L'Espagnol Alejandro Valverde, suspendu en Italie pour deux ans pour dopage, a perdu la dernière bataille judiciaire pour mettre fin à cette sanction, selon un arrêt publié vendredi par le Tribunal fédéral suisse. Un autre recours, déposé par Valverde et touchant sa suspension au niveau mondial par le Tribunal arbitral du sport (TAS), jusqu'à fin 2011, est toujours en cours auprès du Tribunal fédéral suisse.
Les autorités italiennes avaient suspendu en 2009 le coureur espagnol estimant que Valverde était lié à une vaste affaire de dopage sanguin en Espagne ("Operation Puerto"). Une décision confirmée par le TAS dont le siège se trouve en Suisse. Valverde avait demandé au Tribunal fédéral helvétique (Cour suprême) d'annuler la décision du TAS, se fondant notamment sur un problème d'accès aux preuves dans l'"Opération Puerto". L'arrêt a pris en compte le fait que, selon le TAS, du plasma contenu dans une poche "retrouvée dans le laboratoire du Dr Fuentes au cours d'une enquête pénale ouverte en 2004 en Espagne pour faits de dopage ("Opération Puerto"), correspondait à l'échantillon sanguin fourni par Alejandro Valverde."
Dans son arrêt, le Tribunal fédéral souligne également qu'il "statue sur la base des faits établis par le TAS", et ne peut donc "rectifier ou compléter d'office les constatations des arbitres, même si les faits ont été établis de manière manifestement inexacte ou en violation du droit." Le Tribunal a précisé que les "frais judiciaires, arrêtés à 4000 francs suisses (2945 euros) sont mis à la charge du recourant."
Tour de France
2012: Trois jours en Belgique
18/11/2010 À 13:04
Tour de France
L'AMA doute de Contador
17/11/2010 À 15:02
Tour de Norvège
Lancé à 150m de la ligne, Evenepoel s'impose pour la 3e fois en Norvège
IL Y A 15 HEURES