Panoramic

Tour des Flandes 2013 : Sagan, Cancellara, Boonen et Chavanel se posent en favoris

Sagan-Cancellara, le duel reprend
Par Eurosport

Le 29/03/2013 à 17:40Mis à jour Le 30/03/2013 à 10:22

Peter Sagan et Fabian Cancellara seront les immenses favoris du Centenaire du Tour des Flandres, dimanche. Tom Boonen, Sylvain Chavanel ou encore Filippo Pozzato vont tenter de frustrer l'ogre slovaque et la cannibale suisse. Une hypothèse jugée improbable par notre consultant Jacky Durand qui juge tous ces candidats à la victoire.

LA COTE D'EUROSPORT.FR

5 étoiles : Peter Sagan, Fabian Cancellara
4 étoiles : Sylvain Chavanel, Tom Boonen,
3 étoiles : Luca Paolini, Filippo Pozzato, Edvald Boasson Hagen, Juan Antonio Flecha
2 étoiles : Niki Terpstra, Geraint Thomas, Greg Van Avermaet, Jurgen Roelandts, Thor Hushovd, Sébastien Turgot, Heinrich Haussler
1 étoile : Lars Boom, Ian Stannard, Stijn Devolder, Nick Nuyens, Björn Leukemans, Matti Breschel, Thomas Voeckler, Oscar Gatto, Sep Vanmarcke, Sebastien Langeveld, Maxim Iglinskiy

___________________________________________________________________________________________

PETER SAGAN
Date de naissance: 26 janvier 1990
Pays: Slovaquie
Equipe: Cannondale
Meilleur classement: 5e (2012)
Classement 2012: 5e

Deux hommes se détachent chez les favoris pour la gagne dimanche. Cinquième en 2012, pour sa première tentative, Peter Sagan fait partie de ce duo. Sans surprise. Depuis quelques semaines, le Slovaque livre un mano a mano avec Fabian Cancellara de haute volée. La guerre est ouverte entre les deux hommes. Sur le vélo et dans la presse. Deuxième sur la Primavera (juste devant Fabian Cancellara), vainqueur de Gand-Wevelgem (sa première classique), dimanche dernier, Sagan s'est déjà imposé à sept reprises en 2013.

Logique numéro un mondial, le leader de la Cannondale a néanmoins conscience qu'un nombre incalculable d'éléments entrent en jeu durant le Tour des Flandres et reconnaît manquer d'expérience sur ce terrain, par rapport à Cancellara ou Boonen. Fausse modestie ? En cas d'arrivée massive entre les favoris, Sagan et ses qualités de sprinteur devraient faire de nouvelles merveilles. Mark Cavendish confirme : "Peter est imbattable en ce moment".

L'avis de Jacky Durand : "C'est mon favori. Si je dois mettre cinq étoiles, je ne les donne qu'à lui. L'an dernier, il découvre l'épreuve et fait cinquième. Si je me souviens bien, il avait été victime d'un problème mécanique dans le Paterberg. Sans cet incident, il aurait pu viser encore plus haut. Non, sincèrement, je ne vois pas qui peut le battre dimanche."

Imago

Ne lui parlez pas de revanche. Vainqueur en 2010, troisième en 2011, Fabien Cancellara n'a pas oublié son Tour des Flandres 2012. Victime d'une fracture de la clavicule l'an dernier, le Suisse se présente de nouveau à Bruges pour y décrocher un deuxième bouquet. Pour sa onzième participation au Ronde, "Spartacus" pourra s'appuyer sur une équipe acquise à sa cause, avec notamment des hommes dévoués comme Tony Gallopin, Stijn Devolder ou encore Yaroslav Popovych, très bon sur Gand-Wevelgem (10e).

Impressionnant vainqueur sur le GP E3 il y a quinze jours, sur un parcours très proche du Tour des Flandres, le Suisse sera "marqué à la culotte", dimanche. Une situation qui laisse perplexe le principal intéressé : "Si je suis favori, c'est la vie. C'est comme ça." Cancellara le sait : s'il veut s'imposer de nouveau, il lui faudra faire la différence avant le sprint final.

