Tom Brady a peut-être écrit la plus belle page de sa glorieuse carrière. Titré à six reprises avec New England, il avait décidé l'an dernier de se lancer un nouveau défi à 42 ans en rejoignant Tampa. Un pari osé. Un pari gagnant. Dès sa première saison en Floride, le légendaire quarterback a mené les Buccaneers au titre. Dimanche soir, à domicile (une grande première dans l'histoire du Super Bowl), Tampa Bay a laminé le tenant du titre Kansas City (31-9) en s'appuyant sur une attaque efficace et, peut-être plus encore, une défense ultra-dominatrice.
L'affiche de rêve entre le mythe vivant Brady et le meilleur quarterback de la nouvelle génération, Patrick Mahomes, a tourné court. Sacré l'an passé, Kansas City espérait devenir la première équipe à conserver son titre depuis New England en 2004 et 2005. Le choc faisait saliver toute l'Amérique, mais il a fait pschitt. Au-delà de sa dimension historique, ce Super Bowl LV, loin du feu d'artifice espéré, n'a offert qu'un pétard mouillé. Tampa était trop fort, beaucoup trop fort, et les Chiefs n'ont jamais eu la moindre chance.

Tom Brady avec le trophée Vince Lombardi pour la 7e fois de sa carrière.

Crédit: Getty Images

NFL
"Sixty and sexy", grande gueule, survivant du cancer : Bruce Arians, l'autre star de Tampa
06/02/2021 À 22:54

Brady - Gronkowski, plutôt deux fois qu'une

Ils ont pourtant ouvert le score, sur un field goal, à 5 minutes de la fin du premier quart-temps. Ils auront mené un peu plus de quatre minutes, avant que Tampa ne prenne les commandes au score juste avant le terme de la première période, lorsque Brady a délivré la première de ses trois passes de touchdown du soir, pour son tight end Rob Gronkowski.
L'ancien tandem royal des Patriots a remis ça quelques minutes plus tard, puis Brady a ajouté un troisième touchdown à six secondes de la mi-temps, cette fois pour Antonio Brown. Gronkowski et Brown : un ex-retraité et un ancien paria. Cela aura aussi été ça, le grand mérite des Bucs et de leur coach, Bruce Arians : fédérer autour de Brady un groupe composé de stars et de fortes personnalités.
Menés 21-6 à la pause, les hommes d'Andy Reid, plombés par une guirlande de pénalités en défense, pouvaient néanmoins encore y croire. A condition que leur attaque de feu se mette en route. Mais ce ne fut jamais le cas. Un troisième field goal sur leur premier drive au retour des vestiaires a ramené les Chiefs à 12 longueurs (21-9). Puis plus rien. Au contraire. Dans la foulée, les Bucs ont marché sur la défense adverse et c'est le running back Leonard Fournette qui a conclu cette séquence d'école (28-9). La suite ne fut qu'un long chemin de croix pour Patrick Mahomes et son attaque, étouffée d'un bout à l'autre de la rencontre.

Le cauchemar de Mahomes

Mahomes, MVP de la NFL il y a deux ans et MVP du Super Bowl l'an passé, a vécu une soirée cauchemardesque. Mal protégé par sa ligne offensive, constamment mis sous pression, il a dû en permanence improviser. Ce qui devait arriver arriva : prenant des risques insensés pour essayer de sauver ce pouvait l'être, il a été intercepté à deux reprises. Si Tom Brady, désigné MVP de la rencontre, a une fois encore écrit l'histoire, et s'il a incontestablement pesé sur le scénario de ce match, ce Super Bowl restera aussi un chef-d'oeuvre défensif de la part des Buccaneers.
Kansas City et Mahomes rêvaient de dynastie. Mais c'est bien Tom Brady qui reste le roi. Avec sept trophées Vince Lombardi, celui qui est devenu dimanche le plus vieux joueur, tous postes confondus, à jouer un Super Bowl, compte désormais plus de titres que n'importe quelle franchise NFL. Une statistique inimaginable il y a vingt ans. Et il l'a annoncé quelques minutes après le coup de sifflet final : il reviendra l'an prochain. Après le septième ciel, le grand huit ?

Patrick Mahomes martyrisé par la défense de Tampa Bay lors du Super Bowl.

Crédit: Getty Images

NFL
Deux matches de la prochaine saison délocalisés à Londres en octobre
12/05/2021 À 19:55
NFL
Fusillade aux Etats-Unis : un ancien joueur NFL tue cinq personnes avant de se suicider
08/04/2021 À 16:40