29/08/20 - 14:15
Terminé
Nice - Nice
0km
?km
Tour de France • Etape1
avant-match

Nice - Nice

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 29 août 2020 et débute à 14:15. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
18:30

Merci d'avoir suivi la première étape du Tour de France sur Eurosport.fr. Rendez-vous demain (dimanche) pour la deuxième, qui s'élance à 13h, et dont voici le profil.

Vidéo - Le profil de la 2e étape : Trois cols au menu, la montagne arrive déjà !

01:28
18:08 

Thibaut Pinot va franchir la ligne, au ralenti. Il ne devrait pas perdre de temps, la chute dans laquelle il a été impliqué ayant eu lieu peu après le passage aux 3 kilomètres.

500 M 

Morkov remonte parfaitement S. Bennett !

1 km

Flamme rouge. C'est parti pour un sprint houleux.

1,5 km 

Grosse accélération de la Mitchelton-Scott pour Mezgec.

2 km 

Bennett est un peu enfermé pour l'instant.

3 km 

Thibaut Pinot a été pris dans la chute mais il ne semble pas sévèrement touché. Il est tout de même marqué au niveau de l'épaule droite.

Vidéo - Déjà la poisse pour Thibaut Pinot, au tapis dans le final

01:26
3 km 

Chute massive aux trois kilomètres ! Cela devrait aller pour les temps, mais il pourrait y avoir de la casse.

3 km 

Alaphilippe passe un relais. Au tour d'Asgreen d'emmener, pour Deceuninck-Quick Step.

4 km  

Boasson Hagen remonte Nizzolo. Trentin tente de sauter de roues en roues pour rester à l'avant.

5 km 

Deceuninck-Quick Step et Bora-Hansgrohe se disputent la barre, en tête de peloton.

6 km 

Encore trois bornes avant que les temps soient gelés. La Bora-Hansgrohe protège bien Peter Sagan. Bryan Coquard a choisi la roue du septuple maillot vert de la Grande Boucle.

8 km 

Nizzolo et Bennett sont bien placés. La Jumbo-Visma et Ineos-Grenadiers sont encore à l'avant, pour protéger leurs leaders.

10 km

Il n'y a plus personne devant un peloton qui prépare un sprint massif. Bennett a trois coureurs de son équipe devant lui, pour le protéger.

12 km

PAS D'ÉCARTS DANS LE FINAL

Après cette étape chaotique, les commissaires ont décidé de geler les temps à 3 kilomètres de l'arrivée. Seuls les sprinteurs frotteront donc dans le final.

13 km 

Cosnefroy est repris.

14 km 

Plus que 6" d'avance pour Cosnefroy. G. Bennett est dans la file de voitures.

15 km 

La Jumbo-Visma se montre aussi, assumant son statut de favorite du Tour.

16 km 

NTT et Deceuninck-Quick Step sont les formations les plus en vue en tête de peloton.

18 km  

Portrait de Cosnefroy, auteur d'une attaque puissante dans ce final. Il a 17" de marge.

Vidéo - Benoît Cosnefroy : puncheur, accrocheur, gagneur

01:44
19 km 

Quelle journée pour Cosnefroy. Le polyvalent coureur d'AG2R La Mondiale a été impliqué dans une chute - comme tant de coureurs aujourd'hui -, et il ouvre maintenant la voie.

20 km

Cosnefroy est seul en tête, à 20 bornes de l'arrivée. Il compte 12 secondes d'avance.

21 km

Attaque de Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale).

22 km

La Deceuninck-Quick Step reprend les commandes.

Rémi Cavagna en tête de peloton, lors de la 1re étape du Tour de France 2020, le 29 août, autour de Nice
23 km 

Au tour de Roglic et Alaphilippe d'échanger quelques mots.

24 km 

Viviani est revenu dans le peloton, après son incident mécanique.