L'avis de Jacky Durand : "Malheureusement pour Fabian, la météo s'annonce bonne. Sur un terrain humide et difficile, il aurait peut-être pu lâcher Peter Sagan. Mais là, je n'y crois pas. Dans le final, s'ils sont encore tous les deux, je ne vois pas le Suisse rouler avec le Slovaque. Un scénario déjà aperçu sur Milan-Sanremo. Et si ça ne roule pas devant, ça peut rentrer derrière. Après, s'ils sont tous les deux, que Sagan fait 90% des efforts et qu'ils parviennent à se jouer la victoire, Cancellara peut gagner".

SID

TOM BOONEN
Date de naissance: 15 octobre 1980
Pays: Belgique
Equipe: Omega Pharma-Quick Step
Meilleur classement: 1er (2005, 2006, 2012)
Classement 2012: 1er

"Il n'a pas été facile de coucher huit noms sur un papier pour le Tour des Flandres", a avoué Wilfried Peeter, jeudi. Faut-il croire les propos d'un des directeurs sportifs d'Omega Pharma ? Dimanche, il lui faudra choisir : Tom Boonen ou Sylvain Chavanel ? A priori, le choix du Flamand est déjà fait. Le Belge de 32 ans est à ses yeux "son chef de file" mais son état de santé inquiète. Déjà vainqueur à trois reprises sur le Ronde, tenant du titre, Boonen sait que Sylvain Chavanel est dans la forme de sa vie.

De nombreuses blessures ont perturbé sa préparation. Sa chute sur Gand-Wevelgem n'a pas dû le rassurer non plus. Toujours diminué par un genou douloureux, le Belge n'aborde pas cette édition 2013 dans les meilleures dispositions. Patrick Lefévère, son manager, a d'ores et déjà avoué qu'il pourrait changer son fusil d'épaule en cours d'épreuve. Sylvain Chavanel et Niki Terpstra se frottent déjà les mains.

L'avis de Jacky Durand : "C'est le gros point d'interrogation. Il a envie, il connaît le parcours, mais il n'est pas à 100%, ça, c'est certain. Et c'est un gros désavantage évidemment. Il a pris du retard cet hiver. Il court après sa condition. Il court en dents de scie. Dans un jour sans, il peut passer à travers. Espérons, pour lui, que dimanche soit un jour avec... "

Panoramic

SYLVAIN CHAVANEL
Date de naissance: 30 juin 1979
Pays: France
Equipe: Omega Pharma-Quick Step
Meilleur classement: 2e (2011)
Classement 2012: 10e

Et si c'était lui le leader d'Omega-Pharma dimanche ? Sur ces résultats des dernières semaines, cette promotion serait loin d'être hérétique. Tant pis pour Tom Boonen. Après avoir conservé son titre sur les Trois Jours de La Panne, Sylvain Chavanel arrive sur le Ronde "au sommet de sa forme". "Collectivement, chez Omega-Pharma, nous nous présenterons avec un bloc très solide. Ce sera notre meilleur argument", préfère tempérer le deuxième de l'édition 2011.

Souvent sacrifié au profit de son leader belge, le Français, deuxième en 2011 derrière son équipier Nick Nuyens, la joue modeste une nouvelle fois : "Je ne suis pas l'un des favoris du Tour des Flandres, juste un bon outsider. On possède une bonne équipe. J'espère qu'elle sera soudée dimanche". A bon entendeur...

L'avis de Jacky Durand : "Il est impressionnant depuis le début de l'année. Il maîtrise le parcours et avoir Tom Boonen comme leader peut s'avérer être un avantage. On le connait : il n'attendra pas le final pour attaquer. Mais j'espère que ça sera moins loin que les années précédentes. Chez Omega Pharma, les coureurs s'entendent tous très bien. Moi, c'est surtout en Wilfried Peeters que je n'ai pas confiance."

