En attendant la prochaine ascension, l'écart continue de grandir : 12'35'' en faveur de l'échappée, qui se jouera la victoire à Villard-de-Lans.

50 km 

100. Si Mikel Nieve (Mitchelton-Scott) s'impose à Villard-de-Lans, il deviendrait le 100e coureur à détenir une victoire étape dans chacun des trois Grands Tours. Le Basque a déjà remporté trois étapes sur le Giro (2011, 2016 et 2019). Et une sur la Vuelta (2010). Ca s'annonce néanmoins compliqué pour le coureur de 36 ans : il a lâché beaucoup d'énergie pour revenir sur l'échappée.

53 km

Même si l'écart est très conséquent entre l'échappée et le pelotn (11'20''), Warren Barguil ne peut pas espérer remonter la moindre place au général. Le Breton, 15e ce matin, comptait en effet 23 minutes de retard sur le 14e, Caruso. Voici un rappel du classement général avant le final de cette 16e étape :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), à 40"

3. Rigoberto Uran (EF), à 1'34"

4. Miguel Angel Lopez (Astana), à 1'45"

5. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 2'03''

6. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 2'13"

7. Mikel Landa (Bahrain-McLaren), à 2'16''

8. Enric Mas (Movistar), à 3'15''

9. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), à 5'08''

10. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), à 5'12"

11. Guillaume Martin (Cofidis), à 6'45"

12. Alejandro Valverde (Movistar), à 6'52''

13. Egan Bernal (Ineos-Grenadiers), à 8'25''

14. Damiano Caruso (Bahrain-McLaren), à 9'02''

15. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 32'27''

55 km

LA PALETTE A JACKY.

Dimanche, dans le Grand Colombier, les Jumbo-Visma ont offert une démonstration de force malgré la victoire de Tadej Pogacar devant Primoz Roglic. Wout van Aert a notamment fait très mal au peloton, comme l'explique Jacky Durand dans sa palette. Analyse.

Vidéo - La palette à Jacky : comment la Jumbo a protégé Roglic dans le Grand Colombier

03:58
56 km 

Oss emmène Kamna dans un fauteuil tandis qu'on s'affole un peu derrière pour revenir. Anacona fait le boulot pour Barguil. Et tout finit par rentrer dans l'ordre. Échappée groupée.

57 km 

Daniel Oss et Lennard Kamna (Bora-Hansgrohe) finissent avec la descente avec quelques longueurs d'avance sur le reste de l'échappée.

61 km

Pour l'heure, Cosnefroy reste leader au classement de la montagne, au nombre d'ascensions de 1re catégorie franchies en tête. Mais si Rolland marque un seul point de plus d'ici la fin de la journée, l'Orléanais prendra tunique blanche à pois rouge. Il reste deux ascensions répertoriées : la Montée de Saint-Nizier-de-Moucherotte (1re catégorie, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 pt pour les six premiers) et la côte finale de Villard-de-Lans (3e catégoie, 2 et 1 pt pour les deux premiers).

66 km 

Dans le peloton, on roule tranquille. Son retard ne cesse de grandir sur l'échappée : 11'37''.

67 km 

Pierre Rolland (B&B Hotels - Vital Concept) s'est relevé. Le groupe de tête est à nouveau composé de 23 coureurs.

69 km

ROLLAND ÉGALE COSNEFROY AU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE . En prenant 5 nouveaux points à la côte de Revel (2e catégorie) - au sommet de laquelle il est passé en tête avec 25'' d'avance sur Geschke et le reste de l'échappée - le grimpeur français revient à égalité de points de Cosnefroy.

70,5 km 

A un kilomètre du sommet, 20'' d'avance pour Rolland.

71 km

ET ATTAQUE DE PIERRE ROLLAND ! Le grimpeur orléanais se veut très prudent pour s'assurer les points de la montagne : il vient de démarrer à deux kilomètres du sommet de la côte de Revel (2e catégorie). A moins qu'il n'ait décidé de se lancer dans un immense baroud solitaire...