24 km 

Bernal et Kwiatkowski sont en pleine discussion, plutôt vers l'arrière du peloton. La course n'est toujours pas vraiment relancée.

25 km 

Le peloton se remet en marche progressivement. La NTT de Nizzolo est bien organisée. Coquard est quant à lui en queue de peloton. Uran, qui enlève son imperméable, est aussi à l'arrière. Mais le rythme est encore modéré.

26 km 

George Bennett, 1'40" de retard sur le peloton, discute avec l'un de ses directeurs sportifs.

27 km 

George Bennett semble touché à une épaule. Il est reparti.

28 km

"Si Lopez tombe…" : Le fail ubuesque de l’équipe Astana, à une cinquantaine de bornes de l'arrivée, en images.

Vidéo - L'énorme frayeur de Miguel Angel Lopez, parti droit dans un panneau de signalisation

01:07
28 km

Chute de George Bennett ! L'un des lieutenants de Tom Dumoulin et Primoz Roglic. Il est tombé en plein coeur du peloton.

29 km 

Beaucoup de sourires en tête de peloton, pour Tim Declercq notamment. Pendant ce temps-là, Elia Viviani déplore une crevaison.

30 km

39,7 km/h de moyenne depuis le début d'une course surtout marquée par les chutes et les incidents mécaniques.

33 km

Parmi les 176 coureurs qui participent à ce Tour de France 2020, un seul a déjà terminé dix fois la Grande Boucle : Pierre Rolland (B and B Hotels - Vital Concept). Valverde, Kreuziger, Roche et Erviti ont vu neuf fois les Champs.

34 km 

Comme prévu, le peloton descend très, très prudemment.

37 km 

Poels se porte en tête... pour prendre un bidon.

38 km  

Les coureurs s'apprêtent à plonger vers Nice. Sur un rythme modéré.

40 km

Le moment, symbolisé par le geste de Tony Martin, où le peloton a décidé de mettre fin, provisoirement, à la bagarre.

Vidéo - Devant les chutes à gogo sous les trombes d'eau, le peloton a "neutralisé" la course

00:36
42 km 

Il n'était que dans les voitures, il est maintenant bel et bien dans le peloton : Ewan est de retour.

43 km 

Miguel Angel Lopez est de retour dans le paquet principal, il ne semble pas très touché. Il ne peut en revanche pas pédaler normalement, le vélo d'Izagirre n'étant pas à sa taille.

44 km 

Le peloton a de nouveau ralenti, après l'intermède Astana.

45 km 

Kristoff et Boasson Hagen discutent en tête de peloton, en ce temps très norvégien.

45 km 

Retour dans la file des voitures de Caleb Ewan, qui comptait 6 minutes de retard ! S'il l'emporte aujourd'hui, il le devra à cette neutralisation, à laquelle Astana a mis fin maladroitement.

47 km

Lopez fait un tout droit et percute un panneau de signalisation ! Roglic fait la leçon à Fraile et aux Astana.

Vidéo - L'énorme frayeur de Miguel Angel Lopez, parti droit dans un panneau de signalisation

01:07
47 km 

Astana met en route, timidement, mais cela étire le peloton. Omar Fraile dicte le tempo. Miguel Angel Lopez est en troisième position.

48 km 

Alaphilippe a changé de vélo (pour retrouver sa machine initiale). Bennett est de retour dans le peloton.

49 km 

La formation Astana semble être la seule à avoir envie que les hostilités reprennent. L'équipe kazakhe n'était déjà pas encline à ralentir.

50 km

Roglic, himself, est en tête du peloton, qui passe à Aspremont.

Primoz Roglic, lors de la 1re étape du Tour de France 2020, autour de Nice
51 km

Crevaison de Sam Bennett. La physionomie de la course devrait favoriser le retour du champion d'Irlande dans le peloton.

51 km 

Le peloton a ainsi "neutralisé" la course de son propre chef.