SID

Deuxième l'an dernier, derrière Tom Boonen, l'Italien de la Lampre se présentera au départ, dimanche, "en bonne condition". Légèrement diminué ces derniers jours, l'Italien de 31 ans a hâte d'en découdre et croise les doigts pour que la météo soit plus clémente que ces dernières semaines : "J'étais déjà bien à Harelbeke et à Gand-Wevelgem mais j'ai souffert du froid", a avoué "Pippo". "En rentrant de Belgique, j'ai trouvé de bonnes conditions climatiques durant la semaine et je me suis bien entraîné afin d'être prêt pour dimanche".

L'avis de Jacky Durand : "Il est toujours là. Il n'arrive pas sur le Ronde avec le même niveau qu'en 2012. S'il profite du marquage des grands favoris, il peut tenter sa chance. Et je ne pense pas me tromper quand je dis que Cancellara préfère voir gagner Pozzato plutôt que Sagan. Je ne prête pas trop attention à ses propos ("j'ai souffert du froid"): il est italien, il y a de grandes chances qu'il bluffe (rires).

Imago

LUCA PAOLINI
Date de naissance: 17 janvier 1977
Pays: Italie
Equipe: Team Katusha
Meilleur classement: 3e (2007)
Classement 2012: 7e

Sur le Ronde, l'Italien de 36 ans compte deux tops 10 (en 2007 et 2012). Vainqueur du circuit Het Volk cette saison, cinquième de Milan-Sanremo, huitième du GP E3, le Milanais connait un exercice 2013 très solide. Au point de jouer avec les meilleurs ? Tout est possible pour le vétéran de Katusha, septième l'an dernier.

L'avis de Jacky Durand : "Ça sera difficile pour lui. Il est un ton en-dessous. Pour qu'il gagne, il lui faudra arriver avec un petit groupe avant le Paterberg. S'il se fait décrocher dans la dernière difficulté, il peut revenir avant l'arrivée, mais ça sera compliqué. C'est sa seule chance a priori. Pour résumer, son hypothétique victoire dépendra de l'attitude des favoris."

AFP

EDVALD BOASSON HAGEN
Date de naissance: 17 mai 1987
Pays: Norvège
Equipe: Team Sky
Meilleur classement: 19e (2012)
Classement 2012: 19e

Sans la moindre victoire en 2013, le Norvégien reste sur une vingtième place sur Gand-Wevelgem. Pas de quoi le rassurer avant le départ à Bruges. En cas de moins bien d'EBH, le Team Sky pourra jouer d'autres cartes (Geraint Thomas, Ian Stannard...).

L'avis de Jacky Durand : "Sur le papier, c'est un candidat à la victoire. Le Team Sky a décidé de ne pas l'aligner sur les courses à étapes (Paris-Nice, Tirreno) pour privilégier sa préparation aux classiques. Cela jouera peut-être contre lui. Mais on connaît tous sa pointe de vitesse. Jusqu'à maintenant, il s'est rarement présenté à 100% à cette période de l'année. Cela semble être le cas aujourd'hui."

AFP

JUAN ANTONIO FLECHA
Date de naissance: 17 septembre 1977
Pays: Espagne
Equipe: Vacansoleil - DCM
Meilleur classement: 3e (2008)
Classement 2012: 20e

Désigné leader unique de l'équipe Vacansoleil, l'Espagnol, en pur spécialiste, repart en quête du premier succès espagnol sur le Tour des Flandres depuis sa création en 1913. "Tout le monde doit travailler pour Flecha, c'est aussi simple que cela", a expliqué Hilaire Van der Schueren, le boss de la formation néerlandaise jeudi. Récent cinquième de Gand-Wevelgem, Flecha n'a pas beaucoup couru en 2013 (il n'a pas fait grand-chose sur Tirreno). L'an dernier, il n'avait pu faire mieux que vingtième , trois semaines après s'être fait opérer de la main.

L'avis de Jacky Durand : "Sa tactique de course est... une catastrophe. S'il attaque de très loin, comme prévu, il n'a aucune chance de gagner. Ce sont ses vieux démons. Tactiquement parlant, il a vraiment du mal. Au Tour des Flandres, il faut être patient. Et ça, ce n'est pas sa qualité première".

AFP

0
0