72 km

COMPOSITION DU GROUPE DE TÊTE :

La victoire du jour se jouera parmi ses 23 hommes, un groupe qui compte 5 Français : Andrey Amador, Richard Carapaz, Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), Lennard Kämna, Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), Neilson Powless, Alberto Bettiol (Education First), Winner Anacona, Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Imanol Erviti, Carlos Verona (Movistar Team), Simon Geschke, Matteo Trentin (CCC Team), Chris Juul Jensen (Mitchelton-Scott), Nicholas Roche, Casper Pedersen, Tiesj Benoot (Team Sunweb), Pierre Rolland, Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept), Mikel Nieve (Mitchelton-Scott) et Romain Sicard (Total-Direct Energie).

L'échappée de la 16e étape menée par Alberto Bettiol
73 km

Les hommes de tête ont parcouru 35,8 kilomètres dans la deuxième heure de course, soit une moyenne de 41,5 km/h depuis le départ de l'étape.

73,5 km

Julian Alaphilippe a repris son vélo initial. L'ancien maillot jaune est ensuite tout de suite revenu sur l'échappée, désormais forte de 23 coureurs.

74 km 

Après cinquante kilomètres de poursuite, le groupe de contre parvient enfin à faire la jonction ! Mais ces cinq hommes ont-ils gardé suffisamment d'énergie pour jouer la victoire désormais ?

75 km 

Sivakov, Powless, Nieve, Sicard et Geschke grappillent un peu sur la tête de course : 25''.

75,5 km 

Début de la côte de Revel (2e catégorie, 6km à 8%). C'est peut-être l'ascension la plus dure de la journée.

76 km 

Gros effort de la part de Julian Alaphilippe. Le Français profite du sillage des voitures pour revenir sur la tête de course. Mais il a lâché une cartouche. Jonction faite.

Julian Alaphilippe lors de la 16e étape
79 km

La voiture Deceuninck-Quick Step a enfin pu remonter auprès d'Alaphilippe. Et elle finit par s'arrêter pour permettre le changement de vélo de son coureur. Qui va désormais chasser et tenter de revenir au plus vite dans l'échappée.

80,5 km 

Alaphilippe ne peut pas être dépanné par sa voiture pour l'instant. Et pour cause, elle est bloquée derrière le groupe de contre, qui pointe à seulement 41'' de l'échappée.

82 km

Alaphilippe semble avoir un souci mécanique. Il tape le pied contre son dérailleur. Ca sent le changement de vélo.

Julian Alaphilippe lors de la 13e étape du Tour de France 2020
--

Résultat au col de Porte (km 66,5) :

1. Rolland, 5 pts

2. Roche, 3 pts

3. Kämna, 2 pts

4. Carapaz, 1 pt

84 km 

Le groupe de contre revient à 41''. Mais toujours pas de jonction.

85 km

Rolland et Roche sont repris par le reste de l'échappée. Il y a quelques cassures dans cette descente très sinueuse.

86 km 

10'20'' de retard pour le peloton au col de Porte.

88 km

Ewan fait partie des rares coureurs lâchés à l'arrière du peloton. Le maillot vert Bennett est lui toujours là. Plus de 10 minutes de retard pour le peloton, qui arrive à son tour a sommet.

96 km

En marquant 5 points, Rolland revient à 5 unités de Cosnefroy au classement de la montagne. S'il franchit en tête la prochaine ascension (côte de Revel, 2e catégorie), il reviendra à égalité du porteur du maillot à pois.

96,5 km

ROLLAND EN TÊTE AU COL DE PORTE. Roche n'a pas cherché à lui faire le sprint au sommet de l'ascension classée en 2e catégorie. Le duo bascule dans la descente avec 25'' d'avance sur le reste de l'échappée.

97,5 km 

Roche (Sunweb) est revenu sur Rolland.

98 km

Accélération de Rolland ! Le grimpeur français passe à l'attaque à un kilomètre du sommet. Il veut marquer les 5 points du classement de la montagne au col de la Porte.