52 km 

Cette fois, c'est fait pour Nizzolo (NTT), de retour dans le peloton. Le champion d'Europe a été accompagné par deux équipiers.

52 km 

Le peloton est "à l'arrêt". Il occupe toute la largeur de la route. Avec, notamment, Tony Martin en première ligne.

53 km

Les coureurs vont descendre en deux temps en direction de Nice. Risque de chutes en perspective.

Vidéo - Le profil de la 1re étape : Triple boucle niçoise avant un sprint royal pour du jaune ?

01:16
53 km

Pavel Sivakov fait partie des quelques coureurs distancés qui risquent de ne pas réintégrer le peloton, malgré le statut quo décrété en tête de celui-ci depuis quelques kilomètes. Le Franco-Russe de l'équipe Ineos-Grenadiers est tombé deux fois lors de cette première étape.

Vidéo - La galère de Pavel Sivakov

00:52
54 km 

Calmejane est avec Nizzolo. Il n'a pas l'air en forme.

55 km 

Schär et Gautier ont été repris. Il n'y a plus personne devant. Nizzolo a encore 1 minute de retard sur ce peloton qui ralentit.

56 km 

Nizzolo est sur le point de revenir dans le peloton, peu après Colbrelli. Cela se calme... pour Ewan, en revanche, il n'y a pas d'espoir de retour. Il est annoncé à 6 minutes.

56 km 

Retour de Colbrelli dans le peloton. Astana se place en tête de peloton pour faire la descente. La Jumbo-Visma essaie de calmer le jeu.

57 km

Côte de Rimiez (3e catégorie, deuxième passage) :

1. Schär : 2 points

2. Gautier : 1 point.

Ils sont à égalité au classement de la montagne. Leur classement à l'issue de l'étape décidera du porteur du maillot à pois.

57 km

Nizzolo lui aussi distancé !

57 km

Schär fait exploser Gautier !

58 km

Colbrelli est lâché !

58 km 

Attaque de Schär pour les points de la montagne. Le maillot à pois est en jeu.

58 km 

Grellier est repris par le peloton. Avalé, puis distancé. Gautier et Schär ont encore 20 secondes d'avance.

59 km 

Confirmation ce samedi...

60 km 

Outre Pavel Sivakov, qui compte maintenant près de 4 minutes de retard sur le peloton, il y a un groupe de coureurs en chasse à moins d'1 minute, au sein duquel figure Richie Porte.

60 km 

Gautier et Schär sont dans la deuxième et dernière ascension du jour de la côte de Rimiez.

61 km 

Retour d'Alaphilippe dans le peloton, acte 3 !

62 km

35" d'avance pour le trio de tête. Gautier tente de relancer cette échappée, seul Schär parvient à le suivre.

63 km 

Chute de Caleb Ewan, selon Radio Tour.

64 km

Cela continue d'être une patinoire ! Guillaume Martin a failli tomber. Nairo Quintana, quant à lui, avait chuté plus tôt dans la course.

Vidéo - Un virage mal maîtrisé et Quintana a chuté

00:38
68 km

Sprint intermédiaire (2e passage sur la ligne d'arrivée) :

1. Schär : 20 points

2. Gautier : 17 points

3. Grellier : 15 points

4. Sagan : 13 points

5. Trentin : 11 points

6. Bennett : 10 points

7. Kristoff : 9 points

8. Coquard : 8 points

9. Mezgec : 7 points

10. Juul Jensen : 6 points

11. Oss : 5 points

12. Edet : 4 points

13. Theuns : 3 points

14. Mühlberger : 2 points

15. Kwiatkowski : 1 point

68 km 

Pendant ce temps-là, Schär passe en tête du sprint intermédiaire. Bennett et Trentin vont le faire à Sagan, dans le peloton.

68 km 

Enième chute ! Alors qu'Alaphilippe réintégrait enfin le peloton. Il est bloqué par de nombreux coureurs au sol. Amador est, encore impliqué. Porte, Zakarin, Nieve sont aussi pris dans cet incident. Aru repart aussi avec un peu de retard.

