Jesse Sergent, qui a survolé jeudi le contre-la-montre individuel de Châtellerault, a simplement géré son avance pour conserver son maillot blanc de leader. Seule une crevaison à 15 kilomètres de l'arrivée lui a causé une petite frayeur, mais son équipe a parfaitement maîtrisé la situation.
Dowsett, 4e au général à 37 secondes du coureur néo-zélandais avant cette dernière étape, a tout tenté pour s'extirper dans le final de Poitiers. Il y est parvenu, en s'imposant détaché mais avec seulement 17 secondes d'avance sur le peloton réglé au sprint par son coéquipier italien Davide Appollonio (Sky) et dans lequel figurait Sergent.
A l'instar des trois premières étapes, cette dernière a été propice aux tentatives d'échappées de loin, qui ont toutes échouées, notamment celle regroupant les Français Steven Chainel (FDJ), Jimmy Engoulvent (Saur-Sojasun), Christophe Riblon (AG2R La Mondiale), Alexandre Pichot (Europcar) et l'Espagnol Luis Pasamontes (Movistar), repris à quatre kilomètres de l'arrivée par un petit groupe de coureurs dont Dowsett, visiblement le plus fort, qui contrait et s'imposait en costaud.
Tour du Poitou-Charentes
Le général pour Sergent
26/08/2011 À 14:46
Photo: Etienne Garnier- site officiel: http://www.tour-poitou-charentes.com/accueil-1.html
Tour du Poitou-Charentes
Sergent fait coup double
25/08/2011 À 17:40
Tour du Poitou-Charentes
Ravard au sprint
25/08/2011 À 10:22