99 km

22. Cela fait vingt-deux ans que le Tour n'est plus passé au col de Porte. En 1998, c'est Stéphane Heulot qui était passé en tête. Avant le Breton, d'immenses champions avaient franchi en première position ce col mythique du Massif de la Chartreuse : Luis Ocaña (1971), Eddy Merckx (1970), Federico Bahamontes (1963) en Charly Gaul (1958 et 1961).

99,9 km

Le contre ne revient plus vraiment : 1'15''. Le peloton accuse lui déjà plus 8 minutes. Encore trois kilomètres d'ascension dans ce col de Porte.

100 km

Daniel Oss (Bora-Hansgrohe) s'assure que le tempo reste élevé au sein de l'échappée, dont il ne quitte plus la première position depuis déjà quelques kilomètres. Sa formation semble vouloir évite le retour du groupe de contre, qui comporte il est vrai de très bons coureurs. Bora-Hansgrohe a de bonnes chances de s'imposer avec un grimpeur comme Kamana, 2e au Puy Mary.

101 km

Parmi les 23 coureurs qui composent l'échappée et le groupe de contre, 5 ont déjà remporté une étape sur le Tour de France. Alaphilippe, qui est le seul à l'avoir fait sur cette édition 2020 (2e étape à Nice), en a rapporté 5. Suivent ensuite Matteo Trentin (3), Warren Barguil (2), Pierre Rolland (2) et Simon Geschke (1).

102 km 

L'échappée a débuté l'ascension "officielle" du Col de Porte (2e catégorie, 7,4 km à 6,8%). Le peloton, mené gentiment par Tony Martin (Jumbo-Visma), est relégué à 7'30''.

104 km 

Sivakov (Ineos-Grenadiers), Nieve (Mitchelton-Scott), Powless (EF), Gechke (CCC) et Sicard (Total-Direct Energie) commencent à se rapprocher. Ces cinq poursuivants ne sont plus qu'à 1'15'' du groupe de tête, qui semble commencer à lever le pied maintenant que le peloton n'est plus une menace.

107 km 

18 COUREURS DANS L'ÉCHAPPÉE ! Rolland (B&B Hotels - Vital Concept), C. Pedersen et Benoot (Sunweb) viennent de faire la jonction Ils sont donc 18 dans ce groupe de tête. Le groupe Nieve pointe à 1'32''. Le peloton à 6'47''.

108,5 km 

Casper Pedersen (Sunweb) accuse le coup, mais Rolland et Benoot l'attendent pour que l'ensemble du trio puisse revenir à l'avant. Plus que 15'' à combler.

109 km 

Le groupe Rolland revient à 20'' de la tête de course. En revanche, celui de Sivakov reste à distance respectable : 1'35''. Le peloton est à 5'45''.

--

RÉTRO . Tour de France 1987. Jean-François Bernard, auteur d'un exploit majuscule au Ventoux, a pris le maillot jaune. Piégé sur les routes du Vercors, le Français ne portera la toison d'or qu'une seule journée avant de le rendre à Villard-de-Lans.

Vidéo - Tour 1987 : Villard-de-Lans, terminus des rêves jaunes de Jeff Bernard

01:45
110 km

L'ascension du Col de Porte (2e catégorie) a déjà débuté. Mais l'on arrivera dans la montée "officielle" que dans six kilomètres, où il restera alors 7,4 km à 6,8% de moyenne.

111 km

Grosse déception pour AG2R La Mondiale. La formation française, très motivée par le gain de l'étape, n'a pas réussi à placer le moindre le coureur à l'avant.

112 km

Les 15 hommes de tête comptent 1'12'' sur le trio Rolland-Pedersen-Benoot et 1'54'' sur un troisième groupe composé de Sivakov, Powless, Sicard, Nieve et Geschke. Le peloton a déjà plus de 4 minutes de retard.

113 km 

Le groupe de tête ne représente aucun danger pour le maillot jaune. Warren Barguil, homme le mieux placé au général, pointe au 15e rang à 32'27'' Richard Carapaz est lui 16e à 32'55''. Si Jumbo-Visma n'est pas intéressée par la victoire d'étape, elle peut laisser filer complètement cette échappée.