69 km 

Pavel Sivakov compte 2'30" de retard sur le peloton, à l'avant duquel ses coéquipiers sont présents pour placer Egan Bernal.

70 km 

1'31" d'écart entre le trio Grellier-Schär-Gautier et le peloton, qui a remis un route naturellement à l'approche du sprint intermédiaire. Les quinze premiers vont marquer des points dans l'optique du maillot vert.

71 km 

Alaphilippe est quant à lui dans un groupe qui a une trentaine de secondes de retard sur le peloton. Il s'était arrêté pour changer de vélo.

71 km 

Sivakov est encore arrêté, sur le bord de la route. Nouvelle chute semble-t-il pour lui... Il vit une journée de galère. Amador, également tombé plus tôt, est aussi là, à l'arrière. La première étape n'est pas idéale pour Ineos-Grenadiers.

73 km 

Sprint intermédiaire dans 5 kilomètres pour les hommes de tête.

76 km 

Astana, Bahrain-McLaren et UAE Emirates se partagent la première ligne, en tête de peloton, sur une route étroite.

80 km 

RETOUR AU CALME

Accalmie au pied de la descente en direction de Nice. Alaphilippe a réintégré le peloton. Sivakov en fait de même. Le trio de tête voit quant à lui son avance se stabiliser autour de 2'30"-2'45".

80 km 

Tom Dumoulin est à l'arrière, mais il semble rentrer tranquillement. Il s'est peut-être seulement arrêté pour uriner. Cela se calme dans le peloton.

81 km 

Julian Alaphilippe slalome entre les voitures. Il a doublé, notamment, Pavel Sivakov.

84 km 

Le peloton est très, très étiré. Alaphilippe n'est pas loin de la queue de ce paquet bousculé par la pluie.

86 km 

Alaphilippe s'emploie pour revenir. Grellier, Schär et Gautier profitent de ce moment de latence pour prendre (un peu) le large. Ils ont 2'42" d'avance sur le peloton.

87 km 

Egan Bernal est très mal placé. Mais certains coureurs s'arrêtent pour satisfaire un besoin naturel. On peut penser que tout va rentrer dans l'ordre pour la majorité des coureurs.

88 km 

Alaphilippe se fait peur dans la descente, qu'il ne fait pourtant pas tambour battant. Le puncheur de la Deceuninck-Quick Step tente de réintégrer un peloton qui ne roule pas à fond.

89 km 

1'30" d'avance pour le trio de tête sur un peloton secoué par les chutes et les incidents mécaniques.

90 km 

INCIDENT POUR ALAPHILIPPE

Julian Alaphilippe est debout, à côté de son vélo. Il a un problème au niveau de la roue avant.

92 km

La première chute du jour, qui a notamment impliqué Sam Bennett et Domenico Pozzovivo.

Vidéo - Une première chute sur le Tour : Bennett et Pozzovivo à terre sur la Promenade des Anglais

02:21
95 km 

Pavel Sivakov (Ineos-Grenadiers) n'a toujours pas repris sa place dans le peloton. Il saigne du coude, à la suite d'une chute subie il y a une dizaine de bornes. Il aurait près de 2 minutes de retard sur la tête du peloton, selon les données GPS transmises par l'organisation.

96 km 

47" de retard pour le peloton sur Grellier, Gautier et Schär, qui sont très prudents.

97 km

Encore une chute, à l'avant du peloton cette fois. C'est un coureur de Bora-Hansgrohe qui a dérapé de l'avant. Un Arkéa-Samsic a été entraîné au sol. Il semble que ce soit Quintana.

98 km 

Les leaders se placent, à l'avant. Guillaume Martin (Cofidis) le fait seul, alors que les formations Ineos et, surtout, Jumbo-Visma sont organisées.

