Le maillot jaune a craqué, le maillot vert a fait tout exploser et un Français s'est imposé. L'étape reine du Tour du Pays basque entre Ondárroa et Arrate (111,9 km de montagnes russes) a rendu son verdict, ce samedi, et consacré Primoz Roglic (Jumbo-Visma) sur cette édition 2021 de l'Itzulia. Accompagné de David Gaudu durant de nombreux kilomètres, le Slovène, parti à plus de 50km de l'arrivée, a laissé la victoire d'étape au coureur de la Groupama-FDJ, qui a ainsi glané son premier succès World Tour de la saison.
Porteur de la tunique jaune au départ de cette 6e et dernière étape, Brandon McNulty (UAE Team Emirates) n'a rien pu faire et a terminé loin de la tête de course. La Jumbo-Visma a signé un doublé en plaçant le jeune Jonas Vingegaard sur la deuxième marche du podium du général, tandis que Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a été piégé lors de l'attaque de Roglic et n'a jamais pu revenir sur son compatriote. Le vainqueur du Tour 2020 se contente d'une troisième place au classement final.
Tour du Pays Basque
Sinistrose envolée et semaine parfaite : cette fois, Roglic a eu tout bon
11/04/2021 À 21:50

Pogacar et McNulty piégés par Roglic dans une descente

Le profil de cette ultime étape promettait beaucoup de mouvements dès le départ, contrat rempli. Après un premier écrémage lors des deux ascensions initiales (7 au total), le peloton s'est retrouvé totalement dispersé et ne s'est finalement jamais reformé, sur un parcours où le plat n'était guère présent. Et si les favoris étaient encore bien groupés à l'entame de la troisième difficulté du jour, la côte d'Elosua-Gorla (catégorie 2), l'Itzulia 2021 s'est finalement jouée dans la descente de celle-ci.
Profitant d'une accélération nette des deux Astana Aranburu et Izaguirre, Primoz Roglic est parvenu à faire le trou avec ses principaux rivaux, les deux coéquipiers de UAE Team Emirates, Brandon McNulty et Tadej Pogacar. Le porteur du maillot jaune et le dernier vainqueur du Tour de France se sont alors retrouvés à plus de 30 secondes du groupe de tête, emmené par Roglic et dont faisait partie David Gaudu.

Primoz Roglic et David Gaudu dans la dernière étape du Tour du Pays basque.

Crédit: Getty Images

Top 5 final pour Gaudu

Tandis que Tadej Pogacar semblait en mesure de partir pour combler cet écart, la formation émiratie a alors demandé au Slovène d'attendre son coéquipier américain. Une erreur fatale qui a coûté très cher à toute l'équipe, puisque Primoz Roglic en a profité pour placer une attaque dans la côte de Krabelin (catégorie 1) et distancer un peu plus les autres favoris. Seuls Hugh Carthy (EF Pro Cycling) et David Gaudu ont pu suivre le coup de force du maillot vert.
Le trio de tête n'a ensuite jamais pu être rejoint par quiconque. Hugh Carthy a craqué dans l'ultime montée vers Arrate, laissant la troisième place de l'étape à Alejandro Valverde (7e au général). Parmi les poursuivants, Tadej Pogacar a sauvé la troisième place du classement général, mais là n'était pas l'essentiel (+1'07"). Le Slovène a terminé ce Tour du Pays basque juste derrière Jonas Vingegaard (+52"), maillot bleu de meilleur jeune et dauphin de Roglic, qui a également glané le maillot rouge de meilleur grimpeur. David Gaudu a, lui, payé son médiocre contre-la-montre lors de la première étape à Bilbao, mais a réalisé une superbe remontée au général pour finir à la 5e place (+1'27"), une seconde derrière Adam Yates.
Tour du Pays Basque
Gaudu aux anges : "J'avais des frissons, c’était un truc de fou !"
10/04/2021 À 19:30
Tour du Pays Basque
Roglic en patron, Pogacar pris au piège, Gaudu épatant : Le résumé de la dernière étape
10/04/2021 À 17:36