115 km

Malgré un profil très vallonné en début d'étape, les échappés ont parcouru 47,2 kilomètres durant la première heure de course.

116 km 

Primoz Roglic s'arrête sur le bas-côté pour une pause-pipi. Le signal que le peloton se relève enfin !

118 km

C'est Matteo Trentin (CCC) qui a remporté le sprint intermédiaire. Le sprinteur italien reste 3e au classement par points mais il revient à 15 points de Sagan et 60 de Bennett.

118,5 km 

Bonne nouvelle pour Rolland ! Il reçoit le renfort de deux Sunweb (Pedersen et Benoot). Ca sera plus simple pour revenir. Le trio est pointé à une minute du groupe de tête. Derrière, on trouve un autre groupe de poursuivants, dont fait partie Sivakov (1'15''). Le peloton est à 1'30".

119 km

ABANDON DE DAVID GAUDU ! Distancé dès le départ, le grimpeur breton de la Groupama-FDJ quitte le Tour de France, qu'il a traversé comme un fantôme depuis sa chute à Nice.

120 km 

L'échappée arrive à un kilomètre du sprint intermédiaire, où Trentin va tenter de marque de gros points.

121 km 

Rolland creuse l'écart sur le peloton. Il va avoir bien du mal à boucher la minute sur l'échappée. Mais on est plus très loin du pied du col de Porte. On y est dans cinq kilomètres.

Pierre Rolland (B&B Hotels - Vital Concept), sur la 13e étape du Tour de France 2020
123 km

ATTAQUE DE PIERRE ROLLAND ! Alors que Jumbo-Visma tentait de faire rideau sur une route étroite qui ne permet pas de remonter en tête de peloton, le grimpeur français sort en contre en compagnie d'un Mitchelton-Scott.

124 km 

Robert Gesink (Jumbo-Visma) a pris les commandes du peloton. Le Néerlandais roule sur un tempo élevé pour décourager de nouvelles attaques alors qu'on en finit avec le faux-plat montant.

124,5 km 

Le groupe Martin est revu par l'avant-garde du peloton. Mais les visages sont très marqués. Quel début d'étape !

125 km 

Un groupe très conséquent où semble figurer Martin (Cofidis) vient de sortir du peloton !

126 km

Belle attaque de Marc Hirschi ! Mais le Suisse traîne un boulet dans sa roue, Castroviejo qui protège l'intérêt de ses deux équipiers présents dans l'échappée. Le duo vient de faire la jonction sur Soupe, Bauer et Boasson Hagen.

127 km 

Andrey Amador, Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), Lennard Kämna, Daniel Oss (Bora-Hansgrohe), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Sébastien Reichenbach (Groupama-FDJ), Alberto Bettiol (EF), Winner Anacona, Warren Barguil (Arkéa-Samsic), Imanol Erviti, Carlos Verona (Movistar Team), Matteo Trentin (CCC Team), Chris Juul Jensen (Mitchelton-Scott), Nicholas Roche (Team Sunweb) et Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept) comptent une minute d'avance sur le trio Soupe-Bauer-Boasson Hagen. Le peloton, secoué par une nouvelle attaque de Sivakov, revient à 1'11''.

128 km

Après le gros tempo d'un Sunweb, Peters place une grosse mine pour tenter de semer le peloton. Mais Bennett (Jumbo-Visma) fait l'effort pour ramener l'Isérois à la raison.

129 km 

Dans la traversée de Voiron, le peloton accuse toujours 1'30'' de retard. La pente va désormais se redresser avec un faux-plat montant de 5-6 kilomètres.

130 km 

Nils Politt rejoint son coéquipier avec un Ineos et un Sunweb.

131 km 

Neilands (Israel Start-Up Nations) sort du peloton. Et ça relance la guerre alors que tout s'était apaisé.

132 km 

Le trio pointe à 47". Le peloton est à 1'34''.

133 km 

Bauer (Mitchelton-Scott) et Soupe (Total-Direct Energie) prennent la fuite. Boasson Hagen (NTT) aussi. Derrière, le peloton semble enfn se relever.