99 km

1'11" : le peloton revient "naturellement" avec ces conditions météorologiques qui entraînent de la tension.

100 km

Rappel du profil de l'étape, à 100 kilomètres de l'arrivée.

Vidéo - Le profil de la 1re étape : Triple boucle niçoise avant un sprint royal pour du jaune ?

01:16
100 km 

Cela monte encore, depuis 5/6 bornes, après le grimpeur. Mais les coureurs vont bientôt replonger sur Nice, sur une route mouillée.

101 km 

La Jumbo-Visma, épouvantail de l'épreuve avec son duo de leader Roglic-Dumoulin, est aux avant-postes.

102 km 

Latour, râpé sur le flanc gauche, fait le forcing pour réintégrer rapidement le peloton, qui roule relativement vite, la pluie contribuant à tendre la course.

104 km 

Pierre Latour (AG2R La Mondiale) est bien tombé. Sivakov (Ineos-Grenardiers) semble avoir du mal à se remettre en route. Cosnefroy (AG2R La Mondiale) demande des nouvelles au Franco-Russe de la formation britannique, toujours pas rentré dans le peloton.

104 km

Nouvelle chute dans le peloton. Sivakov, Cosnefroy, Latour, Laporte, Fraile sont impliqués dans cet incident.

104 km

Ewan réintègre le peloton, alors qu'il pleut de plus en plus.

105 km 

Caleb Ewan, le sprinteur de la Lotto Soudal, ne semble pas avoir un bon coup de pédale. Il perd quelques longueurs, dans la roue de son coéquipier Frederik Frison. Problème mécanique ou panne de jambes ? Le rythme n'est pas très élevé en tout cas.

106 km 

1'43" de retard pour le peloton, au sommet de cette bosse. Gesink est à l'arrière.

107 km

Côte de Rimiez (3e catégorie, premier passage) :

1. Grellier, 2 points pour le classement du meilleur grimpeur

2. Gautier, 1 point

3. Schär.

108 km 

Encore une borne à parcourir dans la côte de Rimiez. Pas d'attaque pour l'instant, entre les trois coureurs de tête, qui briguent le premier maillot à pois de ce Tour de France. Ils comptent 2 minutes d'avance sur le peloton.

109 km

Le sprint, un art à part. C'est un bolide qui portera, certainement, le maillot jaune ce soir.

Vidéo - Dans la tête d'un sprinter : "C'est de l'adrénaline pure"

02:01
109 km

43,8 km parcourus lors de la première heure de course.

109 km 

Rémi Cavagna et la Deceuninck-Quick Step, en contrôle avant le pied de cette côte et l'incident qui a retardé un Sam Bennett depuis de retour dans le peloton.

Rémi Cavagna en tête de peloton, lors de la 1re étape du Tour de France 2020, le 29 août, autour de Nice
110 km 

Le peloton prend toute la largeur de la route, dans cette bosse.

110 km 

Les coureurs en tête de course sont dans la côte de Rimiez (3e catégorie, 5,8 km à 5,1%).

111 km

Problème mécanique pour Miguel Angel Lopez. "Super MAL" réintègre le peloton tranquillement. Sam Bennett, ralenti par une chute il y a quelques kilomètres, reprend également sa place dans le paquet.

113 km 

L'écart est stable, cela ne roule fort à aucun des différents étages de la course.

116 km 

Les hommes de tête ont passé la ligne d'arrivée. Le peloton roule tranquillement, alors que Bennett n'est peut-être pas tombé. On l'a seulement vu à l'arrêt, en train de régler un problème mécanique. Pozzovivo, en revanche, est allé au sol.

117 km

Chute au coeur du peloton ! Sam Bennett, notamment, est impliqué. Domenico Pozzovivo également. Tous les coureurs remontent sur leur vélo.

