AFP

Tour de Romandie - A deux mois du Tour, Chris Froome se rassure et lance sa saison

A deux mois du Tour, Froome met les pendules à l'heure
Par AFP

Le 04/05/2014 à 15:30Mis à jour Le 04/05/2014 à 16:03

En enlevant la dernière étape, sur contre-la-montre, Christopher Froome (Sky) s'est adjugé le Tour de Romandie pour la deuxième année consécutive. Le Britannique termine devant Simon Spilak (Katusha) et Rui Costa (Lampre). A deux mois de la Grande Boucle, Froome est lancé.

L'histoire est donc un éternel recommencement. Dimanche, et pour la deuxième année consécutive, Christopher Froome (Sky) a remporté le Tour de Romandie, en enlevant le contre-la-montre final à Neuchâtel. Le Britannique, qui comptait une seconde de retard sur le Slovène Simon Spilak au départ de cette ultime étape, lui a repris 29 secondes sur ce parcours de 18,5 km, ravissant ainsi la tête du classement général au Slovène. Le podium de ce Tour 2014, que complète le Portugais Rui Costa, a un air de déjà-vu : il est identique à celui de 2013.

De bon augure pour Paris

Mais le leader de l'équipe Sky, qui a connu plusieurs contre-temps cette saison, n'a pas été dominateur comme l'an dernier, où il avait paradé en jaune tout au long de la semaine. Il s'est contenté d'être présent de bout en bout. Froome a affiché ses ambitions dans l'étape reine vendredi, entre Le Bouveret et Aigle, où Spilak fut le seul à lui tenir tête dans la dernière ascension et parvint à le devancer au sprint sur la ligne.

Dimanche, le Britannique a vite tué le suspense en partant en trombe. En 24 min 50 sec, Froome a même soufflé pour une seconde la victoire d'étape au triple champion du monde de l'exercice, l'Allemand Tony Martin. Le patron du Tour de France 2013, venu se tester sur les routes suisses, n'avait plus couru depuis le Tour de Catalogne, fin mars. Il peut voir dans cette victoire de bons présages puisque depuis 2011, les trois derniers vainqueurs du Tour de Romandie ont fini en jaune sur les Champs-Elysées deux mois plus tard. Meilleur Français, Thibaut Pinot (FDJ) finit dans les dix premiers.

0
0