135 km 

Mais Bora-Hansgrohe refuse le bon de sortie à ce trio. Ce contre est repris. Mais l'échappée n'est plus très loin : 25''.

137 km 

Cosnefroy s'est sacrifié dans un ultime faux-plat pour diminuer l'écart et propulser Nans Peters, qui va tenter de faire le jump sur l'échappée en compagne d'Hirschi et Chaves !

138 km 

Piégé, le porteur du maillot à pois Cosnefroy tente de sortir. Mais Castroviejo et deux Jumbo-Visma ont pris sa roue pour lui signifier qu'ils ne voulaient pas le laisser filer.

139 km 

L'écart se creuse : 26''. Mais Bora-Hansgrohe, pourtant doublement représentée à l'avant, semble vouloir relancer l'allure...

140 km

Voici la composition de cette nouvelle échappée : Amador, Carapaz, Kamna, Oss, Alaphilippe, Reichenbach, Bettiol, Anacona, Barguil, Erviti, Verona, Trentin, Juul-Jensen, Roche et Pacher.

142 km 

Les poursuivants, où l'on trouve Alaphilippe, Barguil et Reichenbach, ont repris Carapaz et Roche. Le peloton pointe à 16''.

144 km 

Un groupe de 13 poursuivants vient de sortir. Mais ça sort encore du peloton, avec Peters, Sagan ... puis Bennett.

145 km 

Carapaz (Ineos-Grenadiers) et Roche (Sunweb) ont pris un peu de marge. 10'' d'avance.

147 km

PELOTON GROUPÉ ! L'échappée dont faisait partie Alaphilippe et Pinot est reprise par l'avant-garde du peloton. Dommage, elle avait de la gueule...

149 km

L'initiative de Martin (qui se joignait à celle de Pierre Rolland) ne fait pas les affaires de l'échappée. La jonction semble imminente.

150 km 

ATTAQUE DE GUILLAUME MARTIN !!! Le 11e du général tente de sortir dans la roue d'un équipier ! Mais Van Aert veille au grain. Le Belge, impressionnant de facilité, revient dans sa roue. Mais il y a des cassures dans le peloton ! C'est la grande pagaille !!!

150,5 km

Nans Peters passe en tête de la côte de Virieu (4e catégorie). Il marque un point et revient à quatre unités de son coéquipier Cosnefroy au classement de la montagne.

151 km

Alors que Cosnefroy a fait la jonction sur la tete de course, l'écart se réduit : 30''. Voici la composition du groupe de tête : Amador, Carapaz, Castroviejo, Van Baarle (Ineos Grenadiers), Grossschartner, Kämna, Schachmann (Bora-Hansgrohe), Peters (Ag2r La Mondiale), Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Pinot, Küng, Molard, Reichenbach (De Marchi, Hirt (CCC Team), Edet, Herrada (Cofidis), Fraile (Astana Pro Team), Bauer, Chaves (Mitchelton-Scott), Sicard (Total Direct Energie), Arndt, Hirschi, Roche (Team Sunweb), Pacher (B&B Hotels-Vital Concept), Pöstlberger, Cosnefroy, Powless, Van Avermaet, Lutsenko, Valgren et Kragh Andersen.

151,5 km 

Le peloton n'a pas relâché son allure. Non pas la faute de Jumbo-Visma. Mais de Bora-Hansgrohe. L'équipe allemande veut revenir sur l'échappée car Peter Sagan veut marquer des gros points au sprint intermédiaire. Or, il n'est pas à l'avant.

152 km

COSNEFROY EN CONTRE ! En compagnie d'Anthony Turgis (Total Direct Energie), le porteur du maillot à pois pointe à 26' de l'échappeé. Ca va être dur de rentrer. Mais pas impossible.

153 km 

Les coureurs entament la côte de Virieu (4e catégorie, 2,3km à 6,8%). L'écart continue de grandir : 43''. Marc Hirschi, vainqueur à Sarran, fait aussi partie de l'échappée. Tout comme Nans Peters, lauréat à Loudenvielle.