118 km 

Les coureurs sont sur la (large) promenade des Anglais. Ils vont passer sur la ligne d'arrivée pour une première fois. La victoire sera disputée lors du troisième passage.

120 km 

Les paris de notre consultant, Nicolas Fritsch, alors que la première étape répond pour l'instant à un scénario des plus classiques.

Vidéo - Les paris de Fritsch : Alaphilippe va briller, Pogacar en jaune, Cavagna super-combatif...

02:30
125 km

2'22" pour Grellier, Schär et Gautier.

128 km 

Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) est dans la seconde moitié du peloton. Pendant que Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) passe un relais.

128 km

Warren Barguil et Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) auront chacun leur carte à jouer sur ce Tour de France, à en croire le champion de France 2019.

Vidéo - Barguil : "Les étapes pour moi, le général pour Quintana"

00:46
129 km

Il pleut, proche de Nice, alors que le trio de tête n'augmente plus sa marge (2'38").

130 km 

UAE Emirates participe à la chasse, encore très timide, avec Lotto Soudal et Deceuninck-Quick Step. Alexander Kristoff affiche ainsi son ambition.

134 km

L'écart est stabilisé autour des 2'30" par la Deceuninck-Quick Step d'un Tim Declercq à la planche.

135 km

LES FAVORIS DU JOUR (5/5)

  • ELIA VIVIANI (COFIDIS)

C’était un gros coup du dernier mercato, et cela ne porte pas encore ses fruits. Elia Viviani n’a toujours pas gagné avec Cofidis, en 25 jours de course cette saison. Mais cet exercice tronqué complique l’analyse de ce bilan. Le sprinteur italien a levé les bras sur le Tour de France l’an dernier. Il fait partie depuis plusieurs années de la crème des spécialistes de l’emballage final et doit le rappeler. Un cran en-dessous de Bennett, Ewan, Sagan et Nizzolo, il fait figure de coureur à suivre ce samedi, comme Kristoff, Coquard ou autre Van Aert, s’il a les coudées franches.

140 km

Sprint massif ou pas aujourd'hui ? Philippe Gilbert, qui a dans son équipe Lotto Soudal en la personne de Caleb Ewan un spécialiste du genre, n'est pas sûr de cela...

Vidéo - Gilbert : "Aucune garantie d'avoir un sprint massif sur la première étape"

01:10
142 km

Il pleuviote sur la route du Tour.

143 km 

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) est placé aux alentours de la 10-15e place du peloton, protégé par William Bonnet.

144 km 

Les coureurs sont dans une portion descendante qu'ils parcourront encore, au moins en partie, deux fois aujourd'hui. La route est sinueuse, mais tant qu'il ne pleut pas, cela ne semble pas particulièrement dangereux.

145 km 

Ce sont les équipes Jumbo-Visma, Arkéa-Samsic et Deceuninck-Quick Step qui sont en tête de peloton. C'est la formation belge qui prend les choses en main, pour Sam Bennett, par l'intermédiaire de Kasper Asgreen.

147 km

Deux des 29 ascensions répertoriées sur ce Tour de France sont au menu de la première étape. Ou plutôt une, à escalader deux fois : la côte de Rimiez (3e catégorie, 5,8 km à 5,1% de moyenne). Passages au sommet à 107,5 km, puis à 59 km de l'arrivée.

149 km

2 minutes d'avance pour Schär, Grellier et Gautier, après 7 km de course.

152 km 

C'est très calme, en tête de peloton. Trois coureurs, seulement, à l'avant... cela convient à toutes les formations majeures. 51" de marge, déjà, pour le trio de tête.

154 km 

Michael Schär (CCC), Fabien Grellier (Total Direct Energie) et Cyril Gautier (B and B Hotels - Vital Concept) font le break.

14:20

C'est parti, le départ réel est donné. Trois coureurs tentent de s'extirper du peloton.

