Il est le visage du projet autour du cyclisme britannique depuis 2010. Central dans l'énorme succès de la piste britannique aux JO de Londres 2012, Dave Brailsford est aussi et surtout le patron de la Sky (devenue Ineos puis Ineos-Grenadiers) depuis son apparition dans le peloton. Dans une interview au Guardian, celui-ci a assuré qu'il allait bientôt devoir passer la main.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité en vous abonnant à Eurosport
"Si j'ai d'autres soucis de santé, je ne pourrais pas continuer. Je suis assez clair sur ça", a expliqué Brailsford qui a été traité pour un cancer de la prostate en 2019 et qui a connu un problème au coeur plus tôt dans l'année 2021 qui a nécessité une intervention cardiaque. "J'essaye de faire attention à moi mais je suis là pour aider et mener les autres. Si à un moment, vous devez plus faire à attention à vous-même, c'est terminé", poursuit le Britannique de 57 ans.
Tour de France
"Cavendish a fait le 'come-back' le plus improbable dans le cyclisme"
19/07/2021 À 18:08
Evoquant le Tour de France, le patron des Ineos-Grenadiers a regretté les chutes de la première semaine qui ont complètement "changé la dynamique" selon lui. "C'est notre 34e grand tour, nous en avons gagné 12 et je ne pense pas que ça soit arrivé par accident. Il y a eu deux grands tours cette année, nous en avons gagné un et terminé troisième sur l'autre. Pour finir, nous avons remporté plus d'étapes cette année, je ne pense qu'il faille être pessimiste."
Tour de France
Van Aert devrait-il jouer le classement général du Tour ? "Ce n'est pas son kiff"
19/07/2021 À 18:07
Tour de France
Alaphilippe, Tour décevant ? Chainel : "Il nous a tellement habitué au caviar..."
19/07/2021 À 18:04