154 km 

Ils seraient en fait 37 dans cette échappée ! A première vue, Carapaz, qui possède plus d'une demi-heure de retard sur Roglic, est le mieux placé au général. Pas de problème donc pour le maillot jaune.

155 km

33'' d'avance pour le groupe de tête.

156 km 

PINOT ET ALAPHILIPPE DANS UNE GROSSE ÉCHAPPÉE ! Environ 25 coureurs ont pris les devants dans cette descente très rapide qui précède la première montée du jour. On y trouve beaucoup d'Ineos-Grenadiers. Mais aussi Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), les deux héros du Tour 2019...

158,5 km

David Gaudu est distancé ! Le grimpeur breton a dû mal à mettre en route dans cette 16e étape.

159 km 

Alaphilippe est repris. Le profil est descendant. Mais ça va remonter d'ici peu...

160 km

ATTAQUE D'ALAPHILIPPE ! Le puncheur franças place sa première banderille. Cette journée est peut-être sa dernière chance de remporter une deuxième étape sur ce Tour.

Julian Alaphilippe.
161 km 

Van Avermaet puis l'avant-garde du peloton ont repris Pacher.

162 km

2. Ce n'est que la deuxième que fois la Tour-du-Pin accueille un départ d'étape sur le Tour. La première c'était en 1983, lors de la fameuse étape conclue à l'Alpe d'Huez durant laquelle Pascal Simon, blessé à l'omoplate, avait dû abandonner avec le maillot jaune sur le dos.

162,5 km

Gros forcing de Quentin Pacher (B&B Hotels - Vital Concept). Le Toulousain a 7'' d'avance sur un peloton très étiré.

164 km 

Le départ se fait dans une bosse à la route étroite. Beaucoup d'attaques dont celle de Sagan. Suivi comme son ombre par Bennett.

13:23 

DÉPART RÉEL DONNÉ ! C'est parti pour cette 16e étape !

13:19 

Déjà vainqueur à Loudenville, Nans Peters a le profil du baroudeur-grimpeur capable de s'imposer aujourd'hui. Le coureur d'AG2R La Mondiale sera d'autant plus motivé qu'il évoluera sur ses terres dans le final. Pur Isérois, il est originaire du Trièves, à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée.

13:16

Les difficultés du jour :

Km 12,5 : Côte de Virieu (2,3km à 6,8%) - 4e catégorie

Km 66,5 : Col de Porte (7,4km à 6,8%) - 2e catégorie

Km 94,5 : Côte de Revel (6km à 8%) - 2e catégorie

Km 143,5 : Montée de Saint-Nizier-de-Moucherotte (11,1km à 6,5%) - 1re catégorie

Km 164 : Côte 2000 – Villard-de-Lans (2,2km à 6,5%) - 3e catégorie

13:13

Les coureurs défilent dans les roues de la-Tour du-Pin. Sous le soleil.

13:12

Juste avant le départ fictif, Thibaut Pinot a confié ses impressions au lendemain de la journée de repos. "Elle m'a a fait du bien, comme tout le monde. J'espère qu'on sera en forme avec l'équipe, qu'on sera dans l'échappée pour jouer la victoire. J'ai envie de faire du mieux possible en cette 3e semaine, essayer de gagner une étape avec les copains. Et pourquoi pas dès aujourd'hui." Hier, il avait déjà assuré qu'il entendait bien aller jusqu'à Paris, malgré la galère qu'il traverse depuis deux semaines et demi et le départ à Nice.

13:06

Dès aujourd'hui ?

12:47

LE PROFIL DU JOUR EN VIDÉO :

Cela aurait dû être l'étape du 14 juillet. Ce sera finalement celle du 15 septembre. Avant d'aborder les étapes décisives dans les Alpes, la troisième et dernière semaine débute par la traversée des cols de la Chartreuse, notamment le col de Porte, ou la côte de Revel pour finir. Puis gare aux monts du Vercors, où Jean-François Bernard avait vu s'envoler ses rêves de victoire finale en 1987. L'arrivé

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Les pièges de la Chartreuse et du Vercors

01:10
12:42 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 16e étape du Tour de France entre La Tour-du-Pin et Villard-de-Lans. 164 kilomètres sont au programme ce mardi. Le départ réel sera donné à 13h20.

