Ce que l'on sait déjà

Prévu en 2021 mais repoussé à cause de la pandémie et surtout du report de l'Euro qui faisait coïncider le début du Tour de France avec des matches à Copenhague, le grand départ danois aura lieu en 2022. Et conséquence, la Grande Boucle ne s'élancera pas un samedi mais un vendredi l'année prochaine puisque les coureurs passeront trois jours dans la péninsule avant un transfert et, déjà, un jour de repos le premier lundi.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Tour de France
L’équipe Bahraïn-Victorious nie l’utilisation de Tizanidine pendant le Tour
IL Y A 18 HEURES
Comme en 2017, c'est un contre-la-montre qui lancera le Tour. Celui-ci sera court, 13 kilomètres, et intégralement dans les rues de Copenhague. Le lendemain, étape en ligne et spectacle garanti dans le final. De Roskilde à Nyborg, le peloton sera souvent sur la côte mais il devra surtout traverser un pont de 18 kilomètres reliant Seeland, l'île de Copenhague et la Fionie, celle de l'arrivée. Celle-ci sera jugée juste après le pont et ceux qui auront été piégés par le vent n'auront pas le temps de revenir.
Pour finir ce triptyque danois, la troisième étape entre Vejle et Sonderborg, tout proche de la frontière allemande, devrait être plus calme. Au Danemark, le dénivelé est très peu important et les organisateurs n'ont pas pu placer la désormais traditionnelle arrivée vallonnée dans ces premiers jours. Au bout des 182 kilomètres, un sprinter devrait s'imposer.

Ce que les rumeurs disent

Après ce séjour danois et donc après le premier des trois jours de repos, les coureurs prendront la direction du nord et sans doute de la Belgique. Ce lundi, France Bleu Nord faisait ainsi état d'un départ de Tournai ou de Binche pour la quatrième étape et d'une arrivée à Calais. La cinquième étape de ce Tour 2022 devrait être l'un des grands moments de la première semaine puisque trois ans après leur dernière apparition, les pavés devraient faire leur retour.
Dès début septembre, La Voix du Nord l'évoquait et ce lundi, France Bleu Nord a aussi mis une pièce dans la machine en évoquant une étape entre Lille et Wallers Arenberg. La célèbre Trouée, empruntée sur Paris-Roubaix, ne devrait pas être au programme mais la journée sera quoiqu'il arrive importante pour les favoris.
Fidèle à leurs principes, les organisateurs devraient placer un autre grand moment au surlendemain de cette étape pavée avec un retour à… La Planche des Belles Filles pour la troisième fois en quatre ans. Double ration d'ailleurs pour l'ascension vosgienne qui pourrait accueillir l'arrivée de la 8e et dernière étape du Tour de France féminin selon L'Est Républicain. Le tout devrait se faire à la "Super Planche" avec la prolongation empierrée, comme en 2019.

Julian Alaphilippe, Geraint Thomas ET Thibaut Pinot à la Super Planche des Belles Filles en 2019

Crédit: Getty Images

Pour le premier grand massif, il faudra attendre le mardi et surtout le mercredi de la deuxième semaine. Absent depuis 2018, le mythique Alpe d'Huez devrait être au parcours si l'on en croit le Dauphiné Libéré qui avance aussi que la première étape alpestre pourrait s'achever au Col du Granon (12 km à 10%), emprunté une seule fois… en 1986 !
Voilà pour les Alpes. La traversée de la France pour rejoindre les Pyrénées se fera via Saint-Etienne puis Mende et la montée Laurent Jalabert sans doute. Si deux étapes s'achevaient en altitude dans les Alpes, ce devrait être aussi le cas dans les Pyrénées avec l'enchaînement Peyragudes, où Romain Bardet avait levé les bras en 2017, et Hautacam.

Romain Bardet vainqueur de la 12e étape à Peyragudes devant Rigoberto Uran et Fabio Aru

Crédit: Getty Images

Il ne vous aura pas échappé qu'un seul contre-la-montre jalonne ce possible parcours du Tour 2022. Comme en 2017, 2018, 2020 et 2021, le second pourrait être placé à la veille de l'arrivée à Paris. S'il est difficile de connaître sa distance exacte tout comme le relief proposé, La Dépêche évoque une trentaine de kilomètres et une arrivée à Rocamadour.

Ce que l'on ignore

Chaque année, certains s'amusent à prévoir la carte du Tour avant que celle-ci soit officialisée. A 90%, au moins, les rumeurs sont vraies mais Amaury Sport Organisation, patron du Tour, aime réserver des surprises et même si les dénicheurs de cartes ont de bons informateurs, ils ne savent pas tout, loin de là.
Certains lieux de départs et même d'arrivées sont sans doute proches sans être les bons. Plus important encore, les informations qui fuitent ne concernent pas le cœur des étapes. Qui sait aujourd'hui à quoi ressemblera l'étape des pavés ? Pas grand-monde à part les gens dans le secret des Dieux. Une quinzaine ou une trentaine de kilomètres de pavés, ce n'est pas tout à fait la même chose.
Même constat pour les étapes de montagnes. Comment sera abordée la Super Planche des Belles-Filles ? De quoi sera précédé l'Alpe d'Huez ou l'altiport de Peyragudes ? La présentation de ce jeudi mettra fin au suspense.
Tour de France
Cordon-Ragot, sur un Tour au féminin : "Après Roubaix, c’est un nouveau chapitre d’histoire"
20/10/2021 À 08:49
Tour de France
Un pont de 18 km décisif ? Pogacar, Asgreen et Fuglsang évoquent le parcours du Tour 2022
20/10/2021 À 08:29