Un Tour de France façon traversée de la France. Ce jeudi, Christian Prudhomme a levé le voile sur l’édition 2023 de la Grande Boucle, au Palais des Congrès, à Paris. Le parcours de ce 110e opus de la plus prestigieuse course cycliste du monde scinde l’Hexagone via une sorte de diagonale, du sud-ouest à l’est, où l’ultime joute en altitude se déroulera dans les Vosges, à la veille du dénouement dans la capitale.
Avant d’ainsi découper le territoire français, l’épreuve (1-23 juillet) va s’élancer d’Espagne, et de Bilbao, où les puncheurs seront attendus. Trois étapes débuteront sur la péninsule ibérique. La dernière s’achèvera à Bayonne. Promesse géographique tenue : la route s’élèvera vite, grâce aux Pyrénées, avec une arrivée à Laruns dès le cinquième jour de course. En 2020, Tadej Pogacar - présent en ce jour de présentation - y avait gagné, à l’issue d’un sprint à cinq, devant Primoz Roglic.
Tour de France
Le Tour 2024 se terminera bien à Nice, avec un contre-la-montre individuel
01/12/2022 À 11:11

De Bilbao à Paris : la carte du Tour de France 2023 en 3D

Un seul chrono, de 22 km et corsé

La 6e étape sera le théâtre de la première arrivée en altitude, à Cauterets (après un passage par le Tourmalet), clôture du diptyque pyrénéen. Les Alpes, elles, auront droit à plus d’exposition, de Morzine à Courchevel, de la 14e à la 17e étape. Juste avant, le Jura aura marqué les corps, avec le Grand Colombier (13e étape, le 14 juillet). Au cœur de cette intense partie d’escalade : un contre-la-montre de 22 km (16e étape). Le seul de ce Tour, comprenant la côte de Domancy (2,5 km à 9,4%).

Joux Plane, Cormet de Roselend, Côte de Domancy... Les quatre étapes alpestres en détail

Un traitement de l’effort solitaire semblable à celui témoigné lors de l’édition 2020, marquée par le chrono de la Planche des Belles Filles, acte de naissance de Pogacar pour le grand public. Satisfaire les purs spécialistes des CLM ne semble pas être dans l’optique d’ASO. En filigrane de cette tendance confirmée : une absence d’appel du pied au champion du monde Remco Evenepoel, récent lauréat de la Vuelta.
"Les parcours du Tour, sont faits bien en amont", a souligné Christian Prudhomme, auprès de l'AFP, ajoutant "rêve(r) de retrouver l'opposition d'un super rouleur comme Jacques Anquetil et d'un super grimpeur comme Federico Bahamontes". Au sujet de la possible venue d'Evenepoel sur les routes du TDF, le directeur de la course a précisé qu'il serait "absolument ravi qu'il vienne, quelle que soit l'année qu'il choisira." Il a également acté le retour des "points bonus" (secondes de bonification en cours d'étape), à six reprises.

Voeckler : "Quand je vois Evenepoel et Pogacar, je ne sais plus où j'habite"

Le Puy de Dôme 35 ans après, le pari du Markstein

Entre les Pyrénées et les Alpes, le Massif central occupe une place importante, dans ce 110e Tour. Susurré depuis juin, le retour de la Grande Boucle au Puy de Dôme a été acté, jeudi. L’épreuve n’a plus arpenté le célèbre volcan endormi depuis 35 ans. En 1964, il avait accouché d’un duel légendaire entre Jacques Anquetil et Raymond Poulidor, photo iconique à la clef. La 9e étape aura ainsi une portée historique... mais pas seulement.

Jacques Anquetil - Raymond Poulidor, un duel entré dans la légende au Puy de Dôme - 1964

Crédit: Getty Images

Les égards du dernier mot montagnard reviendront donc à un cinquième larron, dans la joute des massifs. Les Vosges seront le cadre de la pénultième étape, avec la station du Markstein pour épilogue. Annemiek van Vleuten y a triomphé, lors du Tour de France Femmes. Quant aux sprinteurs, ils semblent à peine moins aliénés qu’ils ne l’ont été en 2022 (six étapes "de plat" selon le site de l'organisation, huit étapes "de plaine" annoncées ce jeudi). La "traversée de France" risque de leur paraître longue.

Fritsch : "Ce parcours est presque parfait… mais un bémol va me travailler jusqu’en juillet"

Le détail des 21 étapes

  • 1re étape : Bilbao - Bilbao (182 km) - Accidentée
  • 2e étape : Vitoria-Gasteiz - Saint-Sébastien (209 km) - Accidentée
  • 3e étape : Amorebieta-Etxano - Bayonne (185 km) - De plat
  • 4e étape : Dax - Nogaro (182 km) - De plat
  • 5e étape : Pau - Laruns (165 km) - De montagne
  • 6e étape : Tarbes - Cauterets Cambasque (145 km) - De montagne
  • 7e étape : Mont-de-Marsan - Bordeaux (170 km) - De plat
  • 8e étape : Libourne - Limoges (201 km) - Accidentée
  • 9e étape : Saint-Léonard-de-Noblat - Puy de Dôme (184 km) - De montagne
  • 1er jour de repos
  • 10e étape : Vulcania - Issoire (167 km) - Accidentée
  • 11e étape : Clermont-Ferrand - Moulins (180 km) - De plat
  • 12e étape : Roanne - Belleville-en-Beaujolais (169 km) - Accidentée
  • 13e étape : Châtillon-sur-Chalaronne - Grand Colombier (138 km) - De montagne
  • 14e étape : Annemasse - Morzine (152 km) - De montagne
  • 15e étape : Les Gets - Saint-Gervais Mont-Blanc (180 km) - De montagne
  • 2e jour de repos
  • 16e étape : Passy - Combloux (22 km) - Contre-la-montre
  • 17e étape : Saint-Gervais Mont-Blanc - Courchevel (166 km) - De montagne
  • 18e étape : Moûtiers - Bourg-en-Bresse (186 km) - Accidentée
  • 19e étape : Moirans-en-Montagne - Poligny (173 km) - De plat
  • 20e étape : Belfort - Le Markstein (133 km) - De montagne
  • 21e étape : Saint-Quentin-en-Yvelines - Paris Champs-Élysées (115 km) - De plat
https://i.eurosport.com/2022/10/26/3479552.jpg
Tour de France
Le Tour 2024 devrait bien se conclure à Nice
30/11/2022 À 15:02
Tour de France
La 3e étape modifiée à cause d'une route basque fragilisée par l'érosion
25/11/2022 À 17:02