 

LE RÉSUMÉ DE LA 15E ÉTAPE :

Dimanche, Pogacar a devancé Roglic au sommet du Grand Colombier. Bernal et Quintana ont eux perdu leurs illusions sur les pentes du Géant du Bugey.

Vidéo - Pogacar et Roglic toujours au top, Bernal à la dérive : Le résumé de la 15e étape

03:05
 

LE TOP 15 AU CLASSEMENT GÉNÉRAL :

40 secondes séparent le maillot jaune Primoz Roglic de son compatriote Tadej Pogacar. Derrière le tandem slovène, promis à la victoire, ils sont cinq en 42'' pour le match concernant la 3e place

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma)

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), à 40"

3. Rigoberto Uran (EF), à 1'34"

4. Miguel Angel Lopez (Astana), à 1'45"

5. Adam Yates (Mitchelton-Scott), à 2'03''

6. Richie Porte (Trek-Segafredo), à 2'13"

7. Mikel Landa (Bahrain-McLaren), à 2'16''

8. Enric Mas (Movistar), à 3'15''

9. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), à 5'08''

10. Tom Dumoulin (Jumbo-Visma), à 5'12"

11. Guillaume Martin (Cofidis), à 6'45"

12. Alejandro Valverde (Movistar), à 6'52''

13. Egan Bernal (Ineos-Grenadiers), à 8'25''

14. Damiano Caruso (Bahrain-McLaren), à 9'02''

15. Warren Barguil (Arkéa-Samsic), à 32'27''

Primoz Roglic | Tour de France
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

Peter Sagan compte 45 points de retard sur le maillot vert Sam Bennett. Le Slovaque va tenter de se rapprocher du champion d'Irlande à l'occasion du sprint intermédiaire du jour, prévu au kilomètre 38,5.

1. Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), 269 pts

2. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 224 pts

3. Matteo Trentin (CCC), 189 pts

4. Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept), 166 pts

5. Caleb Ewan (Lotto-Soudal), 158 pts

Sam Bennett - Tour de France 2020, stage 15 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES

Seul Enric Mas pourrait encore priver Tadej Pogacar du maillot blanc. Et encore, la menace est limitée tant le Slovène semble une jambe au-dessus de l'Espagnol.1. Tadej Pogacar (UAE Emirates)

2. Enric Mas (Movistar), à 2'35''

3. Egan Bernal (Ineos) , à 7'45''

4. Valentin Madouas (Groupama-FDJ), à 1h19'37''

5. Daniel Felipe Martinez (EF), à 1h23'40''

Tadej Pogacar
 

LE TOP 6 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

Benoit Cosnefroy s'apprêter à défendre pour la 14e journée son maillot à pois. On peut prendre 23 points ce mardi. Ce ne serait ainsi pas étonnant de voir le Normand rendre enfin les armes à Villard-de-Lans tant la concurrence s'est rapprochée. Mais on peut compter sur lui pour se battre.1. Benoit Cosnefroy (AG2R La Mondiale), 36 pts

2. Tadej Pogacar (UAE Emirates), 34 pts

3. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), 33 pts

4. Nans Peters (AG2R La Mondiale), 31 pts

5. Marc Hirschi (Sunweb), 31 pts

6. Pierre Rolland (B&B Hotels - Vital Concept), 26 pts

Benoit Cosnefroy - Tour de France 2020, stage 15 - Getty Images
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR ÉQUIPES :

Movistar a repris l'avantage sur EF dimanche au Grand Colombier. L'équipe espagne possède près d'un quart d'heure d'avance la formation américaine.

1. Movistar

2. Jumbo-Visma, à 14'50''

3. EF Pro Cycling à 26'15''

4. Bahrain-McLaren, à 37'43''

5. Trek-Segafredo, à 45'09''

Movistar - Tour de France 2020 - Getty Images