Getty Images

Accusé de "détester les Chinois", Hulk est au coeur d'une polémique à base de coups de poings

Accusé de "détester les Chinois", Hulk est au coeur d'une polémique à base de coups de poings
Par AFP

Le 07/05/2017 à 18:12Mis à jour Le 07/05/2017 à 18:15

Grosse polémique autour du Brésilien Hulk en Chine. Le Brésilien est accusé d'avoir frappé un entraîneur adverse lors de la victoire de son club samedi. Le Shanghai SIPG a pris la défense de son international.

Dans l'oeil du cyclone. Le club du Brésilien Hulk, accusé de "détester les Chinois" par l'entraîneur de Guizhou Zhicheng, dément dimanche dans un communiqué que son attaquant ait frappé samedi l'un des membres du staff adverse lors de la victoire (3-0) de Shanghai SIPG.

Selon l'entraîneur Li Bing, Hulk aurait envoyé des coups de poings au visage de son adjoint Yu Ming qui est tombé par terre lors d'un incident à la mi-temps de la rencontre et le technicien chinois a assuré ensuite en conférence de presse, avant de développer sur la plate-forme Weibo, le "twitter chinois", que les motivations du buteurs de 30 ans étaient d'ordre raciste.

"Les étrangers sont là pour améliorer le niveau de notre football. Hulk a de grandes qualités mais il ne peut pas jouer ici et détester les Chinois", a ainsi assuré Bing. La scène n'a toutefois "pas eu lieu" a ensuite réagi le SIPG dans un communiqué, après avoir visionné des images des caméras de sécurité.

"L'entraîneur de Guizhou Zhicheng Li Bing et son adjoint Yu Ming ont fait des remarques inappropriées sur des médias publics, provoquant de l'hostilité entre des joueurs étrangers et chinois, ce qui impacte de manière négative notre club et la Super League", a poursuivi le club incriminé. Li Bing a ensuite maintenu sa version des faits, tout en relativisant ses accusations.

"Ce que je ne peux accepter, c'est que Hulk nous a d'abord insulté puis fait ensuite le premier geste pour agresser quelqu'un. Peut-être que certaines de mes expressions ont été un peu exagérées à cause d'une sur-excitation émotionnelle, telle que la phrase 'il déteste des Chinois'", a-t-il toutefois concédé.

Hulk avait été transféré l'année dernière du Zénith Saint-Petersbourg (Russie) au SIPG pour un montant estimé autour de 50 millions d'euros, un record en Asie.

Givanildo Vieira de Sousa, Hulk, of Shanghai SIPG FC reacts during the AFC Champions League 2017 Group F match between Shanghai SIPG FC (CHN) and FC Seoul (KOR) at the Shanghai Stadium on 26 April 2017 in Shanghai, China.

Givanildo Vieira de Sousa, Hulk, of Shanghai SIPG FC reacts during the AFC Champions League 2017 Group F match between Shanghai SIPG FC (CHN) and FC Seoul (KOR) at the Shanghai Stadium on 26 April 2017 in Shanghai, China.Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0