Christian Prudhomme prêt à lâcher les fauves, au départ de la première étape du Tour de France 2020, à Nice (29/08/2020)
14:17

Bryan Coquard, qui "a la dalle du Tour" d'après son manager au sein de B and B Hotels - Vital Concept, Jérôme Pineau, est de retour sur la Grande Boucle, quatre ans après sa dernière participation. Il n'est pas sûr que l'épilogue du jour soit un sprint (si) massif que cela... Voici son interview d'avant-course.

Vidéo - Coquard : "On peut imaginer plusieurs scénarios avec le parcours du jour"

00:56
14:15

LES FAVORIS DU JOUR (4/5)

  • GIACOMO NIZZOLO (NTT)

Giacomo Nizzolo joue souvent placé, rarement gagnant. C’est l’image qui colle à la peau du sprinteur italien de la formation NTT, qui a "seulement" décroché 25 succès dans sa carrière, à l’âge de 31 ans. Mais il s’efforce avec brio d’écorner cette image depuis quelques jours. En une semaine, il vient ainsi de lever les bras deux fois, et sur des championnats (d’Italie et d’Europe). C’est donc avec le maillot de champion continental, une bonne dose de confiance et, qui plus est, un soutien important au sein de son équipe (Max Walscheid, Edvald Boasson Hagen, Ryan Gibbons) qu’il débarque à Nice ambitieux.

Vidéo - Emmené dans un fauteuil, Nizzolo a dû se battre jusqu'au bout pour résister à Démare

02:21
14:13

La prudence est de mise, côté Groupama-FDJ.

Vidéo - Madiot : "Aujourd'hui ça va forcément être nerveux, il va falloir être prudent"

01:07
14:12

Les coureurs sont toujours dans le défilé niçois. Il ne pleut pas, pour l'instant, mais le ciel est couvert.

14:10

LES FAVORIS DU JOUR (3/5)

  • PETER SAGAN (BORA-HANSGROHE)

Sept Tours bouclés, sept Tours en vert. Peter Sagan doit sa domination au classement par points de la Grande Boucle à sa grande régularité (76 "Top 10" sur des étapes du Tour, contre-la-montre par équipes exclus). Mais le polyvalent coureur de la Bora-Hansgrohe sait aussi mettre la balle au fond (12 victoires). Il n’est pas le grand favori ce samedi, surtout à la vue de la forme moyenne qu’il a affichée lors de la première étape du Critérium du Dauphiné, notamment, il y a quelques jours (lâché avant un final qui pouvait lui convenir). Mais il reste un sérieux candidat à la gagne.

Peter Sagan à Nice lors du Tour de France 2020
14:01

GROS ENJEU POUR LE MAILLOT VERT

Dans cette étape considérée comme "sans difficulté particulière", 50 points seront attribués au vainqueur. 30 au 2e, 20 au 3e. Les quinze premiers à couper la ligne lors du 3e passage sur la promenade des Anglais marqueront des points dans l'optique du maillot vert (2 points pour le 15e). Les points du sprint intermédiaire vont de 20 à 1, pour les quinze premiers également.

Peter Sagan | Bora-hansgrohe, Tour de France 2020
14:00 

Le départ fictif est donné à Nice, c'est parti pour le 107e Tour de France.

13:57

QUELLE STRATÉGIE POUR PINOT ?

Le Tour va prendre de la hauteur dès demain (dimanche), avec un parcours autour de Nice plus montagneux que celui d'aujourd'hui. Mais, selon notre consultant Nicolas Fritsch, Thibaut Pinot ne devrait pas passer si tôt à l'offensive.

Vidéo - Fritsch : "Pinot doit s'économiser pour frapper fort dans les Alpes"

01:57
13:55 

La Marseillaise retentit à Nice, à 5 minutes du départ fictif.

