Getty Images

A deux semaines du Tour, Bernal marque les esprits

A deux semaines du Tour, Bernal marque les esprits

Le 23/06/2019 à 16:25Mis à jour Le 23/06/2019 à 16:57

TOUR DE SUISSE - Après Paris-Nice en mars, Egan Bernal (Ineos) a remporté le Tour de Suisse ce dimanche. C'est Hugh Carty (EF-Education First) qui a gagné l'ultime étape en solitaire.

A Hugh Carthy (EF Education First) l’étape, à Egan Bernal (Team Ineos) la victoire finale. Dimanche, dans une neuvième étape très courte de 101 km à Goms, le jeune grimpeur britannique, à l’avant dès les premiers kilomètres, a remporté en solitaire l’ultime étape du Tour de Suisse. Bernal a su, avec son équipe, contenir toutes les velléités de ses adversaires avant de sortir avec Rohan Dennis (Bahrain-Merida) dans le dernier col. Les deux coureurs complètent le podium. De quoi s’assurer la victoire finale devant l’Australien, sa deuxième course par étapes de l’année après Paris-Nice.

Il était loin au classement général (47e à 21 minutes), on l’a laissé partir et on ne l’a plus jamais revu. Parti dans le col de Nufenen (13,3 km à 8,5 %), premier des trois cols de cette étape très dense, Hugh Carthy a tenu en respect tous ses poursuivants au cours de cette dernière étape. Le grimpeur britannique a résisté au duo Mathias Frank (AG2R La Mondiale) – Simon Spilak (Katusha), pour basculer en tête et remporter sa première étape en World Tour.

Bernal déjà prêt pour le Tour

Avalé par le groupe de favoris dans la montée finale, le duo n’a pu aller au bout de son entreprise. Jan Hirt (Astana) et Enric Mas (Deceuninck-Quick Step) ont tenté de sortir, mais ils se sont écrasés contre la pente du col de Furka (12,2 km à 7,1 %). Egan Bernal, sorti avec Rohan Dennis sur la fin, a même repris du temps pour valider sa victoire finale sur ce Tour de Suisse. Et frapper les esprits de son équipe mais aussi du peloton, à deux semaines du départ du Tour de France. Au final, il devance Dennis de 19 secondes et Patrick Konrad de 3’04.

Pour sa deuxième au sein d’Ineos, le Colombien remporte déjà sa quatrième course par étapes après le Tour de Colombie et de Californie en 2018, et Paris-Nice en début d’année. Surtout, après les forfaits des Chris Froome et la chute de Geraint Thomas, il s’avance comme le grand favori de la Grande Boucle, qui s’élancera le 6 juillet prochain à Bruxelles.

Eurosport News : Bernal wins stage 7 to extend overall lead

Eurosport News : Bernal wins stage 7 to extend overall leadEurosport

0
0