Eurosport

La passe de trois pour Steve Guerdat

La passe de trois pour Steve Guerdat

Le 08/04/2019 à 11:37Mis à jour

Le numéro un mondial a prouvé qu'il méritait son titre en réussissant l'exploit de remporter pour la troisième fois la finale Coupe du monde Longines en selle cette fois-ci sur Alamo. Un succès que Steve Guerdat a eu plaisir à partager avec son ami et compatriote Martin Fuchs sur Clooney 51. À domicile, le Suédois Peder Fredricson a terminé troisième avec Catch Me Not S.

La finale de la Coupe du monde Longines de 2019 a vu un véritable champion s’imposer hier. Le Suisse Steve Guerdat, en selle sur Alamo, a triomphé pour la troisième fois lors d’une finale indoor, échéance qu’il a déjà couru treize fois. En effet, le champion olympique de Londres avait d’ores et déjà remporté cet événement en 2015 avec la talentueuse Albfuehren’s Paille de la Roque et en 2016 sur Corbinian. Le numéro un mondial avait également obtenu deux deuxièmes places consécutives en selle sur son exceptionnel Nino des Buissonnets en 2012 et 2013.

Pourtant, après la deuxième journée de compétition, le public s’est mis à penser que le drapeau espagnol pourrait flotter au sommet du Scandinavium de Göteborg. Vendredi soir, Peder Fredricson s’était effectivement imposé avec son talentueux Catch Me Not S, mais c’est le deuxième de cet acte, l’Espagnol Eduardo Alvarez Aznar avec son Selle Français Rockfeller de Pleville Bois Margot, qui avait pris la tête des opérations. À ce moment-là, l’Hispanique était premier du classement général. En embuscade derrière lui, Peder Fredricson, le vainqueur de la Chasse Steve Guerdat, et la gagnante de la précédente finale Coupe du monde Beezie Madden. 

Malheureusement, Eduardo Alvarez Aznar a flanché dès la première manche du troisième acte. Le cavalier ibérique a ainsi laissé un boulevard pour ses poursuivants. Tous les prétendants au trône étaient présents dans la seconde manche qui a offert un spectacle palpitant. Si certains ont perdu toute prétention à la couronne en première manche, ils ont pu espérer un bon classement grâce à leur score parfait en deuxième manche à l’image de Daniel Deusser et Scuderia 1918 Tobago Z, qui ont terminé à la quatrième place. Martin Fuchs et son généreux gris Clooney 51 ont réussi à obtenir la deuxième place de l’épreuve, ainsi qu’au classement général. Une belle performance pour le couple vice-champion du monde en septembre dernier, qui était aussi parvenu à prendre une jolie quatrième place lors de la finale d’Omaha en 2017. Favori du public puisqu’à domicile, Peder Fredricson a malheureusement fauté lors de la première manche et s’est donc éloigné de la victoire. Le Suédois a pris une troisième place méritée pour sa toute première finale Coupe du monde Longines ! Ainsi, Steve Guerdat s’est imposé avec la manière en délivrant un magnifique double sans-faute avec son fils d’Utako. “Alamo a été simplement exceptionnel ! La façon dont il allait se comporter dans la finale aujourd’hui était une totale inconnue, étant donné qu’il n’avait jamais couru de championnat et jamais sauté trois épreuves d’un tel niveau à la suite. Le deuxième jour est celui qui m’a le plus inquiété.” a confié le champion au micro de nos confrères de GRANDPRIX-Replay.com.

Côté français, le résultat est mitigé. Le pilier des Bleus Kevin Staut a connu des difficultés pour sa dixième finale Coupe du monde. Si lors de la Chasse, son cheval Edesa’s Canary ne s’est pas mal comporté, prenant alors la treizième place, le couple s’est effondré en deuxième journée en sortant de piste avec douze points. Le Normand a ensuite décidé d’abandonner. Olivier Robert à quant à lui pris la treizième place finale grâce à ses deux montures Eros et Tempo de Paban. Avec le second, il a écopé de douze puis cinq points lors du dernier acte de la compétition, constituant quand même une petite déception pour le Tricolore. “Même si Tempo ne m’a pas beaucoup aidé, j’ai moyennement monté mon premier parcours. J’ai été en deçà, mais heureusement nous avons ensuite relevé la tête. Je voulais être dans un Top 8, c’est finalement un Top 13… Au final, j’ai pris énormément d’expérience.”

0
0