13:51

LES FAVORIS DU JOUR (2/5)

  • CALEB EWAN (LOTTO SOUDAL)

Bennett et lui se détachent assez nettement, intrinsèquement, parmi un contingent de sprinteurs plutôt limité cette saison sur le Tour de France. Caleb Ewan, deuxième du classement par points de la Grande Boucle l’an passé, est un sacré client pour endosser le jaune ce samedi. Sa forme semble plutôt bonne (une étape du Tour de Wallonie remportée devant… Bennett, qui a lui aussi gagné sur cette course). Son support interne paraît solide (John Degenkolb, Jasper De Buyst, Roger Kluge), ce qui sera important, pour cette rectiligne arrivée sur la promenade des Anglais.

Sprint Feature 2020 | Greipel, Ewan, Bennett
13:45

LA PLANCHE DES BELLES FILLES, ENJEU MONDIAL ?

La Planche des Belles Filles sera le théâtre de l'arrivée de la 20e étape du Tour de France cette année, dans le cadre d'un chrono qui pourrait se montrer décisif. Sera-t-elle également celui des Mondiaux 2020, quelques jours plus tard ? Peut-être... la FFC a en effet déposé un dossier de candidature pour suppléer Aigle-Martigny, où les championnats du monde devaient se dérouler du 20 au 27 septembre.

13:37

LES FAVORIS DU JOUR (1/5)

  • SAM BENNETT (DECEUNINCK-QUICK STEP)

Il ne fait plus seulement partie des bons sprinteurs du peloton. Depuis deux ans, il a rejoint l’élite des finisseurs. Sam Bennett - 3 victoires sur le Giro 2018, 2 sur la Vuelta 2019 - peut intégrer la caste des vainqueurs d’au moins une étape sur chacun des trois Grands Tours samedi. Et par la même occasion devenir le premier Irlandais à porter la tunique dorée sur le Tour de France depuis Stephen Roche, lauréat en 1987. L’équipe Deceuninck-Quick Step n’a peut-être pas l’effectif constitué du plus grand nombre de bolides, mais l'équipe belge maîtrise l’art du sprint et a des bêtes à rouler idéales pour constituer un train.

Sam Bennett
13:34 

OBJECTIF PODIUM POUR QUINTANA

Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) espère "lutter pour le podium" lors de ce Tour de France. Le Colombien de 30 ans était monté sur la boîte sur les Champs Elysées lors de ses trois premiers Tours (2e en 2013 et 2015, 3e en 2016). Mais il n'a jamais fait mieux que 8e depuis.

13:28

DEIGNAN DÉTRÔNE VOS

Elizabeth Deignan, née Elizabeth Armitstead, a remporté la Course by Le Tour, plus tôt dans la journée, à Nice. Elle a sauté Marianne Vos, tenante du titre, sur la ligne, à l'issue d'un sprint lancé de loin par la Néerlandaise.

Vidéo - Deignan s'offre la 7e édition de "La Course by le Tour"

02:38
13:25

LE PRONOSTIC DE NICOLAS FRITSCH

Deux coureurs d'une même équipe et aucun Français. Voici le pronostic de notre consultant, Nicolas Fritsch, quant au podium final de ce Tour de France.

Vidéo - Les pronos de Nicolas Fritsch : Un podium... Dumoulin - Bernal - Roglic

02:17
13:15

LE PROFIL : NICE, POUR LES SPRINTEURS

Deux boucles autour de Nice (dont une à parcourir deux fois) et une arrivée sur la promenade des Anglais. Voici le parcours du jour.

Vidéo - Le profil de la 1re étape : Triple boucle niçoise avant un sprint royal pour du jaune ?

01:16
13:06

22 équipes, 176 coureurs, dont 42 qui vont découvrir le Tour de France. La Grande Boucle édition 2020 s'élance dans une heure.

13:00

Bonjour à tous, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la première étape du Tour de France 2020, autour de Nice (156 km), en ce samedi 29 août. Le départ fictif sera donné à 14h, le départ réel est prévu pour 14h15.

Tour de France 2020 | Cycling | ESP Player Feature