Pendant huis mois, Chris Froome a vécu l'enfer. Le 12 juin 2019, alors qu'il effectue une reconnaissance du chrono du Critérium du Dauphiné à Roanne, le coureur de la formation Ineos perd le contrôle de son vélo. Bilan : fractures de plusieurs côtes, fractures ouvertes du fémur et du coude, d'une vertèbre et du sternum. Au total, Froome a alors perdu plus d'un litre de sang. Depuis, il a entamé un long processus de réeducation, avec une troisième opération en novembre pour se faire retirer une plaque dans la hanche et des broches autour du coude.

C'était beaucoup plus difficile que de reprendre le vélo
UAE Tour
Le cauchemar continue pour Cofidis : l'équipe en quarantaine à Abu Dhabi jusqu'au 14 mars
04/03/2020 À 11:44

Interrogé par le Times et Cyclingnews, Froome a notamment confié toutes ses difficultés à apprendre à marcher à nouveau. "C'était difficile. C'était vraiment difficile", a ainsi confié le Britannique, qui "n'aurait jamais pensé se retrouver dans cette position". "Bien sûr, après des semaines au lit puis des semaines en fauteuil roulant, la marche me semblait tellement étrangère. C'était beaucoup plus difficile que de reprendre le vélo. Sur le vélo, c'était en fait assez naturel et assez facile, mais essayer de marcher normalement était de loin la partie la plus difficile de la rééducation", a-t-il ajouté.

"Honnêtement, il ne faut pas attendre grand chose de Froome tout de suite"

Dimanche, Chris Froome est remonté sur son vélo pour disputer la première étape de l'UAE Tour. Lâché par le peloton, le quadruple vainqueur du Tour de France a toutefois accompli un premier grand pas dans l'optique de sa saison. "Ça va prendre deux ou trois mois de travail pour redevenir comme avant", a-t-il annoncé après la course.

UAE Tour
Bloquée à Abu Dhabi, l'équipe Cofidis s'estime prise en "otage"
03/03/2020 À 12:01
UAE Tour
"Cela commence à être long..." : Cofidis et Groupama-FDJ toujours bloquées aux Emirats
02/03/2020 À 17:43