Arnaud Démare est vraiment insatiable sur le Tour du Poitou-Charentes. Le coureur de Groupama-FDJ avait déjà fait main basse sur les trois premiers sprints, un exercice sur lequel il était attendu. Il l'était moins sur le contre-la-montre de 22,9 kilomètres entre Champagné-Saint-Hilaire et Couhé jeudi après-midi. Le Français s'y est quand même imposé, confortant ainsi son maillot de leader. Et s'offrant du même coup la possibilité de réaliser un Grand Chelem inédit sur l'épreuve en cas de victoire vendredi à Poitier, au terme d'un parcours de 156,6 kilomètres propice au sprint.
Mais le sprinteur n'a pas souhaité trop s'avancer, au micro de France 3 Poitou-Charente. "Avec quatre victoires, on va vraiment pouvoir défendre le maillot demain (vendredi). On va se focaliser sur le général, ce serait vraiment beau dans mes capacités", a-t-il observé. Cette perspective semblait impensable jeudi après-midi quand Démare s'est élancé sur un parcours de 22,9 km très technique et accidenté, avec vent défavorable tout du long, qui avait souri aux spécialistes français Sylvain Chavanel (Direct Énergie) et Yoann Paillot (St-Michel-Auber 93), partis plus tôt.
Tour du Poitou-Charentes
Le Grand Chelem pour Démare !
24/08/2018 À 13:55
Mais Démare roule sur l'eau cette semaine et il l'a encore démontré dès le temps intermédiaire, en devançant après 14 kilomètres Chavanel de 7 secondes et Paillot de 15 secondes. Le leader de la Groupama-FDJ n'a pas faibli dans la seconde moitié du parcours en maintenant cet écart sur la ligne d'arrivée. "De là à gagner, (je ne m'y attendais) peut-être pas, mais je sais que j'ai déjà fait de bons chronos (...) C'était un chrono pas facile, je l'avais reconnu et je savais la trajectoire à prendre. Je suis super content, car c'est mon premier", a savouré Démare.
Tour du Poitou-Charentes
Démare poursuit son sans-faute
23/08/2018 À 10:48
Tour du Poitou-Charentes
Deuxième victoire en deux jours pour Démare
22/08/2018 À 15:13